News

Juin 2010

 

 

PALUDISME 2 - 010: PAYS ET ZONES

 

PAYS SANS TRANSMISSION

Afrique : Lesotho, Libye, île de La Réunion, île Sainte-Hélène, Maroc, Seychelles, Tunisie.

Amérique: Antigua et Barbuda, Antilles néerlandaises, Bahamas (sauf Great Exuma), Barbade, Bermudes, Canada, Chili, Cuba, Dominique, États-Unis, Guadeloupe, Grenade, îles Caïmans, îles Malouines, îles Vierges, Martinique, Porto Rico, Saint-Barthélémy, Saint-Martin, Sainte-Lucie, Trinidad et Tobago, Uruguay, ainsi que toutes les villes (sauf en Amazonie).

Asie: Brunei, Hong Kong, Japon, Kazakhstan, Macao, Maldives, Mongolie, Singapour, Taiwan, ainsi que toutes les villes (sauf en Inde).

Europe: Tous les pays (y compris Açores, Canaries, Chypre, États Baltes, Ukraine, Biélorussie et Turquie d’Europe), sauf la Fédération de Russie.

Proche et Moyen-Orient: Bahreïn, Émirats Arabes Unis, Israël, Jordanie, Koweït, Liban, Qatar, ainsi que toutes les villes du Proche et Moyen-Orient.

Océanie: Australie, Fidji, Guam, Hawaï, Mariannes, Marshall, Micronésie, Nouvelle-Calédonie, Nouvelle-Zélande, île de Pâques, Polynésie française, Samoa, Tonga, Tuvalu, Wallis et Futuna, Kiribati, Cook, Samoa occidentales, Niue, Nauru, Palau, ainsi que toutes les villes d’Océanie.

PAYS A TRANSMISSION SPORADIQUE

Afrique: Algérie, Cap-Vert, Égypte, Ile Maurice.

Amérique : Argentine.

Asie: Arménie, Azerbaïdjan, Corée du Sud, Corée du Nord, Géorgie du Sud Est, Kirghizistan, Ouzbékistan,Turkménistan.

Europe : Fédération de Russie.

Proche et Moyen-Orient: Irak, Oman, Syrie, Turquie du Sud-Est.

PAYS PARTICULIERS, A TRANSMISSION HETEROGENE

Chine. P. falciparum (zone 3)limité au Yunnan (zones rurales en-dessous de 1500m) et à l’île de Hainan. P. vivax : risque très limité : quelques zones rurales des provinces du sud et quelques provinces du centre : Anhui, Henan, Hubei, Ghuizhou, Jiangsu.

Equateur. P. falciparum (12% -zone 3) et P. vivax (88%) toute l’année au-dessous de 1500m ; risque faible à nul dans les provinces côtières, nul dans les grandes villes.

Inde. P. falciparum (50% -zone 3), P. vivax (50%): risque relativement limité, surtout présent dans les Etats du nord-est, les îles Andaman et Nicobar, les Etats de Chhattsgam, Goa, Gujarat, Jharkhand, Karmataka (sauf Bangalore), Madhya Pradesh, Maharashtra (sauf Mumbai, Nagpur, Nasik et Pune), Orissa et Bengale Occidental (sauf Calcutta). Ailleurs, zone 2. Pas de paludisme au-dessus de 2000m.

Indonésie ; P. falciparum (zone 3) : risque permanent ; Papouasie, Moluques. Ailleurs risque limité, géographiquement et quantitativement ; pas de transmission dans les grandes villes et les principales stations touristiques (Bali par exemple).

Malaisie ; P. falciparum (zone 3), P. knowlesi ; le risque n’existe que dans l’arrière-pays reculé.

Myanmar (Birmanie) ; P. falciparum (zone 3) essentiellement. Transmission permanente au-dessous de 1000m, sauf à Rangoon et Mandalay. Risque maximal dans les zones reculées et régions de collines boisées.

Népal. P. vivax surtout, P. falciparum (zone 2) occasionnellement. Le risque ne concerne que le Teraï.

Panama. P. vivax (97%), P. falciparum (3%, zone 3) : risque permanent mais limité aux provinces situées le long de la côte atlantique et de la frontière colombienne (Bocas del Toro, Colon, Darien, Ngobe Bugle, Panama, Veraguas)

Pérou. P. vivax (85%), P. falciparum (15% -zone 3) : risque permanent dans les zones rurales au-dessous de 2000m : départements de Ayacucho, Junín, Madre de Dios, San Martín, et surtout le département amazonien de Loreto (98% des cas de paludisme à P. falciparum).

