Ankylostomiase

Ankylostomiase
 

Ou ankylostomose, maladie liée à l'un des deux nématodes Ancylostoma duodenale, Necator americanus. Il s'agit d'un helminthe hématophage dont le nom signifie "bouche" (stoma) "crochue" (agkulos) ; en anglais, "hookworm" ("ver à crochet")...

Epidémiologie

Cycle et transmission

L'homme est le seul réservoir d'ankylostomes : il enrichit le sol en larves d'autant plus que l'hygiène fécale est plus basse, qu'il utilise l'engrais humain à but agricole.

Signes cliniques

Les signes cliniques sont inconstants.

Diagnostic

Chez le voyageur, le diagnostic est le plus souvent évoqué devant la découverte d'une hyperéosinophilie (>500/mm3).
L'examen parasitologique des selles identifie des oeufs caractéristiques ; en cas de négativité, répéter la recherche.
Il n'existe aucun moyen en pratique courante d'affirmer le diagnostic avant la ponte (>J40).
Ne pas oublier qu'il convient de rechercher d'autres parasites associés : pour contracter une ankylostomiase, le voyageur s'est mis dans des conditions qui l'ont exposé à d'autres infestations.

Traitement curatif

Efficacité absolue en pratique (pas d'examen coprologique de contrôle si le traitement a été correctement pris).
Dans les cas avec anémie sévère (très rare chez le voyageur et même le migrant), recharge en fer per os.

Prévention individuelle

Ne pas marcher pieds nus en zone tropicale humide ; si boues ou eaux de surface, porter des chaussures fermées imperméables ou bottes.

Tous droits réservés pour tous pays.