Santé Voyages : Boutique, Préventions, Vaccins et traitements pour la santé du voyageur

CBD : que savoir sur cette star de la médecine douce ?

Encore méconnu du public une dizaine d’années en arrière, le CBD a désormais le vent en poupe dans plusieurs pays à travers le monde. Sa grande notoriété est essentiellement due à ses multiples propriétés thérapeutiques. Découvrez ici l’essentiel à savoir sur cette molécule très prisée en médecine douce.

Qu’est-ce que le CBD ?

Le sigle CBD désigne le cannabidiol, l’un des principes actifs présents dans les plantes de chanvre de type cannabis sativa. Tout comme le THC, il est en particulier localisé dans les feuilles adjacentes et la fleur, mais il ne possède aucun effet euphorisant ou addictif sur le consommateur. Pour que cette substance soit légale et commercialisée comme sur https://thegreenstore.fr/cbd, elle doit être extraite d’une variété spécifique ne contenant qu’un très faible taux de THC. Le pourcentage de THC autorisé évolue en fonction du pays et de la législation en place. En France, la teneur doit se situer en dessous de 0,3 %. Au-delà, le produit est considéré comme une drogue.  

Quels sont les bienfaits de cette substance active ?

Si le CDB est devenu aussi populaire en peu de temps, c’est surtout grâce à ses nombreuses vertus.

Un anti-inflammatoire naturel

Le cannabidiol possède une action anti-inflammatoire considérable. C’est la principale raison pour laquelle il est prisé par les sportifs qui s’en servent pour soulager les douleurs musculaires et articulaires. De même, les patients souffrants de douleurs inflammatoires peuvent également l’utiliser pour réduire et soulager leurs crises.

Un moyen de lutter contre l’anxiété et le stress

Le CBD possède aussi des effets anxiolytiques, ce qui veut dire qu’il permet au corps de lutter contre le stress et l’anxiété. Par ailleurs, ce principe actif favorise la détente, la relaxation et facilite le sommeil quand il est consommé à faibles doses.

Une solution contre les troubles neurologiques

La molécule de cannabidiol pourrait aussi être intéressante pour soulager certains troubles neurologiques. Elle peut être un remède pour réduire et soulager les crises de pathologie comme l’épilepsie ou la dystonie. Dans le cas de la maladie de Parkinson, cette substance pourrait calmer les épisodes d’agitation du patient. Toutefois, elle peut réagir avec certains produits antiépileptiques, immunosuppresseurs ou anticoagulants. Il est donc conseillé de demander conseil à votre médecin avant d’en consommer.

Quels sont les produits dérivés du cannabidiol ?

Le CBD est commercialisé sous plusieurs formes afin d’en faciliter la consommation. Ainsi, sur les sites de ventes ou les boutiques, vous pouvez le retrouver sous forme :

  • d’huile ;
  • de résine ;
  • d’infusion ;
  • de sucette ;
  • liquide de vapotage.

Chaque produit dérivé possède des vertus particulières qui évoluent en fonction de leur concentration en substance active. L’huile est la forme de cannabidiol la plus prisée en raison de sa facilité d’utilisation et de ses nombreuses propriétés.

 

La médecine douce est un terme qui décrit les traitements médicaux qui sont utilisés à la place des thérapies traditionnelles. Certaines personnes l'appellent également médecine intégrative, alternative ou complémentaire.

Plus de la moitié des français déclarent utiliser une forme de médecine alternative. Quels sont les avantages de la médecine douce ?

Médecine douce et vertus des compléments alimentaires

 

Chaque personne souhaite avoir une alimentation saine et équilibrée. Mais il n'est pas toujours facile d'acheter et de préparer chaque jour des repas frais et sains. De plus, chacun a des besoins différents en micronutriments en fonction de son sexe, de son activité physique, de ses habitudes alimentaires, de son âge, de son état de santé et de ses médicaments.

Les compléments nutritionnels complètent votre régime alimentaire habituel pour assurer un apport sain en nutriments. Ils contiennent des vitamines et des minéraux qui vous aident à vous sentir mieux, à avoir meilleure mine et même à mieux dormir.

Les déséquilibres nutritionnels peuvent provoquer des maladies dues à une carence en vitamines ou en minéraux. La plupart des compléments nutritionnels proviennent de la médecine douce.