Philippines. P. falciparum (zone 3). Le risque existe toute l’année au-dessous de 600 m, sauf dans les provinces d’Aklan, Albay, Benguet, Bilaran, Bohol, Camiguin, Capiz, Catanduanes, Cavite, Cebu, Guimaras, Iloilo, Leyte nord, Leyte sud, Marinduque, Masbate, Samar est, Samar nord, Samar ouest, Siquijor, Sorsogon, Surigao del Norte et Manille. Aucun risque dans les zones urbaines et les plaines.

Thaïlande. P. falciparum (zone 3). Le risque existe toute l’année dans les zones rurales, mais surtout en forêt, en montagne, et dans les zones frontalières. Pas de risque dans les grandes villes. Ps de risque non plus dans l’île de Samui et à Phuket. Risque possible (limité) dans les autres îles.

Venezuela. P. falciparum (19% -zone 3), P. vivax (81%). Risque permanent, modéré voire nul dans de nombreuses zones. La transmission de P. falciparum se limite à des municipalités situées dans des zones de jungle des États d’Amazonas (Alto Orinoco, Atabapo, Atures, Autana, Manapiare, Rio Negro) et de Bolívar (Cedeño, Heres, Gran Sabana, Piar, Raúl Leoni, Rocio, Sifontes et Sucre)

Vietnam. P. falciparum essentiellement (zone 3). Risque dans tout le pays sauf les centres urbains, le delta du Fleuve Rouge, le delta du Mékong et les plaines côtières du centre du pays. Les zones à haut risque sont les hauts plateaux (en dessous de 1500m) au sud du 18° lat N, et notamment les provinces de Dak Lak, Dak Nong, Gia Lai et Kon Tum, ainsi que la province de Binh Phuoc et les parties occidentales des provinces côtières de Quang Tri, Quang Nam, Ninh Thuan et Khanh Hoap.

Source Haut conseil de la santé publique, BEH

 

 

PALUDISME 2 010: PAYS ET ZONES

 

PAYS SANS TRANSMISSION

Afrique : Lesotho, Libye, île de La Réunion, île Sainte-Hélène, Maroc, Seychelles, Tunisie.

Amérique: Antigua et Barbuda, Antilles néerlandaises, Bahamas (sauf Great Exuma), Barbade, Bermudes, Canada, Chili, Cuba, Dominique, États-Unis, Guadeloupe, Grenade, îles Caïmans, îles Malouines, îles Vierges, Martinique, Porto Rico, Saint-Barthélémy, Saint-Martin, Sainte-Lucie, Trinidad et Tobago, Uruguay, ainsi que toutes les villes (sauf en Amazonie).

Asie: Brunei, Hong Kong, Japon, Kazakhstan, Macao, Maldives, Mongolie, Singapour, Taiwan, ainsi que toutes les villes (sauf en Inde).

Europe: Tous les pays (y compris Açores, Canaries, Chypre, États Baltes, Ukraine, Biélorussie et Turquie d’Europe), sauf la Fédération de Russie.

Proche et Moyen-Orient: Bahreïn, Émirats Arabes Unis, Israël, Jordanie, Koweït, Liban, Qatar, ainsi que toutes les villes du Proche et Moyen-Orient.

Océanie: Australie, Fidji, Guam, Hawaï, Mariannes, Marshall, Micronésie, Nouvelle-Calédonie, Nouvelle-Zélande, île de Pâques, Polynésie française, Samoa, Tonga, Tuvalu, Wallis et Futuna, Kiribati, Cook, Samoa occidentales, Niue, Nauru, Palau, ainsi que toutes les villes d’Océanie.

PAYS A TRANSMISSION SPORADIQUE

Afrique: Algérie, Cap-Vert, Égypte, Ile Maurice.

Amérique : Argentine.

Asie: Arménie, Azerbaïdjan, Corée du Sud, Corée du Nord, Géorgie du Sud Est, Kirghizistan, Ouzbékistan,Turkménistan.

Europe : Fédération de Russie.

Proche et Moyen-Orient: Irak, Oman, Syrie, Turquie du Sud-Est.

