News

Décembre 2001

On sait que 300.000 cas surviennent désormais annuellement sur ce continent, essentiellement en Afrique de l'Est, mais maintenant aussi à l'ouest. Le Ghana en particulier semble très sévèrement atteint. De plus on voit apparaître des résistances au melarsoprol (Arsobal®) en Angola, au Congo (RD), en Ouganda et au Soudan (ProMED, Xinhua).

NDLR. Quand une telle maladie flambe, les voyageurs deviennent aussi menacés: des touristes européens (quelques dizaines ') l'ont contractée au cours des derniers mois. Ne convient-il pas désormais de recommander à nos voyageurs d'éviter de se rendre dans les zones rurales les plus atteintes, d'éviter d'y porter des vêtements bleus et d'adopter les mesures personnelles de protection anti-arthropodes 24h sur 24 '

Fièvre jaune : les Belges prennent le relais

Jusqu'en 1999, c'étaient les Français qui détenaient la palme peu enviable des touristes décédés de fièvre jaune (Villeneuve St-Georges / Créteil et Bicêtre). Après le décès d'un Allemand (2000), les Belges ravissent le trophée.

En vacances en Gambie, une touriste belge tomba malade début novembre; elle fut hospitalisée à l'Institut de Médecine tropicale d'Anvers où elle décéda le 14 novembre. Bien évidemment, elle n'avait jamais été vaccinée contre la fièvre jaune.

Sources : OMS, ProMED

Etats-Unis

- Malgré le froid, le virus West Nile se transmet encore: entre le 14 et le 20 novembre, 3 nouveaux cas sont apparus dans le Massachusetts (1) et le New Jersey (2), ce qui porte à 48 le total des cas humains depuis le début de l'année 20 - 01. L'épidémie est bien implantée, le virus restant présent chez les moustiques pour réapparaître à leur prochaine reviviscence printanière (CDC).

- La syphilis est en chute libre (-30% depuis 1997) (CDC).

- Hawaï: l'épidémie de dengue se maintient, mais à un faible niveau : 85 cas cumulés (CDC).

Inde : "smoking total ban in public places"

Dans quelques jours en Inde, en principe, on n'aura plus le droit de fumer dans les lieux publics, à savoir : hôpitaux et centres de santé, services publics, transports publics, écoles, bibliothèques et salles de spectacles. On ne sait pas encore quels seront les moyens de contrôle et les amendes encourues par les contrevenants.

Source : Lancet

Sida : drame annoncé en Chine

L'épidémie "la plus dévastatrice que l'humanité ait jamais connue" s'abat sur le pays le plus peuplé du monde (1,3 milliard d'habitants). Il y aurait 1,5 million de sujets infectés en Chine. L'évolution fulgurante des contaminations s'explique par l'explosion de la toxicomanie intra-veineuse, de la prostitution et du commerce monnayé du sang.

Source : ONUSIDA

NDLR. La Chine est un des pays qui connaît la plus forte croissance de l'accueil de touristes internationaux. Il convient de mettre en garde nos voyageurs qui s'imaginent souvent que les m'urs chinoises sont encore de type communiste austère et puritain.

Divers

Afrique du Sud, où sévit maintenant de manière chronique une épidémie historique de choléra: les autorités ont déclaré avoir détecté "de hauts niveaux de matières fécales" dans 30 rivières du KwaZulu-Natal (Nelspruit).

Kenya. Le président Moi vient de piquer une crise contre Plasmodium falciparum. Ayant constaté que 20% des lits hospitaliers étaient occupés par des patients paludéens, que 30.000 citoyens décédaient chaque année de paludisme, il a décidé de "faire la guerre au paludisme" : "nous chasserons les moustiques et les détruirons". (allAfrica.com). Il ne dit pas comment ! Bon courage quand même (NDLR).

Nigeria. Manifestation de femmes contre la Nigerian National Petroleum Corporation accusée de distribuer du kérosène trafiqué: celui-ci, utilisé par les ménages, ferait un nombre considérable de décès en provoquant des explosions aussi violentes qu'inattendues (allAfrica.com).

Corée du Nord. La mortalité a augmenté de 40% en 7 ans (OMS).

Bulgarie. Deux nourrissons, autochtones et n'ayant pas voyagé, ont fait une poliomyélite ; ils habitaient dans la région de Bourgas, à 50km l'un de l'autre ; ils n'étaient pas vaccinés. La souche pourrait être d'origine indienne. Les autorités craignent la survenue d'autres cas (OMS).