News

Janvier 2002 (2)

Défibrillateurs aéroportuaires publics

Les trois aéroports de Chicago (100 millions de passagers/an) ont implanté 67 défibrillateurs automatiques, à disposition de tous et tout particulièrement de 3.000 salariés spécialement formés pour leur usage. Il partent des chiffres suivants : en unité de soins intensifs, la défibrillation, effectuée en moins d'une minute, a 100% de succès; à domicile, la probabilité de survie après la perte de connaissance est de 5%. En 2 ans, 21 arrêts cardiaques sont survenus sur les sites aéroportuaires de Chicago : 11 patients ont été sauvés grâce aux défibrillateurs. Compte tenu du coût d'un défibrillateur (2.500$), des coûts directs et indirects (intervention extérieure, hospitalisation, nombre d'années de vie perdues'), l'opération est très bénéficiaire et devrait être largement étendue.

CAFFREY S. et coll. Public use of automated external defibrillators. N Engl J Med 2002; 347: 1242-7.

Dengue d'aujourd'hui

Au centre des Maladies Infectieuses de Francfort, la dengue est devenue la deuxième cause de fièvre au retour des tropiques après le paludisme. On y a donc la sérologie facile. Moyennant quoi les auteurs se sont aperçus, après une étude rétrospective sur deux ans, qu'il ne servait à rien de faire de la sémiologie selon les descriptions cliniques classiques de la maladie: plus de 50% des patients y échappent. Les auteurs préconisent donc de moins faire confiance à la clinique qu'à l'épidémiologie (tout comme d'ailleurs on le fait pour le paludisme NDLR), et donc de présumer que tout voyageur fébrile ayant été exposé au risque de dengue doit bénéficier a priori des examens biologiques correspondants.

STEPHAN C. et coll. Travel-acquired dengue infection: clinical spectrum and diagnostic aspects. Infection 2002 ; 30 : 225-8.

Attention les yeux !

Une femme de 25 ans en vacances en Thaïlande présente brutalement une forte fièvre, des douleurs musculaires et une baisse de l'acuité visuelle. De retour en Allemagne, le diagnostic de dengue est posé. L'examen ophtalmologique montre une baisse de l'acuité visuelle, bilatérale, à 4/10, un défaut de la vision des couleurs, une réduction des amplitudes aux potentiels évoqués, un électrorétinogramme perturbé. Il existe une maculopathie exsudative et hémorragique. Huit semaines plus tard, la patiente récupère spontanément son acuité visuelle -à peu près '- antérieure.

Même si ce cas est exceptionnel, les auteurs attirent l'attention sur le fait qu'une baisse de l'acuité visuelle au retour d'une zone tropicale peut être en rapport avec une dengue ; et que ce cas ne sera pas longtemps exceptionnel compte tenu des croissances massives des voyages exotiques d'une part, de la pandémie de dengue d'autre part.

HARITOGLOU C. et coll. A tourist with fever and visual loss. Lancet 2002; 360: 1070.

Un patient de 46 ans a bénéficié d'une vitrectomie pour décollement de rétine de l''il droit. Pour sa convalescence, il décida que l'air pur lui ferait du bien: en l'occurrence, le Mont Ali (6.219m). Il ressentit alors une sensation de plénitude, non pas de son corps éthérique, mais de son 'il droit ; et avec une baisse importante de l'acuité visuelle liée à une hyperpression de 54 mmHg. Quinze jours plus tard, il ne pouvait plus que compter les doigts, ce qui sera malheureusement définitif.

FANG I. Et coll. Central retinal artery occlusion caused by expansion of intraocular gas

at high altitude.

AM J Ophthalmol 2002; 134: 603.

Hépatite B n°7

D'après les CDC, avec 750.000 décès en 2000, l'hépatite B est la 7ème cause de mortalité dans le monde. L'Asie du Sud-Est, l'Afrique Noire, l'Amazonie et une grande partie de la Chine sont les zones de la plus forte endémie: entre 70 et 95% des sujets ont des marqueurs du VHB. Moyen Orient, ex-URSS, Afrique du Nord, reste de l'Amérique latine: moyenne endémie: marqueurs du VHB: 20 à 55%. Sur 214, 169 pays ont engagé une politique vaccinale systématique.

GOLDSTEIN S. Viral hepatitis. XIIème Symposium de Sidénologie, 13-15 juin 2002, Toulon.