PAYS PARTICULIERS, A TRANSMISSION HETEROGENE

Chine. P. falciparum (zone 3)limité au Yunnan (zones rurales en-dessous de 1500m) et à l’île de Hainan. P. vivax : risque très limité : quelques zones rurales des provinces du sud et quelques provinces du centre : Anhui, Henan, Hubei, Ghuizhou, Jiangsu.

Equateur. P. falciparum (12% -zone 3) et P. vivax (88%) toute l’année au-dessous de 1500m ; risque faible à nul dans les provinces côtières, nul dans les grandes villes.

Inde. P. falciparum (50% -zone 3), P. vivax (50%): risque relativement limité, surtout présent dans les Etats du nord-est, les îles Andaman et Nicobar, les Etats de Chhattsgam, Goa, Gujarat, Jharkhand, Karmataka (sauf Bangalore), Madhya Pradesh, Maharashtra (sauf Mumbai, Nagpur, Nasik et Pune), Orissa et Bengale Occidental (sauf Calcutta). Ailleurs, zone 2. Pas de paludisme au-dessus de 2000m.

Indonésie ; P. falciparum (zone 3) : risque permanent ; Papouasie, Moluques. Ailleurs risque limité, géographiquement et quantitativement ; pas de transmission dans les grandes villes et les principales stations touristiques (Bali par exemple).

Malaisie ; P. falciparum (zone 3), P. knowlesi ; le risque n’existe que dans l’arrière-pays reculé.

Myanmar (Birmanie) ; P. falciparum (zone 3) essentiellement. Transmission permanente au-dessous de 1000m, sauf à Rangoon et Mandalay. Risque maximal dans les zones reculées et régions de collines boisées.

Népal. P. vivax surtout, P. falciparum (zone 2) occasionnellement. Le risque ne concerne que le Teraï.

Panama. P. vivax (97%), P. falciparum (3%, zone 3) : risque permanent mais limité aux provinces situées le long de la côte atlantique et de la frontière colombienne (Bocas del Toro, Colon, Darien, Ngobe Bugle, Panama, Veraguas)

Pérou. P. vivax (85%), P. falciparum (15% -zone 3) : risque permanent dans les zones rurales au-dessous de 2000m : départements de Ayacucho, Junín, Madre de Dios, San Martín, et surtout le département amazonien de Loreto (98% des cas de paludisme à P. falciparum).

Philippines. P. falciparum (zone 3). Le risque existe toute l’année au-dessous de 600 m, sauf dans les provinces d’Aklan, Albay, Benguet, Bilaran, Bohol, Camiguin, Capiz, Catanduanes, Cavite, Cebu, Guimaras, Iloilo, Leyte nord, Leyte sud, Marinduque, Masbate, Samar est, Samar nord, Samar ouest, Siquijor, Sorsogon, Surigao del Norte et Manille. Aucun risque dans les zones urbaines et les plaines.

Thaïlande. P. falciparum (zone 3). Le risque existe toute l’année dans les zones rurales, mais surtout en forêt, en montagne, et dans les zones frontalières. Pas de risque dans les grandes villes. Ps de risque non plus dans l’île de Samui et à Phuket. Risque possible (limité) dans les autres îles.

Venezuela. P. falciparum (19% -zone 3), P. vivax (81%). Risque permanent, modéré voire nul dans de nombreuses zones. La transmission de P. falciparum se limite à des municipalités situées dans des zones de jungle des États d’Amazonas (Alto Orinoco, Atabapo, Atures, Autana, Manapiare, Rio Negro) et de Bolívar (Cedeño, Heres, Gran Sabana, Piar, Raúl Leoni, Rocio, Sifontes et Sucre)

Vietnam. P. falciparum essentiellement (zone 3). Risque dans tout le pays sauf les centres urbains, le delta du Fleuve Rouge, le delta du Mékong et les plaines côtières du centre du pays. Les zones à haut risque sont les hauts plateaux (en dessous de 1500m) au sud du 18° lat N, et notamment les provinces de Dak Lak, Dak Nong, Gia Lai et Kon Tum, ainsi que la province de Binh Phuoc et les parties occidentales des provinces côtières de Quang Tri, Quang Nam, Ninh Thuan et Khanh Hoap.

Source Haut conseil de la santé publique, BEH