News

Juin 1998

Typhoïde : nouvelles alarmantes du monde entier

Les CDC (Atlanta) ont étudié 2.445 cas de fièvre typhoïde importée aux Etats-Unis. Dix sujets décédèrent malgré les soins les plus appropriés. Les auteurs insistent sur les typhoïdes contractées en Inde, pays qui fournit un nombre régulièrement croissant de cas (25% à 35%). Les formes résistantes aux antibiotiques sont globalement trois fois plus fréquentes qu'il y a dix ans.

MERMIN J.H. et coll. Typhoid fever in the United States, 1985-1994: changing risks of international travel and increasing antimicrobial resistance. Arch. Intern. Med. 1998 ; 158 : 633-8.

Toujours aux Etats-Unis, 31% des isolements de S. typhi en pédiatrie sont résistants à l'ampicilline et au cotrimoxazole ; ce taux est identique pour les 20% de cas secondaires (sujets contaminés sur le territoire américain et n'ayant pas voyagé).

MISRA S. et coll. Characteristics of typhoid fever in children and adolescents in a major metropolitan area in the United States. Clin. Infect. Dis. 1998 ; 24 : 998-1000.

La Papouasie Nouvelle Guinée est sans doute le pays champion du monde de la typhoïde : chaque année la maladie tue au moins une personne sur cent ; il y a cinquante ans, la typhoïde était un problème marginal.

VILAYLECK M. Pacific Public Health Surveillance Network. 18 may 1998.

Au Viêt Nam, 80% des souches isolées à Ho Chi Minh Ville présentent une résistance plasmidique contre chloramphénicol, ampicilline et cotrimoxazole. En 5 ans, la résistance aux quinolones est passée de 4 à 12%. La sensibilité à la ceftriaxone, au céfixime et à l'azithromycine subsiste in vitro, mais on constate in vivo un échec thérapeutique dans 20% des cas.

PARRY C. et coll. Quinolone-resistant Salmonella typhi in Vietnam. Lancet. 1998 ; 351 : 1289.

L'asthme autour du monde

Une gigantesque étude prospective a porté sur 463.8 - 01 enfants de 55 pays. Les symptômes d'asthme et d'allergies ont une prévalence qui peut varier dans un rapport de 1 à 60 selon les pays. Viennent en tête de ce championnat du monde de l'asthme: Grande-Bretagne, Australie, Nouvelle-Zélande, Irlande ; puis la plupart des pays du continent américain.Viennent en queue, avec les prévalences les plus faibles: Europe de l'est, Indonésie, Grèce, Chine, Taiwan, Ouzbekistan, Inde, Ethiopie.

ISAAC Steering Committee. Worldwide variations in prevalence of symptoms of asthma, allergic rhinoconjuinctivitis, and atopic eczema : ISAAC. Lancet. 1998 ; 351 : 1225-32.

NDLR. Cette liste de pays est sans nul doute utile pour les voyageurs internationaux allergiques ou asthmatiques. Nul doute également que cette étude reflète l'intensité des polluants asthmogènes, et nulle surprise que la Grande Bretagne et son " smog " batte des records. Néanmoins, l'asthme est un problème multifactoriel, et cette étude ne concernait que les résidents permanents, non les voyageurs ou résidents occasionnels.