News

Novembre 1999

Malaisie et alentours :le virus Nipah est toujours là

La Malaisie est un pays dans lequel l'encéphalite japonaise sévit de manière régulière, quasi endémo-épidémique. Aussi on ne s'étonna pas quand, en septembre 1988, quelques éleveurs de porcs décédèrent dans un tableau d'encéphalopathie fébrile. En mars 99, des centaines de cas survinrent, avec une trop forte létalité pour qu'il ne s'agisse que d'encéphalites japonaises (cf VISA n°19). On s'alerta vraiment lorsque des employés d'abattoirs de Singapour, chargés de débiter du porc malais, moururent à leur tour.

En juin 99, des équipes internationales de virologistes, CDC en tête, débarquèrent et prouvèrent qu'il s'agissait d'une nouveau virus (cf VISA n°21) d'une grande agressivité. Massacre des porcs par l'armée, avec toute l'application que l'on peut avoir à ce genre de tâche dans un pays musulman.

Il s'en suivit une forte diminution des cas, mais le virus continue à circuler et, de toutes façons, s'est déjà expatrié'

Source : ProMED, Lancet

NDLR. Bien dire à nos patients voyageurs se rendant en Asie du sud-est qu'ils évitent tout contact avec les cochons -autrement que dans leur assiette, et bien cuits- et qu'ils prennent toutes mesures utiles pour se prémunir contre les piqûres de moustiques diurnes et nocturnes.

Encéphalite à virus West Nile à New York (suite)

L'épidémie d'encéphalite à virus West Nile qui frappe New York comme une vulgaire ville sous-développée (50 cas, 5 décès) a naturellement ému les autorités sanitaires. Mais la CIA et le FBI sont également sur l'affaire car ils semblent savoir que Saddam Hussein faisait travailler ses laboratoires militaires précisément sur ce virus. Paranoïa ' Peut-être, mais il faut bien avouer qu'il y a de quoi s'interroger : cette maladie, importée d'Afrique et qui atteint exceptionnellement l'hémisphère nord, n'avait jamais frappé l'Amérique du nord ; et cette première incursion commence par sa ville la plus peuplée'

Cette épidémie nous donne par ailleurs une leçon d'importance : il n'y a pas que les touristes qui voyagent ; les oiseaux aussi se déplacent par voie aérienne et peuvent ramener des virus exotiques éventuellement transmissibles à l'homme.

Source : The New Yorker, The Lancet

Zones officiellement infectées par les trois grandes maladies soumises au Règlement Sanitaire International (OMS)

1) Peste

Afrique. Congo RD (ex-Zaïre), Madagascar, Malawi, Mozambique, Namibie, Ouganda, Tanzanie, Zambie, Zimbabwe.

Amérique. Bolivie, Brésil, Equateur, Pérou.

Asie. Viêt-Nam.

2) Choléra

Afrique. Angola, Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Cap Vert, Centrafrique, Comores, Congo, Congo-RD (ex-Zaïre), Djibouti, Ghana, Guinée, Guinée Bissao, Kenya, Liberia, Madagascar, Malawi, Mali, Mauritanie, Mozambique, Niger, Nigeria, Ouganda, Rwanda, Sao Tomé et Principe, Sénégal, Sierra Leone, Somalie, Swaziland, Tanzanie, Tchad, Togo, Zambie, Zimbabwe.

Amérique. Bélize, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Costa Rica, Equateur, Guyane française, Guatemala, Guyana, Honduras, Mexique, Nicaragua, Panama, Pérou, Salvador, Suriname, Venezuela.

Asie. Afhganistan, Bouthan, Brunei Darussalam, Cambodge, Chine, Inde, Iran, Irak, Laos, Malaisie, Mongolie, Myanmar, Népal, Philippines, Sri Lanka, Viet Nam.

3) Fièvre jaune

Afrique. Angola, Bénin, Cameroun, Congo RD, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Liberia, Nigeria, Sierra Leone, Soudan.

Amérique. Bolivie, Brésil, Colombie.

NDLR. Il ne s'agit pas ici de zones d'endémicité mais de pays dans lesquels la maladie a été récemment constatée et dont les cas ont été notifiés à l'OMS.

Divers

- 52.000 livres (24 tonnes) de " hot dog " contaminés par Listeria monocytogenes sont actuellement en circulation au Etats-Unis(CNN Interactive).

- Le marché des contrefaçons pharmaceutiques connaît une bouffée épidémique en République démocratique du Congo (ex-Zaïre), à un point tel que les autorités pourtant habituées lancent un cri d'alarme et des messages de prévention à la population (AFP).

NDLR. La contrefaçon pharmaceutique, qui représente 6% du marché pharmaceutique mondial, est inexistante en France et particulièrement répandue en zone tropicale: il est impératif que les voyageurs partent avec leurs médicaments, leur trousse de voyage aussi bien fournie que possible de façon à n'avoir aucun médicament à acheter dans le pays de destination.