Santé Voyages : Boutique, Préventions, Vaccins et traitements pour la santé du voyageur

Précautions à prendre une fois de retour

Si vous avez un quelconque problème, n’oubliez jamais de signaler au médecin consulté que vous revenez d’une zone tropicale.

Tout d’abord, ne pas oublier de continuer impérativement vos médicaments contre le paludisme (4 semaines après le retour pour la plupart). Ensuite, n’imaginez pas que vous avez attrapé toutes les maladies du monde. Vous n’avez a priori aucune raison d’aller voir un médecin de manière systématique à votre retour. Il faut, en revanche, consulter (liste non exhaustive) :

  • Si bien sûr vous êtes malade.
  • Si vous avez dû prendre au cours du voyage le traitement anti-paludique "présomptif" (HALFAN, LARIAM).
  • Si vous avez encore une diarrhée 48 heures après votre retour.
  • Si vous avez eu (ou avez encore) une diarrhée avec fièvre et/ou avec émissions de glaires, de pus et/ou de sang.
  • Si vous avez de la fièvre.
  • Si vous avez l’impression d’être jaune ou d’avoir les urines foncées (marron).
  • Si vous avez des problèmes de peau qui ne s’arrangent pas malgré le retour.
  • Si vous aviez des problèmes de santé antérieurs et qui se seraient aggravés lors du voyage.
  • Si enfin vous êtes inquiet au sujet de problèmes de santé que vous auriez eu : on vous fera alors un bilan standard comportant une analyse des selles (parasitologie et coproculture), une prise de sang (numération formule sanguine, vitesse de sédimentation, frottis sanguin), éventuellement un examen parasitologique des urines.

Mais si le voyage s’est bien passé, en-dehors d’une banale diarrhée du touriste, n’allez pas encombrer la consultation de votre médecin ni les consultations de médecine tropicale. Au pire, vous aurez attrapé un parasite intestinal pas méchant du tout que la médecine détruira en temps utile avec quelques comprimés du médicament adéquat.

En cas de problème au retour :

En cas d’urgence, ne pas hésiter à faire appel au service médical d’urgence des Aéroports de PARIS (ADP) : les médecins qui y exercent 24 h/24 ont une grande pratique des problèmes qui concernent les voyages et la médecine tropicale. Le médecin traitant saura vous orienter le cas échéant vers une consultation spécialisée.

En cas d’urgence, une fois revenu, essayer de prendre contact avec un médecin d’un service de Médecine Tropicale puis d’aller le voir le plus vite possible après accord.

En-dehors des heures ouvrables, se rendre au service des Urgences d’un Hôpital possédant un service de Maladies Infectieuses et Tropicales : l’urgentiste de garde de médecine contactera éventuellement ses collègues tropicalistes.