Santé Voyages : Boutique, Préventions, Vaccins et traitements pour la santé du voyageur

Grandes Antilles

Bahamas, Iles Caïmans, Cuba, Haïti, Jamaïque, Porto Rico, République Dominicaine
carte

Climatologie

Les grandes Antilles profitent d'un climat tropical adouci par des vents forts à certaines périodes de l'année, avec pluies torrentielles et risque important de tornades à la fin de l'été. Saison sèche et fraîche novembre-avril, chaude et pluvieuse mai-octobre.

Principaux risques endémo-épidémiques

Maladie Epidémiologie Risque pour le voyageur Prophylaxie
Paludisme Endémique en Haïti, quelques foyers en Rép. Dominicaine, absent ailleurs ++ en Haïti Chloroquine Protection moustiques
Fièvre jaune Absente Aucun Aucune
Dengue
dengue "like"
Cas sporadiques + bouffées épidémiques + en période épidémique Protection moustiques
VIH, MST Pandémie universelle. Prévalence MST en hausse (tourisme sexuel) Contacts sexuels, prostitution, sang Règles universelles Préservatifs
Hépatite B Prévalence moyenne à élevée Idem VIH Vaccin
Typhoïde
Hépatite A
Causes majeures d'infection du voyageur Élevée. lié à l'alimentation. Maladies des "mains sales" Vaccins spécifiques. Hygiène alimentaire
Choléra Absent Aucun Aucune
Rage Cuba et Haïti seulement Faible (morsure de chien, mangouste) Vaccin préventif
Filariose lymphatique + en Haïti Faible (maladie d'accumulation) Protection moustiques
Leishmanioses cutanée + en Haïti Faible (résidents > touristes) Protection insectes
Helminthes
protozoaires
Prévalence forte (amibiase ++) Péril fécal, boues Hygiène
Bilharzioses + en République Dominicaine Modéré : bains, pieds nus Éviter le contact avec les eaux douces
Douve hépatique Endémique à Cuba Péril alimentaire Hygiène alimentaire

Les prophylaxies adultes

Paludisme

Pas de précautions particulières sauf en cas de déplacement en Haïti, voire République Dominicaine : Chloroquine.

Vaccins

Universels : Diphtérie, Tétanos, Poliomyélite, HépatiteB.
Spécifiques voyage : Hépatite A, Typhoïde.
Obligatoire en provenance d'Europe, Amérique du Nord et Centrale : aucun.
Éventuels : Rage (séjour rural ou prolongé, contact avec les animaux)

Faits et particularités sub-régionales

  • Diarrhée du voyageur extrêmement fréquente, première cause d'infection acquise dans la région.
  • Importante épidémie de dengue à Cuba en 1997 ; il n'y a jamais eu de dengue aux Caïmans.
  • L'étiologie exacte de la neuropathie épidémique qui a atteint 50.000 Cubains entre 1991 et 1994 n'est toujours pas connue ; risque pour le touriste a priori nul ou négligeable.
  • SIDA : 274 cas diagnostiqués à Cuba en 1996 (2 fois plus qu'en 1955).
  • La prévalence de l'hépatite B est nettement plus élevée en République Dominicaine ou à Haïti que dans les autres îles.
  • Aucun cas de rage déclaré en Jamaïque ces dernières années.
  • Ciguatera ++ : record : 57 personnes empooisonnées par un barracuda à Cuba.
  • Se méfier aussi des oursins, coraux et méduses.

Sources : OMS, CDC, US Consulate, ProMED, World Travel Health Guide, VISA