Fiches Pays

Iran (IR)

Risques Santé et Sécurité

Maladies diarrhéiques fréquentes, eau du robinet potable à THR et grandes villes. Choléra : risque sporadique persistant; dernières épidémies à Qom, Ispahan, Sistan-Balouchistan, Karaj (province de THR), et cas en sur la frontière afghane. Risque de maladies « tropicales » restreint mais non nul, souvent localisé : leishmaniose cutanée, fièvre à tiques, bilharziose urinaire dans le sud-ouest. Epidémie de tularémie dans le Sistan-Baluchistan en avril 2007. Grippe aviaire : éviter les élevages et les marchés aux volatiles (épidémies aviaires en 2006, circulation du virus H5N1, minimale mais présente). Zone de transmission du coronavirus. Leishmaniose dans le sud du pays. Centre antirabique à l'Institut Pasteur de THR, tel [98](21)646.98.71/4. Toujours consulter le site du MAE à quelques jours d'un déplacement en Iran (les difficultés rencontrées par les voyageurs -dont détention arbitraire- pouvant être liées à une évolution conjoncturelle des relations internationales: situation qui semble s'améliorer depuis juillet 2 - 013). Rester à l'écart de toute manifestation ou mouvement de foule. Communications téléphoniques internationales réduites. Prises de photographies interdites. Risque terroriste élevé et mal contrôlé, étrangers parfois surveillés. Ne pas photographier d'installations militaires et autres structures « sensibles ». L'Iran reste une des principales voies de transit de l'héroïne vers l'Europe (le pays enregistre un des plus forts taux mondiaux d'addiction aux opiacés). Délinquance urbaine sans particularités (violences inhabituelles), pickpockets et autres sur les lieux touristiques. Conduite automobile difficile, conducteurs très indisciplinés : seconde cause de mortalité du pays. Eviter de séjourner sur les zones frontalières avec l'Afghanistan, le Pakistan et l'Irak. Région de forte activité sismique : grande faille de la chaîne de l'Alborz à THR, autres plus petites au sud de la ville. Pénurie de médicaments. Alcool interdit à l'importation. Homosexualité très fortement réprimée.

Vous trouverez sur notre boutique tous les produits utiles pour votre santé, votre sécurité et votre confort.

 

Données générales

Capitale (administrative) Téhéran (THR), 8 M hab.
Frontières Afghanistan
Arménie
Azerbaïdjan
Irak
Pakistan
Turquie
Turkménistan
Tourisme Mise à jour
PNB/hab PNB/hab
Monnaie Rial (IRR) Consulter le taux de change
Description du climat De semi-aride à aride subtropical sur la côte caspienne. Etés très secs à THR, pluies concentrées en hiver (200 mm/an). Températures moyennes: mini -2,7°C (janvier); max +37,2°C (juillet).
Recours sanitaires Recours souvent corrects à THR et grandes villes (où environs 1% des médecins parlent français ; pas de praticiens français), très aléatoires ailleurs. Pénuries de médicaments inhabituels, à emporter avec soi. Paiements immédiats en espèces. Contacter l'ambassade qui orientera vers les structures appropriées. Contracter une assurance-assistance de rapatriement sanitaire.
Langues Perse
Turc
Kurdi
autres, dont arabe parlé par 1-3% de la population
Décalage horaire +3.5h

Données consulaires

Formalités d'entrée

Justificatifs d'identité et de voyageConditions supplémentaires
Passeport plus visa, contacter l'ambassade d'Iran à Paris plusieurs semaines à l'avance. Validité de un mois à respecter, sous peine d'impossibilité de quitter le territoire.

Consulter la mise à jour

Ambassade:

4, avenue d'Iéna 75116 Paris, Tél : - 01 40 69 79 00, Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Représentation(s) diplomatique(s) dans le pays : France (FR)

Téhéran Ambassade
Adresse 85, rue Neauphle-le-château 11348 THR
Tél [98](21)64 09 40 00
Adresse web http://www.ambafrance-ir.org

Données sanitaires et sécurité

Vaccinations

Obligatoire(s) Aucun
Universelle(s) Tétanos, Diphtérie, Poliomyélite, Coqueluche, Hépatite B
Spécifique(s) au pays Typhoïde, Hépatite A
Éventuelle(s) Rage

 

Protections spécifiques

  • Paludisme

Le sud est du pays, de climat tropical, est classé en zone III : protection contre les moustiques (répulsifs, moustiquaires imprégnées) et chimioprophylaxie Prévention médicamenteuse ZONE 3; le reste en zone I,Prévention médicamenteuse ZONE 1 risque très réduit, virtuel pour le touriste.

Tableau récapitulatif des principaux risques Santé

MaladiePrésenceRisquesPrévention
Choléra Episodique, poussées estivales Faible +++ (nul ?) Hygiène alimentaire.
Rage Circulation du virus Morsure chien ++ Vaccination préventive recommandée en cas de séjours ruraux ou prolongés (expatriés et leurs enfants) ou mettant le voyageur en contact professionnel avec des animaux. Hors ce cas, éviter tous contacts animaux.
Paludisme Pays zone I (rare), sud-est III Sud-est : mars-novembre + Chimioprophylaxie éventuelle, protection contre les moustiques.
VIH et autres Infections Sexuellement Transmissibles (IST) Consulter mise à jour Contacts sexuels, sang Respect des règles universelles de protection contre les infections sexuellement transmissibles (préservatifs ...).
Fièvre hémorragique de Crimée-Congo Cas régulièrement rapportés Rural + Protections contre les tiques.
Hépatite B Prev. AgHBs # 0,5% (donneurs sang, THR) Idem VIH Vaccination; respect des règles universelles de protection contre les maladies sexuellement transmissibles (préservatifs ...).
Typhoïde et Hépatite A Circulation du virus VHA, typhoïde moins fréquente « maladie des mains sales » Vaccinations; hygiène alimentaire, cuire ses aliments et vérifier leurs origines.
Leptospirose Sous-estimée ? Faible, augmentation si tourisme rural Éviter tous contacts avec l'eau douce et ne pas boire d'eau non traitée.

Sources: OMS, CDC, MAE, Foreign Office, US Consulate, Gideon, IDEEP, ProMED, J Travel Med.

Tous droits réservés pour tous pays.