News

mai 2013

 

Les Journées mondiales de la Jeunesse se tiendront à Rio de Janeiro du 23 au 28 juillet 2 - 013. Quatre millions de participants sont attendus (peut-être cinq après l’élection de l’argentin Pape François 1er). Ils commencent à être invités à consulter leur médecin en prévision de ce séjour exotique.

Les températures seront de 18 à 25°C, la pluviométrie très faible: saison idéale. Beaucoup logeront dans les favelas, voire dormiront dans les rues.

Vaccins

- DTP ou dTCaP selon l’âge et la date du dernier rappel.
- Hépatite B.
- ROR : impératif ; seconde dose si première de plus de 6 mois.
- Hépatite A : impératif chez ces sujets, jeunes par définition.
- Typhoïde : souhaitable (certes de moins en moins fréquente au Brésil, mais risque aggravé par le rassemblement international massif).
- Méningococcies ACYW135 conjugué : grand rassemblement et promiscuité : très souhaitable.
- Papillomavirus, à proposer avec tact en ce contexte.
- Grippe saisonnière. C’est la saison de transmission de la grippe, laquelle sera amplifiée par le gigantesque rassemblement. Mais c’est une grippe « hémisphère sud » dont nous ne possédons pas de vaccin dans l’hémisphère nord. Il conviendrait de demander aux participants du Nord de se faire vacciner localement dès leur arrivée et si possible plusieurs jours avant le début du grand rassemblement.

Maladies vectorielles

La dengue est toujours possible dans l’Etat de Rio, quoique beaucoup plus rare pendant la saison sèche (qui commence début juillet).
Il est probable que les pèlerins visiteront d’autres endroits que Copacabana. Prévoir alors, selon les cas :
- Vaccination fièvre jaune : la zone de transmission potentielle commence à quelques dizaines de km de la côte. Attention aussi aux escales à risque ou nécessitant la présentation du carnet jaune attestant de la vaccination amarile (Guyane française en particulier).
- Prophylaxie palustre si séjour secondaire en Amazonie.

HADJ 2 - 013


Du 9 juillet au 8 août, les fidèles pratiqueront le jeûne diurne rituel du ramadan.
Un mois et dix jours après, les premiers pèlerins arriveront à La Mecque : à partir du 17 septembre ; au plus tard le 19 novembre, tous devront avoir quitté les lieux saints.
Ces dates (calendrier solaire) peuvent faire l’objet de légères modifications puisque les autorités musulmanes les fixent sur le calendrier lunaire.

La vaccination méningococcique ACYW135 est obligatoire (en CVI). D’autres, pouvant être faites par tout médecin, sont fortement recommandées :
- dTCaP et hépatite B.
- ROR pour les personnes nées après les années 80.
- Hépatite A pour tous sauf les pour les personnes
  . qui ont sont nées et/ou ont passé plusieurs années dans un pays à transmission élevée
  . qui n’ont vécu qu’en Europe de l’Ouest mais sont nées avant 1945
  . et bien sûr à tout ceux qui ont fait une jaunisse dans l’enfance.
- Fièvre typhoïde, souhaitable.

  Conseils généraux pour les fidèles: www.sospelerin.org

CHIMIOPROPHYLAXIE PALUSTRE DES NOUVEAUX-NES ET NOURRISSONS

Les schémas qui suivent ne font pas partie des AMM des produits concernés. Ils proviennent des CDC américains, plus réactifs et pragmatiques que nos autorités nationales de santé. Ils sont incontournables puisque nous ne pouvons laisser partir des bébés sans chimioprophylaxie. La Société de Médecine des Voyages recommande les schémas suivants.

MALARONE® 62,5mg/25mg
    8,0 à 9,9 kg    : ¾ de comprimé par jour
    5,0 à 7,9 kg    : ½ de comprimé par jour

ou

LARIAM® 250mg
    > 9 kg        : ¼ de comprimé par semaine
    < 9 kg        : 5 mg/kg par semaine

Bien faire attention au poids que pèsera l’enfant lors du début effectif du traitement et à sa croissance pendant le séjour : s’aider de la courbe pondérale du carnet de santé.
Il faudra obtenir des parents qu’ils demandent au pharmacien un reconditionnement (préparation magistrale) : charge financière supplémentaire et non faite extemporanément.

