Fiches Pays

Vanuatu (VU)

Risques Santé et Sécurité

Diarrhées fréquentes. Eau du robinet habituellement potable à Luganville et VLI. Risques écologiques divers : cyclones parfois violents entre janvier et avril ; éruptions volcaniques (récentes au mont Manaro, île Ambae) responsable de petits tremblements de terre après novembre 2005 ; possibilité de tsunami ; montée des eaux (séisme de magnitude 6,4 au large de Vanuatu début novembre). Dengue en progression régulière. Ne pas négliger le risque d'hépatite A : la transition épidémiologique en cours dans la zone Pacifique induit un fort risque épidémique. Toute maladie grave, y compris infectieuse, est traditionnellement considérée comme la vengeance d'un esprit offensé (sorcellerie). Mer : requins, ciguatera (y compris poissons de récifs vendus sur les marchés), poisson-pierre ("paradis des plongeurs"). Deux caissons hyperbares, l'un à VLI et l'autre à Luganville. Attention au soleil, d'autant plus dangereux que le climat est tempéré par des vents fréquents. Violence urbaine sans particularité, de faible niveau mais en recrudescence sur les sites touristiques (dont bars à kava). En 2007, l'archipel était élu pays le plus heureux de la planète par la New Economics Foundation, sur 3 critères : espérance de vie, satisfaction de la vie et empreinte écologique. Coutumes locales traditionnalistes voire puritaines (pas de monokini, ne pas se promener torse nu en ville, etc) : un tiers de la population presbytérienne. Drogues : répression sévère.

Vous trouverez sur notre boutique tous les produits utiles pour votre santé, votre sécurité et votre confort.

 

Données générales

Capitale (administrative) Port-Vila (VLI), 0,038 M hab.
Altitude maximale 1.877 m
Superficie 1.220 km²
Côtes 2.528 km
Tourisme Mise à jour
PNB/hab PNB/hab
Monnaie Vatu du Vanuatu (VUV) Consulter le taux de change
Description du climat Climat tropical venteux de mai à octobre, pluies habituellement peu intenses de novembre à avril. Températures moyennes à VLI : mini +20°C (août), max 28°C (novembre ou février) ; très peu de variations saisonnières. Mer 25-29°C.
Recours sanitaires Infrastructures sanitaires insuffisantes. Très peu de médecins à Port-Vila (ne parlant pas français), un médecin privé français, coordonnées au consulat. Pharmacies mal approvisionnées (une pharmacie française en face de l'ambassade de France). Ambulances et services paramédicaux dont caisson hyperbare ; ProMedicalVanuatu (http://www.promedical.com.vu/). Contracter une assurance assistance rapatriement sanitaire (Australie, Nouvelle-Zélande, Nouvelle-Calédonie proches).
Langues Bislama
Anglais
Français
Plus de 100 dialectes locaux, anglais et français très peu employées
Décalage horaire +9h (Heure d'hiver)
Vol Paris-VLI 24h

Données consulaires

Formalités d'entrée

Justificatifs d'identité et de voyageConditions supplémentaires
Passeport Valide au moins 6 mois à l'entrée, plus titre de transport pour le retour. Séjours de plus d'un mois prorogeables sur demande au service de l'immigration

Consulter la mise à jour

Consulat général:

9 rue Daru 75008 Paris, Tél : - 01 40 53 82 25 - 01 40 53 82 25, Fax : - 01 40 53 82 20, Internet: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Représentation(s) diplomatique(s) dans le pays : France (FR)

Données sanitaires et sécurité

Vaccinations

Obligatoire(s) Aucun
Universelle(s) Tétanos, Diphtérie, Poliomyélite, Coqueluche, Hépatite B
Spécifique(s) au pays Typhoïde, Hépatite A
Éventuelle(s) Aucun

 

Protections spécifiques

  • Paludisme

Pays du groupe II, transmission essentiellement rurale. Prophylaxie :  Prévention médicamenteuse ZONE 2. Alternatives : Atovaquone-proguanil®, doxycycline voire Lariam®. Répuslifs cutanés, moustiquaires imprégnées...

Voir la carte de répartition du paludisme

Tableau récapitulatif des principaux risques Santé

MaladiePrésenceRisquesPrévention
Rage Pas de rage animale Théoriquement nul Vaccination préventive recommandée en cas de séjours ruraux ou prolongés (expatriés et leurs enfants) ou mettant le voyageur en contact professionnel avec des animaux. Hors ce cas, éviter tous contacts animaux.
Paludisme Nord ++, VLI indemne. En diminution selon l'OMS. Rural ++, toute l'année Chimioprophylaxie éventuelle, protection contre les moustiques.
VIH et autres Infections Sexuellement Transmissibles (IST) Consulter mise à jour Contacts sexuels, sang Respect des règles universelles de protection contre les infections sexuellement transmissibles (préservatifs ...).
Dengue Endémo-épidémique Augmente si épidémie Protections contres les moustiques.
Hépatite B Prév. AgHBs en forte diminution régionale Idem VIH Vaccination ; respect des règles universelles de protection contre les maladies sexuellement transmissibles (préservatifs ...).
Typhoïde et Hépatite A Hépatite A surtout (épidémies possibles) ; typhoïde rare "Maladies des mains sales" Vaccinations ; hygiène alimentaire, cuire ses aliments et vérifier leurs origines.

Les risques suivants, bien que parfois présents, sont principalement destinés à l'information du professionnel de santé.

MaladiePrésenceRisquesPrévention
Leptospirose Cas sporadiques Sous-estimé (contacts eaux douces) Éviter tous contacts avec l'eau douce sauvage.
Filariose lymphatique (ou éléphantiasis), onchocercose Lymphatique, sporadique Faible (nul ?) Protections contre les moustiques.
Tuberculose Incidence 58/100.000 habitants Théoriquement faible Eviter immersion profonde de longue durée dans la population

Sources: OMS, CDC, MAE, Foreign Office, US Consulate, Gideon, IDEEP, ProMED, J Travel Med.

Tous droits réservés pour tous pays.