News

Avril 1999

Enfants d'expatriés: bilan systématique au retour très justifié

Beaucoup ont l'habitude de considérer comme inutile une consultation après un séjour en zone tropicale si le voyageur ne présente aucun symptôme. Ceci est peut-être vrai chez l'adulte -encore que cela reste à démontrer- mais semble faux chez l'enfant qui a suivi ses parents en expatriation.216 enfants d'expatriés en Afrique sub-saharienne ont bénéficié à leur retour du bilan systématique suivant: hémogramme, bilan hépatique, urée et créatinine, goutte épaisse, sérologies hépatite A, B, bilharziose et filariose, parasitologie urinaire et des selles (x3).Si l'examen clinique se révéla peu contributif, le bilan paraclinique permit de dépister, chez les enfants totalement asymptomatiques, 58 cas (23%) de giardiase, 19 cas (8%) de bilharziose, 13 cas (5%) d'ascaridiase et/ou trichuriose, 4 cas (2%) d'ankylostomiase; amibes: 3 cas ; campylobactériose à C. jejuni: 3 cas. Hépatite A: 4 (2%) ; hépatite B : 1 cas !

BROUWER M.L. et coll. Routine screening of children returning home from the tropics : retrospective study. BMJ 1999 ; 318 : 568-9.

Améliorer la couverture vaccinale diphtérique de l'adulte: nouveau vaccin

Autant les enfants français sont bien vaccinés, autant leurs parents et grands-parents sont insuffisamment protégés contre la diphtérie. Qu'ils restent en France ou qu'ils voyagent en zone endémique, leur couverture vaccinale n'est que de 50%.Quelques réactions locales constatées avec le vaccin classique DTP et imputées à la valence D expliquent peut-être ce déficit vaccinal.Une étude d'immunogénicité et de sécurité a été effectuée pour un nouveau vaccin (Revaxis®) conçu pour les rappels de l'adulte associant les valences tétanos, polio 1,2,3, et diphtérie titrant 1/6ème des antigènes du vaccin de primovaccination.256 adultes jeunes ayant besoin d'un simple rappel ont reçu une injection de rappel par Revaxis® ; 112 adultes plus âgés (>40 ans) ayant besoin de 2 rappels ont reçu deux doses de Revaxis® à un mois d'intervalle.Les taux protecteurs ont été dépassés dans 99,6% des cas dans le premier groupe, dans 94,0% dans le second. Seules des réactions légères ont été constatées, avec la fréquence habituelle observée pour les vaccins modernes.

LAROCHE P. et coll. The immunogenicity and safety of a new combined Diphtheria, Tetanus and Poliomyelitis booster vaccine (p-eIPV). Infection. 1999 ; 27 : 53-60.

NDLR. Les voyageurs internationaux, de plus en plus nombreux et de plus en plus âgés, pensent bien à leur rappel tétanique, un peu moins à leur rappel polio, et négligent leur rappel diphtérie. La prochaine mise à disposition de Revaxis® devrait être de nature à harmoniser les protections contre ces trois grandes maladies mondiales.