Mai 2015 Actualités pro

actus pro

 

Calendrier vaccinal France 2015

Calendrier vaccinal simplifié 2015

L’électricité dans le monde entier

Divertissement:  AIDE HUMANITAIRE®

FORME et PRESENTATION: Association régie par la loi de 1901. Présentation blanche essentiellement. (Hautement) sécable.


COMPOSITION:
Leader charismatique (DCI: Président): 1
Personnalité terne (DCI: Vice-Président): 1 potentiel putchiste du Président (DCI: Secrétaire général)
Banquier ou comptable en retraite (DCI: Trésorier).
Excipient : adjoint au maire, veuve d'industriel ou de commerçant, étudiant en pharmacie (Conseiller technique), fondé de pouvoir d'un grand établissement bancaire, dentiste divorcé, retraités : qsp 1 boîte.

PROPRIETES:
L'association humanitaire appartient à une famille thérapeutique hétérogène qui comprend de nombreux constituants originaux n'ayant aucun rapport entre eux si ce n'est une aptitude commune aux réactions d'antagonisme. Il n'existe aucune action synergique avec les familles proches d'activité gouvernementale ou multilatérale. L'association humanitaire est un agent chélateur de subventions.

SORT DU MEDICAMENT:
Distribution. Dès l'arrivée dans l'organisme, l'association humanitaire édite un bulletin de liaison et diffuse son logo à la dernière page du bulletin municipal. Un ou plusieurs des principes actifs s'envolent généralement rapidement vers une destination tropicale. Les principes actifs ont souvent une activité qui ne respecte plus le cycle nycthéméral normal. Liaison dans l'organisme. Une fois implantée dans l'organisme, l'association humanitaire se lie parfois à des partis politiques, l'affinité de liaison étant proportionnelle à la taille de l'association. Dans le cas des petites associations, l'affinité reste forte mais le récepteur politique demeure absent. La liaison covalente forte est rare et demeure sans grand effet pour l'organisme. La pénétration tissulaire tropicale est habituellement labile, peu stable voire totalement nulle. La demi-vie dans l'organisme est généralement courte, liée à celle du président. La biotransformation est souvent en rapport avec l'antagonisme croissant d'un des composants qui entraîne avec lui plus de 50 % des métabolites antérieurement agonistes de l'action du principe actif prépondérant, L'excrétion est principalement spontanée par un mécanisme auto-enzymatique. sous forme de catabolites aigris dont certains gardent une activité thérapeutique. Chez l'insuffisant pécuniaire, la demi-vie est plus courte.

INDICATIONS:
Situation de détresse aiguë d'une collectivité, population, ethnie, et tout groupe de personnes pour lesquelles l'abstention thérapeutique entraînerait le décès ou la perte définitive d'une ou plusieurs fonctions physiologiques. Par son faible poids moléculaire et administratif, l'association humanitaire peut subir une activation rapide et un intense métabolisme in situ. Situation de détresse chronique : l'association humanitaire est réservée, dans cette indication, à la prescription spécialisée en raison des effets secondaires fréquemment observés. En traitement préventif, l'association humanitaire n'a pas fait la preuve de son efficacité bien que certaines observations isolées d'amélioration symptomatique aient été constatées. L'efficacité à long terme n'est pas démontrée.

CONTRE-INDICATIONS:
Suspicion de détournement de l'action humanitaire à des fins politiques de la part de l'organisme bénéficiaire. Saturation des sites récepteurs par des molécules de la même famille. L'état général totalitaire ne constitue pas une contre-indication, bien au contraire.

PRECAUTIONS D'EMPLOI:
Avant emploi, l'association humanitaire doit s'assurer par un bilan complet de l'absence de possibilité d'interférence avec l'action d'un agent thérapeutique national, bilatéral ou multilatéral dans l'indication retenue. L'objectif thérapeutique doit être clairement défini et une surveillance régulière doit être mise en place de façon à suivre et mesurer l'évolution favorable du patient et l'absence de toxicité. En fin de cure un bilan doit être effectué. L'attention du patient doit être attirée sur la possibilité d'accoutumance et de somnolence politico-administrative. L'action humanitaire peut masquer les signes d'une maladie grave évolutive en agissant efficacement sur les symptômes. Elle peut rendre torpide un état pathologique et freiner la fistulisation d'un abcès social.

INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES: Très fréquentes. y compris au sein de la même classe thérapeutique.

EFFETS INDESIRABLES:
Prurit localisé ou généralisé du patient, en particulier de ses organes administratifs et politiques. Les cas rapportés dans la littérature montrent clairement que ce prurit cède rapidement après une injection monétaire in situ. Il est néanmoins vivement recommandé. en cas de prurit, de s'abstenir de toute thérapeutique intempestive et, le cas échéant, de suspendre le traitement. Si l'indication thérapeutique était fondée, l'effet secondaire rencontré doit faire l'objet d'une déclaration. Autres effets indésirables : stimulation possible des récepteurs tissulaires de la prévarication, pharmacodépendance, syndrome de sevrage à l'arrêt du traitement.

MODE D'EMPLOI et
POSOLOGIE:
Enlever soigneusement l'enveloppe protectrice franco-française constituée de parisianisme. Procéder à un mélange lent et progressif de la solution humanitaire et du milieu tropical, de façon à obtenir une stabilité maximale par 35°C à l'ombre. Toute agitation rend le mélange instable et peut aboutir à un précipité qui sera excrété hors des frontières. Dans la plupart des cas, en dehors de certaines situations pathologiques suraiguës, la posologie sera débutée par de faibles doses régulièrement croissantes en fonction de la tolérance et des résultats cliniques. La DL50 n'étant pas connue, le traitement peut être poursuivi à forte dose pendant toute la durée de la maladie, sous réserve que les précautions d'emploi soient dûment respectées.

Docteur Alain Fisch


Lire les archives des informations professionnelles...