News

Octobre 2006

DID et voyages aériens

Dans une clinique diabétologique écossaise, 493 patients insulino-traités répondirent à un questionnaire sur les incidents ou accidents qu'ils purent avoir lors de voyages aériens.
Ils furent 10% à avoir eu un problème qu'ils attribuèrent directement au voyage : en tout premier lieu l'hypoglycémie. La plupart des patients déplorèrent le caractère incomplet et difficile d'accès des conseils fournis préalablement par le diabétologue ; ils souhaitent, tout particulièrement les voyageurs long courrier, la mise à disposition de sites internet pour cette éducation spécifique.

BURNETT JC. Long- and short-haul travel by air : issues for people with diabetes on insulin. J Travel Med. 2006 ; 13 : 255-60.

Prévention solaire des cancers '

Les auteurs d'une métaanalyse posent cette question, excluant les cancers cutanés. De fait, il y a matière à réflexion : toutes les études publiées montrent une relation inversement proportionnelle entre exposition solaire d'une part et fréquence et mortalité des cancers suivants :
- prostate : 2 études de cohorte, 3 études cas-témoins, 3 études écologiques
- sein : 2 cohorte, 1 cas-témoins, 4 écologiques
- ovaire : 1 cas-témoin, 2 écologiques.
Pour la mortalité par cancer du côlon, une étude cas-témoins, 2 prospectives, 2 écologiques attestent cette relation ; une étude cas-témoins ne trouve aucune corrélation.
Pour les lymphomes non hodgkiniens, la métaanalyse ne peut pas conclure.
Les auteurs, convaincus des bienfaits du soleil, avouent ne pas savoir quel message global faire passer au grand public.

VAN DER RHEE HJ et coll. Does sunlight prevent cancer' A systematic review. Eur J Cancer 2006; 42: 2222-32.

Haïti : épidémiologie des meurtres

Les auteurs ont appliqué la méthodologie habituelle en épidémiologie dans cette violente république pour y déterminer la fréquence des meurtres et viols à Port-au-Prince. Un programme de tirage au sort des habitations a été introduit sur GPS, lequel détermina 1.260 foyers (5.720 individus) à enquêter (classique méthode des grappes relookée 21ème siècle).
Les interviews furent menés par des enquêteurs très expérimentés (à Haïti, moins on parle, mieux on se porte -ce qui est d'ailleurs tout à fait pertinent NDLR) : le taux de réponse fut exceptionnel : 90,7%.
Résultats. Les auteurs peuvent affirmer que, depuis le départ du Président Aristide (22 mois avant l'enquête) sont survenus à Port-au-Prince :
- 8.000 meurtres, dont la moitié perpétrés par les forces gouvernementales ou paramilitaires (les « chimères » en particulier) ;
- 35.000 viols, dont la moitié sur mineures de moins de 18 ans.
Conclusion des auteurs : il faudrait peut-être faire quelque chose !..

KOLBE AR et coll. Human rights abuse and other criminal violations in Port-au-Prince, Haiti : a random survey of households. Lancet 2006; 368: 864-73.

NDLR. Félicitons les auteurs pour leur courage: ils auraient très bien pu rejoindre leur cohorte de découpés à la machette.

Clouez-les au sol !

Certaines modélisations mathématiques, associées aux incertitudes des mesures pratiques effectives, ont pu mettre en doute l'efficacité du clouage au sol des aéronefs sur la diffusion mondiale des virus grippaux. Les auteurs réagissent avec des arguments de poids.
Ils ont étudié le temps de dissémination de la grippe saisonnière aux Etats-Unis, de 1996 à 2005, en prenant comme indicateur final les chiffres hebdomadaires de mortalité par grippe et/ou pneumonie fournis par les CDC. Ils ont démontré que la densité du trafic aérien en novembre permet de prédire le taux de diffusion de la grippe (r(2)=0,60, p=0, - 014). Mieux encore, après les attentats du 11 septembre 20 - 01 et le clouage au sol des aéronefs qui s'en suivit, le pic de mortalité grippale chuta de près de 50% par rapport aux années antérieures, et fut étalé sur plusieurs semaines.
En cas de pandémie, il faut gagner du temps pour la production de vaccins et l'adaptation du système de santé. Les auteurs concluent que l'arrêt du trafic aérien est une mesure très efficace.

BROWNSTEIN JS et coll. Empirical evidence for the effect of the airline travel on inter-regional influenza spread in the United States. PloS Med. 2006; 3(10).