News

Octobre 2000

Chine : l'horreur pharmaceutique

Après consommation de médicaments contrefaits, périmés ou non contrôlés (" cures miracle "), 200.000 Chinois sont décédés en 1999, 2,5 millions ont été hospitalisés et 500.000 en gardent des séquelles graves. Les femmes enceintes et les jeunes enfants sont bien évidemment les plus touchés. Ces médicaments seraient responsables de plus de 5 millions de cas de surdi-mutité.

Source : Promed

NDLR. Avis aux voyageurs : emportez tous les médicaments dont vous pourriez avoir besoin. Si vous êtes pris de court et qu'un médicament que vous n'avez pas soit vital, ne l'achetez que dans une pharmacie internationale. La contrefaçon pharmaceutique est partout présente en dehors des pays industrialisés: elle représente 6% du marché pharmaceutique mondial.

Grande-Bretagne : n'allez pas à l'église'

Dans le West Midlands, une épidémie de tuberculose s'est développée chez des fidèles qui fréquentaient une église dans laquelle se rendait régulièrement un malade tuberculeux. Cette épidémie a pour une fois été bien documentée ; mais il est probable que bien des cas similaires de transmission passent régulièrement inaperçus.

Les auteurs incriminent la longueur des services religieux, l'absence de ventilation, et les nombreux cantiques chantés par les fidèles.

Com. Dis. Publ. Health. 2000 ; 3 : 180-3

'et pas non plus dans le village maudit

Queniborough, dans le Leicestershire, village de 2297 habitants, détient le record mondial de prévalence de la nouvelle forme de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (nvMCJ) : 3 cas, sur les 5 que compte à ce jour le Leicestershire et les 65 diagnostiqués à ce jour en Grande Bretagne.

Glenn Day, 35 ans, habitait le village ; Stacey Robinson, 18 ans, y avait longtemps séjourné ; Pamela Bayless, 24 ans, y rendait régulièrement visite à sa grand-mère. Toutes sont décédées.

Source : NAU J.Y. Médecine et Hygiène

NDLR. Et évitez d'aller au culte à Queniborough !..

Camargue : on l'a échappé belle

Les oiseaux migrateurs sont repartis : on ne risque donc plus rien pour cette année. Ils avaient emmené avec eux en Camargue le virus West Nile, tout comme à New York et en Israël. Mais seuls des chevaux furent contaminés -et rapidement abattus.

C'est le banal moustique Culex qui pique habituellement la volaille et contamine les oiseaux de proche en proche. Parfois, on ne sait guère pourquoi, le Culex souhaite se nourrir sur de gros mammifères, les contaminant de la même manière. Ils se sont rabattus cet été sur les chevaux camarguais, mais n'ont contaminé aucun humain, l'espèce étant pourtant très présente sur la côte sud.

Attention : l'année prochaine, nous aurons peut-être moins de chance. Une épidémie à virus West Nile sur notre côte méditerranéenne aurait des conséquences à tous égards dramatiques.

Source : Institut Pasteur

Lariam® : du nouveau

Jusqu'alors il existait en France deux formes de Lariam® (cp 250mg pour l'adulte, cp 50mg pour l'enfant). Depuis le 22 septembre, une forme unique quadrisécable, dosée à 250mg, a remplacé ces deux formes. La posologie préventive, hebdomadaire, est fonction du poids : 15-19kg : ¼ cp ; 20-30kg : ½ cp ; 31-45kg : ¾ cp.

Par ailleurs des contre-indications ont été rajoutées à l'AMM: hypersensibilité à l'un des excipients ; sujets ayant des antécédents de dépression et/ou dépression en cours (prophylaxie).

Source : Produits Roche

Nos athlètes olympiques sont partis vaccinés contre la grippe

Estimant que " les chances de médailles étaient bien réelles et qu'elles ne devaient surtout pas être compromises par la survenue d'une grippe ", l'Union nationale des Médecins fédéraux (UNMF) et le Comité national olympique (CNOSF) ont fait vacciner les 700 sélectionnés olympiques français.

Ceci n'a pas été chose facile car il s'agissait d'injecter le vaccin utilisé pour l'hémisphère sud : celui-ci, pourtant fabriqué en France, n'a pas d'AMM pour notre territoire. Les autorités sanitaires ont donc utilisé une procédure d'ATU (Autorisation temporaire d'utilisation) nominative, procédure dérogatoire mais d'une grande lourdeur administrative.

Enfin, tout s'est bien passé ; heureusement car nos athlètes voyageurs sont arrivés à Sydney en pleine épidémie de grippe.

Source : Dr. G. Azemar (UNMF, CNOSF) et Pr. P. Saliou (Aventis-Pasteur)

NDLR. C'était important, c'était un enjeu national : il fallait le faire: nous l'avons fait. Mais pourquoi nos patients voyageurs vers l'hémisphère sud ne pourraient-ils pas disposer de la même protection: le voyageur âgé ou débilité, le cadre supérieur qui va négocier un contrat et qui ne doit pas perdre une seule journée, le touriste qui ne veut pas gâcher ses vacances bien méritées'

Appel à nos autorités sanitaires: il n'est pas normal que le vaccin grippe " zone sud " ne soit pas disponible pour les voyageurs qui se rendent dans la dite zone. C'est sans doute administrativement compliqué ; réfléchissez et trouvez une solution simple pour faire de ce vaccin un vaccin du voyageur comme les autres !