 

L'huile de chanvre

Connue également sous le nom d'huile de graines de chanvre, cette huile est produite à base de chanvre. Le chanvre contient du cannabidiol (CBD), une substance chimique qui a été utilisée pour traiter plusieurs maladies comme l'épilepsie et l'anxiété. Cliquez ici huile de cbd Shanti pour vous procurer les huiles de chanvre de meilleur qualité.

Provenant de la médecine douce, le chanvre est de plus en plus populaire comme remède pour toute une série d'affections, notamment les problèmes de peau et le stress. Selon certaines études, elle possède des qualités susceptibles de diminuer certains risques de pathologies comme la maladie d'Alzheimer et les problèmes cardiovasculaires. L'huile de chanvre sert également à réduire les inflammations.

En plus du CBD, l'huile de chanvre contient de grandes quantités de "bonnes graisses", et les neuf acides aminés essentiels ainsi que les matériaux que le corps utilise pour fabriquer des protéines.

Les vertus du chanvre et des plantes adaptogènes

 

Le chanvre est une variante de cannabis sativa cultivée pour ses propriétés nutritives. Plusieurs souches de chanvre ne produisent aucun des troubles mentaux liés au cannabis. Depuis des milliers d'années, le chanvre industriel sert de source de fibres, d'huile et de nutriment important.

En matière de nutrition, la graine de chanvre est la partie la plus importante de la plante. Les graines sont comestibles entières ou sans la coquille. On peut également en faire du lait, similaire au lait de soja. Les huiles de graines de chanvre sont aussi utilisées pour la cuisine, exactement comme l'huile d'olive. Il existe également des suppléments de graines de chanvre au cas où vous voudriez profiter de certains des avantages impressionnants du chanvre pour la santé dans votre alimentation.

Les vitamines, les minéraux et les nutriments contenus dans les graines de chanvre peuvent apporter des avantages importants pour la santé. Par exemple, l'huile de chanvre est riche en vitamine E et maintient le fonctionnement de votre système immunitaire. Il agit aussi comme un antioxydant, aidant à réduire les radicaux libres qui peuvent endommager les cellules de votre corps.

 

 

 

L’assurance santé dans un projet d’expatriation

Actuellement, de nombreuses personnes sont tentées par l’expatriation. Diverses raisons sous-tendent ce choix : début d’une nouvelle vie, travail, étude… Pour vivre une bonne aventure, il est pourtant nécessaire d’anticiper les futures dépenses de santé à l’étranger. Lisez cet article pour mieux en apprendre sur l’assurance santé dans un projet d’expatriation.

Assurance santé dans un projet d’expatriation : qu’est-ce que c’est ?

Comme le propose Nils Expat, l’assurance santé dans un projet d’expatriation représente une couverture santé et une assistance, et ce, aussi bien pour vous-même que pour votre famille. Cette couverture commence à agir dès lors que vous avez le statut d’expatrié. En réalité, l’assurance santé, dans votre projet d’expatriation, assure la prise en charge de vos frais de santé.

Les avantages d’une assurance santé dans un projet d’expatriation

L’assurance santé dans un projet d’expatriation présente d’innombrables avantages.

La garantie d’une bonne protection

En cas d’expatriation, vous perdez l’affiliation à votre assurance maladie de base. En lieu et place, le régime de protection sociale de votre destination vous prend en charge. Seulement, la couverture sociale quel que soit votre pays d’accueil peut connaître des limites.

En effet, les frais de santé dans de nombreux pays peuvent être assez élevés. Le moindre acte médical représente un coût important auquel vous aurez à faire face. Par ailleurs, la couverture ne sera pas toujours à la hauteur de vos attentes. En cette matière, les autres pays sont peu généreux.

Dans ces conditions, l’assurance santé devient indispensable pour votre projet d’expatriation, car elle vous assure une excellente protection, et ce, tout au long de votre séjour.

La compatibilité avec la CFE

De façon générale, l’assurance santé pour expatrié présente une compatibilité avec la CFE. Elle peut de ce fait, être souscrite en complément de cette dernière. Dans ce cadre, vous aurez la possibilité de conserver tous vos droits à la sécurité sociale.

Aussi, la CFE intervient pour les remboursements, et ce, en fonction des tarifs pratiqués [1] dans le pays d’expatriation. L’assurance santé par la suite s’occupera du complément dans la limite des garanties. Ainsi, votre participation aux frais médicaux sera fortement diminuée voire nulle, en fonction de votre contrat.

