News

Décembre 2004

Alerte à Punta Cana

En République dominicaine, le paludisme (P. falciparum) est habituellement localisé dans l'ouest du pays, le long de la frontière haïtienne, région très peu touristique. Mais très touristique -monstrueusement pourrait-on dire- est en revanche la partie est de l'île. Le paludisme y avait fait une incursion remarquée en 1998, puis avait disparu. Il est revenu (NDLR).
Quatre cas de paludisme confirmés sont survenus chez des touristes canadiens : campagne d'alerte et d'information immédiate de Santé Canada.
Deux cas importés aux Etats-Unis : même réaction des CDC.
En Europe, le réseau TropNetEurop -qui ne prétend pas à l'exhaustivité- a recensé 7 cas.

NDLR.
Aucune réaction en France : à notre mise sous presse, rien sur les sites des ministères de la santé et des affaires étrangères, de l'InVS etc. Heureusement que nous sommes là !
Ce paludisme est réputé de zone 1, chloroquino-sensible ; mais il nous paraît plus prudent de prescrire à nos patients voyageurs l'association chloroquine et proguanil (Savarine) : tout au moins en l'attente de d'études précises de la sensibilité de ce Plasmodium.

Choléra au Sénégal

C'est la confusion la plus complète dans une totale obscurité. Pendant que les experts internationaux déplorent un manque de transparence, les commerçants et industriels de la Petite Côte accusent le gouvernement d'avoir semé la panique et de les avoir ruinés (WalFadjri). L'opposition utilise l'épidémie comme argument -supplémentaire, le contentieux étant déjà lourd- pour faire tomber le gouvernement.
L'OMS ne dit pas grand chose : son dernier bilan « officiel » date du 12 novembre et fait état de 861 cas et 6 décès. L'Organisation dit, timidement, qu'elle pense que l'épidémie est décroissante. En dehors des polémiques, rien, aucune donnée chiffrée sur les sites des médias sénégalais !

NDLR.
Nous sommes toujours prêts à lancer des alertes lorsqu'il y a péril sanitaire pour nos patients voyageurs. Mais là, il ne faut pas exagérer ! Que les autorités sénégalaises aient mal géré la crise, d'accord ! Qu'ils ne sachent pas encore que l'opacité est la mère de toutes les peurs, d'accord aussi ! Mais quel risque réel y a-t-il pour un touriste de la Petite Côte, où le choléra n'est même pas signalé ' Combien de touristes visitent des pays où le choléra sévit, sans qu'ils le sachent et sans qu'ils le contractent ' Combien de ceux qui ont annulé leur voyage au Sénégal ont préféré partir attraper le paludisme à Punta Cana ou une shigelle à Bali ' Combien partent régulièrement au Sénégal sans chimioprophylaxie antipaludique ' Alors on arrête avec la psychose sénégalaise !

Voyages : tendances

Les achats de billetterie en ligne sur les sites des compagnies aériennes ont augmenté dans le monde de 77% au cours des 12 derniers mois (TravelMole). Les spécialistes de médecine des voyages se sont longtemps battus -sans succès- pour que les agents de voyages délivrent un minimum d'informations sanitaires. Nous devrons désormais nous battre pour que les compagnies aériennes ouvrent des pages « santé » sur leurs sites ; ou au minimum pour qu'ils mettent des liens avec des sites de compétence reconnue. Le combat n'est pas gagné (NDLR).

Le Congrès américain vient de débloquer 10 millions de Dollars pour des actions visant à attirer les touristes étrangers (TravelMole). En 2002 ce gigantesque pays était en 3ème position mondiale, avec 43 millions de touristes, derrière deux tout petits pays : la France (77 millions) et l'Espagne (52 millions). Depuis les mesures ultra-sécuritaires et tracassières, ce chiffre a chuté. Il se pourrait qu'en 2004 les Etats-Unis passent en 5ème position, laissant s'intercaler l'Italie et la Chine (OMT).

Le « air rage », que l'on pourrait traduire par « accès de fureur d'un passager aérien » , fait justement fureur, en particulier chez les passagers anglo-saxons. Une compagnie d'assurance américaine (Chubb) propose de un contrat couvrant les frais médicaux du passager et de ses victimes, à hauteur de 20.000 $, pour une prime annuelle de 4.000 $ (DailyTelegraph).

Divers et variés

Guyane. Contrôles renforcés des vaccinations contre la fièvre jaune à l'arrivée. Il faut faire remonter le taux de voyageurs vaccinés, qui est de 55% seulement. Les compagnies aériennes devront rappeler à leurs clients l'obligation vaccinale. Un voyageur sans carnet jaune à jour en provenance d'un pays d'endémicité sera refoulé et reconduit d'où il vient, aux frais de la compagnie aérienne (DSDC).

On oublie trop souvent que la recrudescence estivale de la leptospirose n'est... qu'une recrudescence. Le 19.11, un diagnostic de leptospirose a été porté chez un adepte du canoë, pas en Polynésie, mais sur la rivière Liffey à Dublin : en plein hiver (Eurosurveillance).

On oublie trop souvent que la fièvre typhoïde n'est pas seulement une maladie tropicale. Depuis le début de l'année, on a recensé 740 cas (6 décès) à Moscou (ItarTass).

Contrairement aux prévisions des experts, l'épidémie à virus West Nile aux Etats-Unis aura été de bien moindre ampleur que celle de 2003 : 2.359 cas et 84 décès en 2004, contre 9.862 et 264 en 2003 (CDC).

Si vous allez au Bhoutan, petit royaume himalayen de 700.000 habitants, sachez que ce pays sera le premier au monde à interdire totalement -nous disons bien totalement- le tabac, à partir du 17 décembre. Fumer, vendre, acheter du tabac sera passible d'une amende de 225 Dollars : une première mondiale (AP).