News

Janvier 2000

Retour du paludisme à Saint-Domingue '

En dehors de la zone frontalière avec Haïti, St-Domingue est considérée comme une zone non impaludée. Au cours du mois de décembre plusieurs touristes européens ont contracté un paludisme à P. falciparum après n'avoir séjourné que dans la partie sud-est de l'île (TropNetEurop).

NDLR. En l'attente de plus amples informations et/ou d'une campagne d'éradication, il paraît raisonnable de proposer une prophylaxie antipaludique aux voyageurs se rendant à St-Domingue, quelle que soit la zone visitée. De toute évidence, il s'agit d'un paludisme de zone 1: chloroquine 100mg (Nivaquine®) (adultes) à commencer la veille du départ, à poursuivre toute la durée du séjour et les 4 semaines qui suivent le retour.

Bon début d'année pour les Listeria

Le 05. - 01, tous les médias français donnaient l'alerte aux rillettes Coudray (groupe Paul Prédault) et à des langues de porc en gelée contaminées par Listeria monocytogenes; deux décès avaient déjà eu lieu (DGS). Trois jours plus tard, on apprenait que, en bons Européens, nous avions exporté ces produits dans la moitié de l'U.E. Les boîtes malfaisantes circulent partout sous les noms de marque les plus divers, mais heureusement avec un numéro de lot unique (7109004).

Dire qu'il y a des gens qui préfèrent les rillettes SuperU aux rillettes Champion alors qu'elles proviennent toutes de la même usine où l'on mélange tous les résidus animaux gras et athérogènes; c'est peut être la concentration en Listeria qui fait varier le goût'(NDLR).

Mais on a encore fait mieux : on a réussi à exporter de la Listeria aux Etats-Unis, temple mondial incontesté du broyage-mélange industriel et de L. monocytogenes. C'est le troisième rappel de dérivés de "foie gras" français auquel se livrent des entreprises du New Jersey (USDA). La liste des marques et labels sous lesquels circule la Listeria française prendrait toute cette page.

Le sommet de l'OMC n'est pas si mal parti : nous aussi savons faire dans la surconcentration, la mondialisation et la mal-bouffe (NDLR).

Autres horreurs

- Depuis avril 1999 sévit aux Pays-Bas une épidémie de rougeole: 2.300 cas officiels, 82,5% avec complications sérieuses, 53 hospitalisations (30 pneumonies, 4 encéphalites), 3 décès. Les cas surviennent dans des communautés religieuses qui refusent la vaccination ("C'est à Lui de décider qui attrapera la maladie, pas au Service de Santé Municipal")! (ProMED).

NDLR. Si des enfants vont en voyage en Hollande, veillez à ce qu'ils soient vaccinés contre la rougeole et dûment immunisés contre les délires religieux.

- En Suisse, la très stérile et très rigide firme de distribution Migros a distribué des 'ufs aux salmonelles, lesquels ont servi à la fabrication de tiramisus qui ont infecté et empoisonné à ce jour une bonne dizaine de personnes. L'honneur national est à moitié sauf: les 'ufs avaient été importés d'une ferme allemande (Reuter).

- Fidji. En juillet 1999, un touriste néozélandais séjournant sur un îlot de l'archipel contractait le choléra (Visa n°23). Les autorités entreprirent une enquête dont les résultats viennent d'être communiqués à l'OMS : la nappe phréatique tout entière de l'îlot est contaminée par Vibrio cholerae O19, et aussi par Vibrio parahaemolyticus et V. mimicus O36 ! (OMS).

L'Ile Maurice toujours sur la bonne voie

Les autorités mauriciennes viennent de faire savoir qu'elles renforçaient encore leur réglementation sanitaire en matière d'hygiène alimentaire. Les nouveaux décrets, applicables à partir du 1er janvier, concernent en particulier les vendeurs de rue et échoppes qui ont proliféré avec la vague touristique. La manipulation des aliments et celle des pièces et billets devront être effectuées par des personnes différentes ; les échoppes seront interdites à proximité des toilettes publiques et aux carrefours les plus pollués des villes ; renforcement des dispositions sur les labels et dates de péremption des produits alimentaires. Lourdes amendes et peines de prison prévues à l'encontre des contrevenants (Mauritius Health Ministry).