Rage : prévention du voyageur

 

La rage dans le monde

La rage est transmise à l'homme le plus souvent par morsure de chien (90-95%) ; ailleurs par chat, renard, chacal, mouffette, raton-laveur, mangouste, singe, chauve-souris...

En fait, toute morsure d'un quelconque animal doit être considérée comme suspecte et faire recourir à une consultation en urgence.

Dans les pays en développement, la rage est présente y compris dans les grandes villes ("chiens des rues").

Traitement post-exposition

Lavage à grande eau et savon ou détergent, alcool à 70° ou antiseptiques iodés. Chez un sujet non vacciné préventivement, en cas de risque rabique confirmé par le médecin spécialiste d'un Centre anti-rabique, on procède en urgence à une vaccinothérapie curative, éventuellement associée à une sérothérapie.

Ce traitement est :

Interêt de la vaccination préventive pour le voyageur

Comment vacciner préventivement

Bien noter que

Quels voyageurs vacciner en pratique

Informer le candidat au voyage, vacciné ou non, du risque rabique et lui conseiller, en cas d'exposition, de contacter au plus vite l'ambassade d'un pays industrialisé.

Tous droits réservés pour tous pays.