La possibilité de profiter rapidement de soins

L’importance d’une assurance santé dans un projet d’expatriation réside dans la possibilité de profiter plus rapidement de soins. Dans de nombreux pays, les établissements hospitaliers sont engorgés et les listes d’attente sont interminables. En ayant recours à une assurance santé expatriation, vous aurez l’opportunité de faire le choix de votre établissement et de vos professionnels de santé.

Le choix d’une assurance santé pour son projet d’expatriation

Le choix d’une assurance santé pour son projet d’expatriation repose sur de nombreux points.

Réalisez une comparaison des offres en ligne

La comparaison des offres en ligne constitue la meilleure solution pour choisir l’assurance santé dans le cadre de votre projet d’expatriation. Pour ce faire, vous devez prendre en compte divers critères :

•          Assurance santé au 1er euro ou assurance complémentaire CFE ;

•          Le projet d’expatriation et les besoins santé ;

•          Le niveau de couverture et les garanties optionnelles ;

•          La zone d’expatriation.

Prenez en considération les conditions de remboursement

Votre choix doit également reposer sur les conditions de remboursement. À ce niveau, vous devez procéder à la vérification des délais de carence et des conditions d'application des garanties. En outre, assurez-vous de la démarche pour bénéficier d’un remboursement.

En définitive, l’assurance santé est un outil à privilégier absolument dans un projet d’expatriation. Elle présente de nombreux avantages pour les dépenses santé dans votre pays d’accueil. Pour son choix, certains critères sont à prendre en compte.

Peut-on voyager en avion avec une cigarette électronique ?

À l’instar d’un fumeur, un vapoteur peut se demander s’il est possible d’emporter son appareil de vape au cours d’un voyage en avion. Il faut dire que voyager avec une e-cigarette peut s’avérer compliqué surtout lors des vols internationaux. Peut-on voyager en avion avec une cigarette électronique ? Découvrez ici les réponses à cette question.

Dans quel cas voyager en avion avec une cigarette électronique ?

Si vous souhaitez vous rendre à l’aéroport ou voyager en avion avec votre cigarette électronique, il ne devrait pas y avoir de problème. En effet, le transport de l’appareil de vapotage n’est pas interdit. Cependant, il s’agit d’un appareil électronique, ce qui veut dire que vous devrez respecter des règles strictes pour votre propre sécurité et celle des autres passagers. Ces règles sont essentiellement liées au transport des e-liquides et des batteries.  

Les e-liquides

Vous pouvez voyager en avion avec des flacons d’e-liquide à condition de vous soumettre à certaines restrictions. En effet, les compagnies aériennes autorisent généralement les voyageurs à transporter jusqu’à 1 litre au maximum de liquide en soute (shampoing, crème, dentifrice compris). Il serait préférable de bien choisir le volume de votre flacon de e-liquide pour que le volume total de liquide dans vos affaires ne dépasse pas la limite autorisée. Vous pouvez suivre sur ce lien pour commander du e-liquide en flacons transparents et de différents volumes.

Sachez qu’à l’aéroport, les contrôleurs préfèrent identifier facilement les liquides transportés. Le choix d’un contenant transparent pour votre e-liquide vous évitera de perdre du temps lors de la vérification des bagages. Les e-liquides sont très sensibles à la pression aérienne. Pour éviter qu’ils fuitent, fermez solidement le flacon et conservez-le dans un sac hermétique pour plus de précautions.

Les batteries

Les compagnies aériennes appliquent des mesures strictes concernant le transport des batteries et de leurs accus. Ces derniers peuvent entrainer des incendies ou des explosions à cause de la forte pression de l’air durant un vol. Vous pouvez emporter deux batteries ou accus durant un voyage en avion, et seulement en cabine. Toutefois, seuls les accumulateurs en lithium d’une capacité inférieure à 32 000 mAh pour 5 vols sont autorisés. Les batteries fabriquées en lithium-ion sont formellement interdites en soute, et cela depuis 2016.

