Santé Voyages : Boutique, Préventions, Vaccins et traitements pour la santé du voyageur

L'eau, une nouvelle source d'iode

Le goitre endémique qui se manifeste par une augmentation de la taille de la glande thyroïde était encore récemment considéré comme un problème secondaire, sans répercussion sur I?état général. L?évolution des connaissances médicales a totalement modifié notre perception du problème. A tel point que la lutte contre les troubles occasionnés par les carences en iode constituent désormais une priorité pour les instances internationales.

Certains pays bénéficient, de par leur mode de vie alimentaire ou grâce à leur situation géographique, de privilèges leur permettant de lutter efficacement contre les carences en iode n?en est pas de même partout. Le contenu ·naturel du sol en iode, épuisé au cours de la glaciation ou lors d?érosions, appauvrit I?alimentation dont se nourrissent ces populations. Aussi, leur est-il difficile d?échapper aux troubles dus aux carences en iode dans de tels contextes géochimiques. La prévention comme le contrôle des déficits réclameront toujours une attention régulière et soutenue.

Ces carences, pour être correctement traitées, nécessitent le plus souvent une infrastructure médicalisée dont le premier souci est de déceler Ies symptômes, puis d?en assurer le traitement, dans le cadre des moyens locaux disponibles.

Alors quelle solution proposer quelles perspectives industrielles peut-on opposer à cette situation pour répondre idéalement à une préoccupation qui touche près d?un milliard et demi d?individus, chiffre confirmé par le dernier rapport de coordination des Nations Unies ?

L?irréversibilité des carences chez les enfants, conduisent les autorités internationales à considérer ce problème sanitaire comme une des priorités mondiales. Le monde scientifique conscient de cet enjeu, a décidé de s?impliquer dans un projet commun pour résoudre ce problème à I?échelle planétaire.

L?eau, substance la plus abondante des systèmes vivants et constituant 70 % de la plupart des formes devie. L?eau, indispensable à la vie, mais ici I?eau nouvelle source d?iode. C?est à partir de ce concept simple que le Docteur Alain FISCH, médecin hospitalier français spécialiste en médecine interne et maladies exotiques, a imaginé puis réalisé un dispositif élastomère capable de relarguer de manière contrôlée, pendant 12 mois, de l?iode dans l?eau aux qualités physiologiques requises par l?organisme humain. Ce procédé de haute technologie, dûment breveté, est fabriqué de manière individuelle par la société Rhodia et commercialisé dans le monde entier en exclusivité par la société Astrium.