Février 2015

 

La vaccination prévient les troubles allergiques des enfants !

 

Le refus de vaccination des enfants par leurs parents provient volontiers du risque qu’ils y voient de développer plus tard des allergies.

Les auteurs (allemands, Université de Leipzig) ont rassemblé les données issues de 2187 enfants (5-6 ans d’âge) sur trois périodes (1988/89, 94/95, 98/99). Ont été quantifiés :

- la couverture vaccinale et la réponse immunitaire aux vaccins injectés

- les manifestations allergiques et les cas d’eczéma atopique.

Ces trois études menées sur une période de 11 ans apportent la même conclusion : moins le niveau de protection vaccinale est élevé, plus élevée est la survenue des manifestations allergique.

MARQUIS A. et al. Vaccination prevents allergic disorders in children. WISC 2014, Rio de Janeiro, Brazil, 6-9 december, 2014. Abstract: https://wao.confex.com/wao/wisc14/webprogram/Paper6393.html

 

Les bilharzioses en baisse chez les voyageurs tropicaux

Les auteurs ont colligé les cas de bilharziose urianaire s’étant présentés de 1997 à 2012 à l’hôpital de référence anglais Hospital for Tropical Diseases, London.

Soit un total de 1020 cas, ayant voyagé en Afrique. La majorité des cas (81,8%) étaient des voyageurs qui vivaient en zone non endémique.

Le symptôme le plus fréquent était une plainte génito-urinaire 230/1020, 22,6%), avant tout une hématurie (17,8%) ; 36,1% des cas étaient asymptomatiques. Eosinophilie (42%). La sérologie était le meilleur moyen diagnostique.

Avec cette méthodologie stable, les auteurs concluent que, sur une période de 15 ans, la bilharziose urinaire est en diminution constante.

COLTARD CE et al. Schistosomiasis presenting in travellers: a 15 year observational study at the Hospital for Tropical Diseases, London. Trans R Soc Trop Med Hyg 2015 Jan 8. pii: tru195. [Epub ahead of print]

 

Tous droits réservés pour tous pays.

Lire les archives des actualités scientifiques