Renseignez-vous sur les conditions de votre compagnie aérienne

Bien que la cigarette électronique soit autorisée en avion, les règles qui encadrent son transport varient d’une compagnie aérienne à une autre. Vérifiez toujours à l’avance le règlement de la compagnie que vous empruntez avant d’emporter votre appareil de vape avec vous. Ne vous arrêtez pas à ce niveau. Consultez aussi la réglementation sur la cigarette électronique dans votre pays de destination lorsque vous voyagez à l’étranger. Il serait regrettable de vous retrouver dans les mailles de la justice par manque d’informations.

LOCATION DE BATEAU EN EUROPE : QUELQUES CONSEILS PRATIQUES !

 

La mer, si calme et bruyante à la fois, vous appelle. Tendez l’oreille et acquiescez ! Imaginez-vous sur un bateau, le corps face au soleil, les caresses du vent sur votre visage, la douceur et la fraicheur de l’eau qui s’unit à votre peau dans une danse qui apaise votre être entier. 

Une fois la nuit tombée, sur un voilier en compagnie de votre moitié… n’est-ce pas le moment parfait pour un dîner sous le ciel étoilé ? Imaginez-vous en train de vivre ce moment de pur bonheur. La montée d'adrénaline, le sentiment de liberté, la joie de passer des moments inoubliables en couple, en famille ou entre amis… sont autant de raisons de vivre une expérience en pleine mer. Il est temps de prendre le large et de penser à la location de votre bateau.

Toutefois, un voyage en bateau ne se décide pas sur un coup de tête. Il faut prévoir un certain nombre de choses importantes. Découvrez dans la suite de cet article quelques conseils pratiques pour la location d’un bateau en Europe !

Pensez à la réservation de votre bateau

 Que vous soyez en Europe ou au fin fond de la jungle en Amazonie, vous avez la possibilité de louer un bateau sur le bassin d’Arcachon si vous le souhaitez. Il existe aujourd’hui plusieurs agences de location de bateau en ligne, dont SAMBOAT.

 Ces entreprises disposent de plateformes sécurisées via lesquelles vous avez la possibilité de prendre connaissance des différents types de bateaux à disposition, ainsi que les informations sur ces bateaux. Vous avez aussi accès aux prix de location proposés ainsi que des services annexes qu’elles vous offrent comme c’est le cas de SAMBOAT.

Pensez au choix du bateau

La plupart des agences de location de bateau en Europe disposent d’une large gamme de bateaux disponibles avec ou sans skipper :

de Catamaran ;

de Voilier ;

de bateaux à moteur ;


Que vous pensiez à l’un ou à l’autre, vous devriez mettre un point d’honneur sur cette recherche. Il faut que vous étudiiez vos besoins en vue de faire le meilleur choix possible. Dans ce processus, SAMBOAT vous accompagne également en mettant à votre disponibilité, selon vos besoins les meilleurs dans le domaine.

Consulter le contrat de location

Si vous êtes arrivé jusqu’à cette étape, c’est que votre voyage est totalement planifié. Néanmoins, à cette étape, tâchez de calmer votre excitation sinon vous commettrez des erreurs. Il est important que vous preniez pleinement connaissance du contrat de location. Mettez l’accent sur des points essentiels tels que : les conditions d’annulation, les frais additionnels, la caution à payer. 

Si vous ne comprenez pas une clause du contrat, vous pouvez alors demander de plus amples informations. Gardez à l’esprit que selon votre destination, certains éléments du contrat peuvent changer. Ainsi le contrat de location de bateau sur le bassin d’Arcachon peut être différent de celui sur une île au Japon par exemple.

Assurez-vous d’avoir une assurance

 Au cours d’un séjour en mer, plusieurs incidents peuvent avoir lieu. Il peut s’agir d’un cas de vol, de collision, de perte d’objet, etc. Dans l’un ou l'autre des cas, vous devrez vous assurer que l’agence de location que vous avez choisie au préalable vous couvre pour tous ces cas d’incidents. Avec SAMBOAT, vous n’aurez pas du souci à vous faire avec les meilleures agences dans le domaine.

Autres conseils avant d’embarquer

Félicitations si vous êtes arrivé à cette étape. Vous déjà avez fait le plus gros du chemin déjà.  Avant d’embarquer, tâchez d’inspecter votre bateau avant comme après pour vous assurer qu’il n’y a pas d’éventuels problèmes. Vérifiez bien les conditions météorologiques pour ne pas être surpris en mer.

