News

Mai 2001

Kenya : choléra sur la côte

La côte kenyane, paradis des touristes (et des tour-opérateurs), est en proie à une flambée de choléra, en particulier dans la région de Mombassa. Dans le principal hôpital de cette ville, un pavillon spécial a été installé pour faire face au choléra et aux autres maladies de transmission féco-orale qui vont avec. Les autorités ont pris plusieurs mesures pour limiter la propagation de la maladie, notamment l'interdiction de festoyer lors des funérailles !

NDLR. Avis aux tour-opérateurs qui voudraient nous traîner en justice : les informations ci-dessus sont traduites mot à mot des communiqués de' l'Agence kenyane de Presse (KNA) !

Trypanosomiase humaine : communiqué

"Plusieurs cas de trypanosomose humaine africaine à T. rhodensiense ont été rapportés chez des personnes ayant séjourné en Afrique de l'Est, dans la zone des grands parcs animaliers de Tanzanie. La durée du séjour était de 48 à 72 heures, un cas ayant eu -dans le cadre d'une mission vétérinaire au Serengeti- une exposition durant 3 semaines. Le sexe et l'âge sont sans particularités ; la notion de piqûre par des glossines (mouches Tsé-Tsé) et/ou d'un chancre d'inoculation est fréquemment rapportée.

La durée d'incubation est courte (environ une semaine). Les symptômes rapportés pour ces cas font état de fièvre, de CIVD, d'insuffisance rénale, d'ictère sévère, d'acidose, de défaillance multiviscérale.

La prophylaxie de la maladie - qui est essentiellement une zoonose avec un réservoir animal (ongulés : antilopes) important - repose sur les mesures permettant de diminuer ou d'éviter le contact avec le vecteur : port de vêtements clairs (en évitant le bleu qui présente un effet attractif), utilisation large de répulsifs cutanés et de vêtements traités aux pyréthrinoïdes. Il convient de rappeler que cette maladie sévit dans cette région de manière régulière. La survenue de cas groupés dans le temps chez des touristes est, en revanche, un fait nouveau qui doit conduire à rappeler les moyens de prévention aux touristes se rendant dans cette région ".

CNRMI, InVS, CHSPF. BEH 20 - 01 ; 15 : 71

Méningite cérébrospinale Afrique

Terrible bilan - officiel OMS, donc sous-estimé - à notre mise sous presse. Burkina Faso 10.897 cas (1.525 décès) ; Bénin 7.532 cas (300 décès) ; Ethiopie 4.138 cas (242 décès) ; Niger 4. - 014 cas (321 décès); République centrafricaine 1.816 cas (343 décès) ; Tchad 5.780 cas (607 décès). (OMS). Pour la Croix Rouge, il s'agit d'une crise majeure (40.000 cas depuis le 1er janvier), la pire depuis une décennie, qui dévaste l'Afrique d'est en ouest, de la mer Rouge à l'océan Atlantique. La seule solution repose sur des vaccinations de masse.

NDLR. Ce serait pure inconscience que de partir actuellement en Afrique noire sans être vacciné contre la méningite A+C, sauf peut-être pour ceux qui iront de l'avion dans un club de bord de mer et n'en ressortiront que pour prendre le car pour l'aéroport.

Nouvelles diverses

- La lutte contre l'onchocercose (cécité des rivières) en Afrique est un succès: 1,5 million de personnes ont été guéries de la maladie; des terres fertiles peuvent être à nouveau cultivées sans risque par les agriculteurs africains permettant une production suffisante pour 17 millions de personnes (OMS).

- Aux Açores, la leptospirose est désormais considérée comme un problème de santé publique, surtout dans les îles de Terceira et de Sao Miguel (OMS). NDLR. Attention à toutes les eaux douces (baignades, pêche, canoë').

- Groenland : sans doute peu de touristes se rendent dans la plus grande île du monde, habitée par 55.000 habitants. Les rares élus doivent savoir que le Groënland est très sévèrement atteint par la tuberculose (172 p. 100.000 hab). (Int. J. Tub. Lung Dis.).

- Grande Bretagne. Troisième cas de syndrome pieds-mains-bouche chez des éleveurs (BMJ). On nous a pourtant dit que la fièvre aphteuse n'était pas transmissible à l'homme.

- Europe. On a encore beaucoup à faire contre la pollution des cours d'eaux européens, le mauvais entretien des barrages et canaux. Sur 69 cours d'eaux, 50 sont de qualité écologique "médiocre" ; seules les parties les plus amont des grands fleuves sont de qualité "correcte" (WWF). NDLR. Il faudra attendre encore longtemps pour se baigner dans nos rivières.