Colon irritable post-infectieux

Diarhée voyageurs

 

Après une infection gastro-intestinale bactérienne, 4 à 32% des patients, selon les études, développent un syndrome du côlon irritable (SCI). Cette maladie, survenant essentiellement chez le voyageur tropical, décrite pour la première fois dans les années 60, suscite un intérêt croissant en raison de sa physiopathologie encore obscure et de son retentissement socio-économique de plus en plus important.

Définitions, diagnostic

Le SCI post-infectieux est la survenue, chez des patients antérieurement asymptomatiques, de :

Le diagnostic peut être également posé chez des sujets qui présentaient des symptômes mineurs antérieurs et qui furent significativement aggravés à la suite de l'infection.
En respectant ces critères, et en l'absence de tout autre symptôme ou signe, la fiabilité du diagnostic serait de 100% pour une durée de moins de deux ans.
L'infection gastro-intestinale causale est affirmée par la présence de deux au moins des items suivants : fièvre, vomissements, diarrhée, coproculture positive.

Fréquence

Elle n'est pas univoque (4 à 32%) : en effet :

Facteurs de risque

1) Facteurs liés au patient
2) Facteurs liés à l'agent pathogène

Pronostic

Traitement

Prévention

Réduire le risque de survenue des diarrhées infectieuses :

Tous droits réservés pour tous pays.