News

Octobre 2003

Grande promo sur les SRO

Le gouvernement, dans sa grande sagesse, vient de promulguer le remboursement à 65% des sels de réhydratation orale Adiaril®, GES45®, Hydrigoz®, Alhydrate®, dont le prix public maximal est fixé à 6,20 ' (AFSSAPS).
Ces SRO constituent pour l'OMS la première prévention de la mortalité liée aux diarrhées; pourtant très peu de voyageurs emmenant leurs enfants en bas-âge sous les tropiques emportaient des SRO dans leurs trousses à pharmacie. Espérons que ce remboursement sera incitatif, si l'Assurance Maladie ne voit pas d'inconvénient à la prescription préventive, "au cas-où" pour les voyages exotiques (NDLR).

Grippe worldwide

On prévoit prochainement en France 3,2 millions de cas de grippe (INSERM). Est-il judicieux pour autant d'en profiter pour voyager bien loin ' Voici les éléments de réponse à fournir à nos patients (mja.com).

-
Le meilleur moyen d'éviter la grippe est de se faire vacciner.

-
Depuis des années, on sait que l'avion, sa cabine confinée, est un excellent moyen de transmission de la grippe, individuelle, collective et' mondiale.

-
A destination, la queue aux bagages, aux douanes' sont également très performants; puis viennent les minibus, les grands cars, les gares, les métros, les trains, les halls d'hôtels'

-
La grippe est une maladie de la promiscuité inter-humaine: s'il n'y avait pas de voyages, si tout le monde restait chez soi, la grippe n'existerait pas.

A tout ceci il faut ajouter un nouveau problème: si une maladie comme le SRAS éclot en Asie (ou ailleurs) alors que nous sommes en Europe en pleine épidémie de grippe, comment ferons-nous pour accueillir des dizaines de milliers de patients grippés mais qui auront voyagé et devront être a priori suspects de SRAS et isolés comme tels '' Ceci n'est pas une note de la rédaction mais un problème soulevé par l'OMS qui propose de vacciner massivement les voyageurs internationaux:
ce qui aurait le double intérêt de diminuer l'extension mondiale de la grippe et de préserver de la paralysie les systèmes de santé occidentaux.

Massacre des nuisibles

On peut désormais se promener dans Athènes et sa banlieue sans crainte de rencontrer un chien errant: 3.000 d'entre eux viennent de "disparaître". Les écologistes locaux accusent violemment le comité d'organisation des J.O. (AFP).
A l'opposé, immense enthousiasme populaire à Bamako (Mali) où les autorités ont "débarrassé" la ville de 47.320 rats et souris: les rongeurs ont été incinérés au laboratoire central vétérinaire de la ville. Le succès de l'opération tient beaucoup au fait que chaque rat apporté au dit centre entraînait le versement au captureur de 75 FCFA, soit 0,11 ' (AFP).
NDLR. Compte tenu du caractère sensible de ce genre d'affaires, la rédaction, pour une fois, se gardera de tout commentaire.

Virus West Nile, Amérique

Les chiffres de l'été avaient pu faire croire que l'épidémie serait moindre qu'en 2002: il n'en fut rien.
Aux Etats-Unis, il y eut 4156 cas (284 décès) dans 44 Etats sur toute l'année 2002. Au 4 octobre 2003, 6.204 cas ont été rapportés (127 décès) dans tous les Etats sauf Californie, Oregon, Washington, Idaho, West Virginia et Maine; l'Etat le plus touché est le Colorado avec 2.090 cas (CDC).
Au Canada, on oscille en ce moment entre 150 (certains) et 300 ou plus (probables) cas (Santé Canada).
Le problème est que la saison froide n'est pas encore arrivée: on considère d'ores et déjà que 2003 est une année pire que les précédentes. Il semble qu'il n'y ait pas de cas humains au Mexique, bien que le virus soit présent chez des chevaux et des oiseaux (ProMED).

Divers

Il y a 30-40 ans, les Américains bombardaient le Vietnam avec le défoliant "Agent Orange". La dioxine qui en est issue se retrouve encore aujourd'hui dans divers aliments de ce pays. Il conviendrait d'expliquer aux touristes, femmes enceintes et jeunes enfants en particulier, qu'ils devraient éviter les aliments les plus contaminés: à savoir les graisses animales (BMJ).

La moustiquaire de demain vient d'être mise au point. Aujourd'hui le tissu est imprégné de pyréthrinoïdes après fabrication, en surface; demain les fibres seront mélangées à l'insecticide lors du processus de leur fabrication. On s'attend ainsi à une efficacité de cinq ans, contre 6 mois - un an actuellement (OMS).

Le cas de SRAS de Singapour, le mois dernier, était bien lié à une contamination en laboratoire (OMS): ce qui n'est d'ailleurs guère rassurant.

Avec la mode des croisières antarctiques, de nombreuses compagnies maritimes réorientent leurs navires vers cette "potential disaster zone", comme la qualifient des experts britanniques. Ces navires, généralement conçus pour les croisières caraïbes, ne sont pas faits pour ces conditions extrêmes: si rien n'est fait rapidement, un drame est inéluctable (IAATO).

Le nombre des noyades accidentelles en France pendant les vacances ( - 01.06 - 30.09) a augmenté de 39% par rapport à la même période en 2002 (InVS).