News

Février 2004

Bouchers et hydatidose en Tunisie

La Tunisie est l'un des pays les plus endémiques de la région méditerranéenne pour le kyste hydatique: prévalence humaine entre 1 et 5% selon les régions. Cette maladie est potentiellement transmissible au voyageur, avec un risque proportionnel à la durée de son séjour.

Les auteurs se sont rendus dans 97 boucheries "traditionnelles" de 18 gouvernorats. Y sont abattus des ovins essentiellement (97,9%). Dans 80% des cas un endroit est dédié à l'abattage ; près de celui-ci les auteurs ont constaté la présence de chiens à propriétaire (52,6%) ou errants (43,3%); les viscères des animaux étaient jetés dans des poubelles à proximité ou dans l'oued dans 43,3% des cas. Seulement 13,4% des bouchers connaissaient le mode de transmission de l'hydatidose. Les auteurs concluent que la menace hydatique est omniprésente en Tunisie.

BESBES M. et coll. L'abattage clandestin en Tunisie. Bull Soc Path Exo. 2003; 96: 320-2.

NDLR. Apprécions la transparence de nos collègues tunisiens, qui n'est peut-être pas partagée dans des pays voisins' Le voyageur doit éviter de fréquenter ces échoppes et bien sûr d'y faire ses courses, doit éviter tout contact avec les chiens, doit se laver les mains avant toute manipulation d'aliments.

Bien dormir en avion

Ne pas avoir un sommeil trop profond, être bien alerte après de courtes périodes de sommeil, c'est ce que l'on demande à un médicament somnifère.

Les auteurs ont étudié les performances psychomotrices sept heures après la prise de mélatonine, de zaleplon (Sonata®), de temazepam (Restoril®) et de zopiclone (Imovane®).

En dépit d'une sensation subjective de somnolence, c'est la mélatonine qui arrive devant tous les autres pour les tests psychomoteurs objectifs.

Aviat Space Environ Med. 2003 ; 74 : 1263-70.

NDLR. La mélatonine, en vente libre dans tous les supermarchés et superettes américaines, demeure interdite en France.

Paludisme militaire

En 2000 le Royaume Uni envoya 4.500 militaires en Sierra Leone. Le paludisme en atteignit 93. La majorité des cas survint entre 2 et 5 semaines après leur arrivée.

On apprend aujourd'hui que la chimioprophylaxie utilisée était la méfloquine, commencée 24-48 heures avant l'arrivée sur zone. Ceci explique la précocité des cas, et leur rareté après 7 semaines. L'état d'équilibre maximal de la méfloquine est obtenu à partir de la septième prise.

Les médecins militaires sont donc fautifs. Ils justifient leur choix par le fait que la Atovaquone-proguanil® n'avait pas encore son AMM et que la doxycycline n'a pas le paludisme dans les indications de ses mentions légales.

Les auteurs insistent pour que le Lariam® soit prescrit 2 à 3 semaines avant l'arrivée en zone d'endémie.

LESSELLS R. et coll. A malaria outbreak following a British deployment to Sierra Leone. J Infect 2004; 48: 209-11.

Lavez, pelez' et jetez!

Une épidémie de salmonellose à S. Newport éclata en 1999 dans 13 Etats américains: 78 cas, 15 hospitalisations, 2 décès. L'enquête cas-témoins sur 28 patients montra que 14 sujets avaient mangé des mangues dans les 5 jours précédant le début des troubles (contre 4 témoins: OR 21,6). L'origine des mangues fut trouvée: un lot importé d'une ferme brésilienne. Conformément à la loi américaine visant à prévenir l'importation de parasites agricoles, les fruits avaient été lavés: mais avec une eau contaminée.
Ces fruits, qui ne peuvent être consommés que pelés, ont quand même contaminé 78 personnes.

A multistate outbreak of Salmonella enterica Serotype Newport infection linked to mango consumption: impact of water-dip disinfection technology. Svapalasingam S et coll. CID 2003; 37: 1585-90.

Diphtérie : communiqué des CDC

Un résident de Pennsylvanie, non vacciné contre la diphtérie, a voyagé à Haïti. A son retour, il a présenté une détresse respiratoire d'origine diphtérique. Malgré des soins spécialisés de haute technicité, il est décédé.

Ce décès, totalement évitable en prévention primaire, semble avoir beaucoup troublé des Centers for Disease Control, qui rappellent que:

- la diphtérie est une maladie grave: malgré des soins précoces et appropriés, il existe une mortalité incompressible de 5 à 10% des formes respiratoires;

- depuis plus de 50 ans existe un vaccin parfaitement bien toléré et très efficace;

- les voyageurs internationaux sont invités à le faire.

(Comme ça, ils vous l'auront dit et répété: ne venez pas chercher à leur faire un procès. NDLR).

CDC. Fatal respiratory diphtheria in a US traveller to Haiti, Pennsylvania, 2003. MMWR 2004; 52: 1285-6.