 

Dr. Alain FISCH
Chef de service hospitalier, médecine interne, médecine tropicale et des voyages, AIHP, ACCA. Directeur du Centre des Vaccinations Internationales et de Conseil aux Voyageurs, CHI Villeneuve St-Georges (94), France.

Dr. Jacques BREUIL
Chef de service hospitalier, bactériologie, virologie, parasitologie. AAHP. Vice-Président de l'Institut des Etudes Epidémiologiques et Prophylactiques (IDEEP), France.

Protocoles et Surveillances sont deux ouvrages de formation médicale, principalement destinés aux médecins généralistes et aux médecins des services des urgences. Ils permettent à leurs lecteurs de mettre à jour leurs connaissances, de manière rapide et pratique dans plus de 250 situations d'urgence et de médecine générale.

Protocoles & Surveillances
122 Avenue du Général Leclerc 75 - 014 Paris
Téléphone : - 01 43 95 65 65

Vous trouverez ci-joint un texte " exemple " :

"DENGUE"

par le Dr A. FISCH

1 - Le degré d'urgence

C'est une arbovirose (virose transmise par des arthropodes) très fréquente en zone tropicale, souvent bénigne, parfois mortelle.
Il y a urgence à en poser le diagnostic et à éliminer celui d'autres causes de fièvre tropicale. Il faut hospitaliser en urgence en réanimation, au besoin par SAMU, toute dengue compliquée, en particulier hémorragique.
Le risque de complications est beaucoup plus élevé chez l'enfant.

2 - Les messages

Maladie très fréquente : plus de 100 pays tropicaux ou subtropicaux concernés, les 2/5èmes de la population du globe exposés,
50 millions de cas mondiaux annuels.
Transmise par piqûre de moustique Aedes, qui pique de jour comme de nuit.
Une semaine après le retour en métropole, la dengue n'est pas possible car l'incubation est de 2 à 7 jours.

3 - Les médicaments, le matériel
  • Paracétamol (Doliprane), cp à 500 mg ; enfant : sachets 50, 125, 250 mg.
  • Paracétamol codéine (Codoliprane) cp 400 mg/20 mg, ou paracétamol dextropropoxyphène (Di-antalvic) gél 400 mg/30 mg.
4 - La confirmation clinique du diagnostic

Il s'agit du diagnostic d'une fièvre au retour d'une zone tropicale ou subtropicale (voir carte 1) ; le diagnostic de dengue est avant tout clinique car sa confirmation biologique (sérologie) ne sera bien souvent obtenue qu'une fois le patient guéri.
Compte tenu de l'absence de thérapeutique spécifique de la dengue, il importe d'éliminer une pathologie tropicale curable, en particulier le paludisme et les fièvres typhoïde et paratyphoïdes.

Les éléments cliniques en faveur de la dengue sont :

  • notion d'épidémie en cours dans le pays visité,
  • début aigu avec fièvre élevée, myalgies, arthralgies, céphalées, prostration,
  • examen physique : rash érythémateux débutant aux extrémités (typique, inconstant), adénopathies généralisées, hépatomégalie modérée.
5 - Le protocole de traitement
  • Repos au lit.
  • Lutte contre l'hyperpyrexie, souvent majeure : Doliprane 1 à 3 g/j chez l'adulte ; enfant 60 mg/kg/j (15 mg/kg toutes les 6 heures).
  • Lutte contre un syndrome algique : Codoliprane 6 cp/j maximum, ou Di-antalvic 4 gél/j maximum.
  • Les médicaments à base de salicylés sont interdits pour ne pas favoriser d'éventuels troubles de la coagulation.
6 - Les premiers examens paracliniques
  • NFS : montre typiquement leuconeutropénie et thrombopénie.
  • Frottis sanguin et éventuellement goutte épaisse lorsque le pays visité est également impaludé.
  • Hémocultures.
  • Sérologie spécifique de la dengue (spécialisée).
7 - Les trucs du métier, les pièges qu'il faut éviter

Devant un syndrome fébrile aigu au retour d'un voyage exotique, il est utile de connaître les zones dans lesquelles se superposent le risque de paludisme et celui de la dengue, ainsi que celles qui ne se superposent pas : par exemple : la dengue est rare en Afrique noire alors que le paludisme y est omniprésent ; le paludisme n'existe ni en Australie, ni dans les grandes villes d'Asie du sud, ni dans la plupart des îles du Pacifique et des Caraïbes alors que la dengue y est très fréquente.

