Février 2014

Birmanie. Tensions communautaires. Nord de l’Arakan formellement déconseillé aux voyageurs. D’une manière générale, vigilance partout dans les espaces publics ; et éviter d’approcher les zones et quartiers musulmans (MAE).

Bolivie. Très fortes précipitations ayant entraîné plusieurs décès et l’évacuation de 40 000 personnes dans l’ensemble du pays. Les départements du Pando, du nord de La Paz, du Béni, de Cochabamba et de Santa Cruz sont particulièrement exposés (MAE).

Guadeloupe. l’épidémie de dengue est décroissante depuis le début de 2 - 014, en effet nous sommes en phase 2 du PSAGE CHIK (Plan de Surveillance et d'Action de la Gestion des Epidémies) avec une circulation modérée mais réelle du virus chikungunya. Le 9/ - 01/2 - 014 un foyer de circulation du chikungunya a été détecté sur la commune de Baie-Mahault. Actuellement, c’est environ 1000 cas suspects et 253 cas confirmés et probables dont plus de la moitié sont originaires de Baie-Mahault. Toutes les précisions sur cette épidémie sont disponibles dans le "Point Epidémio" de la CIRE Antilles-Guyane (INVS). Les précautions pour les voyageurs sont les mêmes que celles pour la dengue puisque c'est la même espèce de moustiques qui transmet les 2 virus en Guadeloupe, à savoir Aedes aegypti.

Guinée Conakry. Depuis le 9 février dernier, les services de santé guinéens sont en proie à une épidémie de fièvre hémorragique qui a tué plus de la moitié des personnes contaminées. Samedi 22 février, après l’envoi d’échantillons aux laboratoires spécialisés de Lyon, la confirmation a été apportée : il s’agit bien d’une épidémie de fièvre Ebola.
C'est une épidémie grave, ne serait-ce que parce qu'elle atteint une capitale (Conakry), qui dispose d'un aéroport international.

Pour information du CORRUSS (Centre Opérationnel de Réception et de Régulation des Urgences Sanitaires et Sociales, Département des Urgences Sanitaires, Direction Générale de la Santé), voilà le message adressé au ARS concernant les cas de fièvre hémorragique virale Ebola en Afrique. Dans l'attente d'une procédure détaillée, le Pr Berthelot, Président de la Société Française d’Hygiène Hospitalière, souligne la transmission aéroportée de ce virus et insiste sur l’importance des mesures barrières (masques/APR, gants, lunettes, sur-blouse étanche …) avec vigilance vis-à-vis du risque d’AES. Donc: précautions complémentaires air et contact. (S. Alfandari)

Haïti.
La période du carnaval a prématurément commencé ; habituels débordements, hausse de la délinquance et de la criminalité, jugés plus critiques cette année (MAE).

Russie. « Il est recommandé aux voyageurs de signaler leur séjour en Russie sur le portail Ariane » (MAE).

République Centrafricaine. Il est conseillé aux Français sur place de limiter leurs déplacements, de rester sur les grands axes et d’éviter les quartiers périphériques. Il convient de respecter impérativement le couvre-feu de 20h à 5h du matin (MAE).

Région Pacifique. Le Secrétariat de la Communauté du Pacifique possède 40 ans d'archives de 22 nations et territoires du Pacifique et selon ces 40 années d'archives, jamais la dengue n'a été aussi active que depuis ces deux dernières années. Et ce d’autant que nous sommes en pleine saison des pluies dans le Pacifique Sud (CPS).

Soudan du Sud. Aggravation de la situation sécuritaire. « Les Français présents sur place sont invités à se signaler à l’ambassade et à faire preuve de la plus grande vigilance dans leurs déplacements et en s’abstenant notamment de tout déplacement entre 18h et 7h » (MAE).

Ukraine. A Kiev, comme dans les capitales régionales, il est conseillé de faire preuve de prudence et d’éviter les zones de contestation, ainsi que les déplacements isolés en ville (MAE).

Tous droits réservés pour tous pays.

Lire les archives