 

Les Journées mondiales de la Jeunesse se tiendront à Rio de Janeiro du 23 au 28 juillet 2 013. Quatre millions de participants sont attendus (peut-être cinq après l’élection de l’argentin Pape François 1er). Ils commencent à être invités à consulter leur médecin en prévision de ce séjour exotique.

Les températures seront de 18 à 25°C, la pluviométrie très faible: saison idéale. Beaucoup logeront dans les favelas, voire dormiront dans les rues.

Vaccins

- DTP ou dTCaP selon l’âge et la date du dernier rappel.
- Hépatite B.
- ROR : impératif ; seconde dose si première de plus de 6 mois.
- Hépatite A : impératif chez ces sujets, jeunes par définition.
- Typhoïde : souhaitable (certes de moins en moins fréquente au Brésil, mais risque aggravé par le rassemblement international massif).
- Méningococcies ACYW135 conjugué : grand rassemblement et promiscuité : très souhaitable.
- Papillomavirus, à proposer avec tact en ce contexte.
- Grippe saisonnière. C’est la saison de transmission de la grippe, laquelle sera amplifiée par le gigantesque rassemblement. Mais c’est une grippe « hémisphère sud » dont nous ne possédons pas de vaccin dans l’hémisphère nord. Il conviendrait de demander aux participants du Nord de se faire vacciner localement dès leur arrivée et si possible plusieurs jours avant le début du grand rassemblement.

Maladies vectorielles

La dengue est toujours possible dans l’Etat de Rio, quoique beaucoup plus rare pendant la saison sèche (qui commence début juillet).
Il est probable que les pèlerins visiteront d’autres endroits que Copacabana. Prévoir alors, selon les cas :
- Vaccination fièvre jaune : la zone de transmission potentielle commence à quelques dizaines de km de la côte. Attention aussi aux escales à risque ou nécessitant la présentation du carnet jaune attestant de la vaccination amarile (Guyane française en particulier).
- Prophylaxie palustre si séjour secondaire en Amazonie.

HADJ 2 013


Du 9 juillet au 8 août, les fidèles pratiqueront le jeûne diurne rituel du ramadan.
Un mois et dix jours après, les premiers pèlerins arriveront à La Mecque : à partir du 17 septembre ; au plus tard le 19 novembre, tous devront avoir quitté les lieux saints.
Ces dates (calendrier solaire) peuvent faire l’objet de légères modifications puisque les autorités musulmanes les fixent sur le calendrier lunaire.

La vaccination méningococcique ACYW135 est obligatoire (en CVI). D’autres, pouvant être faites par tout médecin, sont fortement recommandées :
- dTCaP et hépatite B.
- ROR pour les personnes nées après les années 80.
- Hépatite A pour tous sauf les pour les personnes
  . qui ont sont nées et/ou ont passé plusieurs années dans un pays à transmission élevée
  . qui n’ont vécu qu’en Europe de l’Ouest mais sont nées avant 1945
  . et bien sûr à tout ceux qui ont fait une jaunisse dans l’enfance.
- Fièvre typhoïde, souhaitable.

  Conseils généraux pour les fidèles: www.sospelerin.org

CHIMIOPROPHYLAXIE PALUSTRE DES NOUVEAUX-NES ET NOURRISSONS

Les schémas qui suivent ne font pas partie des AMM des produits concernés. Ils proviennent des CDC américains, plus réactifs et pragmatiques que nos autorités nationales de santé. Ils sont incontournables puisque nous ne pouvons laisser partir des bébés sans chimioprophylaxie. La Société de Médecine des Voyages recommande les schémas suivants.

MALARONE® 62,5mg/25mg
    8,0 à 9,9 kg    : ¾ de comprimé par jour
    5,0 à 7,9 kg    : ½ de comprimé par jour

ou

LARIAM® 250mg
    > 9 kg        : ¼ de comprimé par semaine
    < 9 kg        : 5 mg/kg par semaine

Bien faire attention au poids que pèsera l’enfant lors du début effectif du traitement et à sa croissance pendant le séjour : s’aider de la courbe pondérale du carnet de santé.
Il faudra obtenir des parents qu’ils demandent au pharmacien un reconditionnement (préparation magistrale) : charge financière supplémentaire et non faite extemporanément.