La recherche d'un paludisme, pour les zones de coinfection, doit toujours primer sur celle de la dengue ; le diagnostic de dengue est souvent un diagnostic d'élimination en l'attente de la sérologie.

8 - Les correspondances thérapeutiques
  • À la place de Doliprane, on peut utiliser Efferalgan.
  • À la place de Codoliprane, on peut utiliser Efferalgan codéine.
  • À la place de Di-antalvic, on peut utiliser Propofan (cp, 400 mg/27 mg + caféine 30 mg).
Nos Partenaires : prévention, santé, voyages, risques, situation voyageurs, recommandations, risques sanitaires Nos Partenaires : prévention, santé, voyages, risques, situation voyageurs, recommandations, risques sanitaires Nos Partenaires : prévention, santé, voyages, risques, situation voyageurs, recommandations, risques sanitaires
Nos Partenaires : prévention, santé, voyages, risques, situation voyageurs, recommandations, risques sanitaires Nos Partenaires : prévention, santé, voyages, risques, situation voyageurs, recommandations, risques sanitaires Nos Partenaires : prévention, santé, voyages, risques, situation voyageurs, recommandations, risques sanitaires
Nos Partenaires : prévention, santé, voyages, risques, situation voyageurs, recommandations, risques sanitaires Nos Partenaires : prévention, santé, voyages, risques, situation voyageurs, recommandations, risques sanitaires Nos Partenaires : prévention, santé, voyages, risques, situation voyageurs, recommandations, risques sanitaires
Nos Partenaires : prévention, santé, voyages, risques, situation voyageurs, recommandations, risques sanitaires Nos Partenaires : prévention, santé, voyages, risques, situation voyageurs, recommandations, risques sanitaires Nos Partenaires : prévention, santé, voyages, risques, situation voyageurs, recommandations, risques sanitaires
Nos Partenaires : prévention, santé, voyages, risques, situation voyageurs, recommandations, risques sanitaires Nos Partenaires : prévention, santé, voyages, risques, situation voyageurs, recommandations, risques sanitaires Nos Partenaires : prévention, santé, voyages, risques, situation voyageurs, recommandations, risques sanitaires
Nos Partenaires : prévention, santé, voyages, risques, situation voyageurs, recommandations, risques sanitaires Nos Partenaires : prévention, santé, voyages, risques, situation voyageurs, recommandations, risques sanitaires Nos Partenaires : prévention, santé, voyages, risques, situation voyageurs, recommandations, risques sanitaires
Nos Partenaires : prévention, santé, voyages, risques, situation voyageurs, recommandations, risques sanitaires Nos Partenaires : prévention, santé, voyages, risques, situation voyageurs, recommandations, risques sanitaires Nos Partenaires : prévention, santé, voyages, risques, situation voyageurs, recommandations, risques sanitaires
   Comparateur de mutuelles  

Réagir sur le forum

L'APMI, Association pour la Prévention des Maladies Infectieuses, est un organisme de recherche et développement, sans but lucratif, regroupant des médecins, biologistes et autres scientifiques qui mettent en commun leurs savoirs et moyens pour :

  1. la recherche appliquée en matière de prévention des infections,
  2. la rationalisation des pratiques préventives
  3. accélérer la promotion, la diffusion et la mise à disposition pour les médecins et le grand public des progrès les plus récents de la recherche fondamentale susceptibles d'apporter des progrès pratiques dans la prévention des infections.

Par exemple, en ce qui concerne la médecine des voyages, l'APMI a mis au point et distribue le test Digispot*HA qui permet de déterminer à partir d'une goutte de sang déposée sur papier buvard si l'on est porteur ou non d'anticorps contre l'hépatite A : ceci permet une personnalisation et un ciblage idéaux de l'acte vaccinal contre cette maladie.

APMI
BP 56, 75861 Paris cedex 18
Tél/fax : - 01 42 00 62 93


Les meilleurs produits aux meilleurs prix

Frais de livraison à partir de 3,88 €
Tarif suivant le barème colissimo HT
soit -20%
expédition le jour même
So Colissimo: 48h Chronopost: 24H
Livraison gratuite (So Colissimo) à partir de 130 € d'achats (France métropolitaine)

 

Google+