News

Mars 2003

ALERTE MONDIALE SYNDROMES DE DETRESSE RESPIRATOIRE AIGUE.

Flash infos «SRAS» 15/04/2003 Compte tenu de l'opacité (des dissimulations) chinoises, des variations nationales dans la définition des cas, on raconte désormais n'importe quoi. Des organes de presse très sérieux parlent de plus de 3.500 cas; l'OMS reconnaît officiellement 213 décès, et 24 pays ayant rapporté des cas; mais à l'OMS on sait très bien que l'on ne rapporte que ce que l'on vous signale'

C'est dommage: pour une fois que l'OMS semblait vraiment s'intéresser activement à un problème' Alors, pour une fois dans son histoire, l'Organisation ne peut plus se contenter de compter les cas; elle se décide donc à essayer d'agir concrètement. Elle demande aux gouvernements de limiter à tout prix de restreindre des voyages: sinon, disent-ils, c'est la grande catastrophe mondiale.

De nombreux spécialistes canadiens approuvent et supplient Santé Canada de prendre des mesures musclées. Ils s'affolent à juste titre du fait qu'atterrissent chaque jour 40 aéronefs en provenance Chine rien qu'à Vancouver; et au moins un 747 bondé chaque jour à Toronto en provenance de Hong-Kong! On commence à entendre des propos très méchants contre les autorités de santé, ce qui est très rare dans ce pays.

A Hong-Kong, comme on peut l'imaginer, tout va au plus mal. Hier, 9 décès supplémentaires. Faillites en chaîne, y compris dans les prochains jours (d'après les analystes financiers) celle de la compagnie aérienne Cathay Pacific.

Blague populaire à Hong-Kong: 'il n'y a plus qu'un seul moyen d'éviter les faillites: mettre à l'entrée du bureau de déclaration des banqueroutes un gardien chargé de tousser dès que quelqu'un approche''.

Peut-être une bonne nouvelle: deux équipes (US et canadienne) viennent le décrypter le génome du Coronavirus (probablement) responsable.

On ferait bien aussi de s'intéresser un peu plus à l'épidémie de fièvre d'Ebola (République du Congo, Cuvette Ouest) qui continue dans l'insouciance quasi générale: 140 cas, 123 décès à ce jour.

Virus West Nile

Après plus de 4000 cas et 256 morts l'année dernière, les alertes au virus West Nile avaient été levées dans la plupart des états en raison de l'hiver. Elles seront à l'évidence reprises d'ici quelques semaines: on s'attend alors au pire, et dans tout le pays (ProMED). L'infection est désormais considérée comme installée, et les experts prévoient maintenant l'importation et l'implantation d'autres arboviroses (CNN.com).

Gare au norovirus

Il a causé des milliers de cas de gastro-entérite à bord de navires de croisière américains ; il s'étend massivement à terre, et dans tout les Etats-Unis; rien que dans le Michigan, il y a eu 20 explosions de foyers épidémiques lors du dernier mois (AP). Le Canada est également sévèrement atteint: les hôpitaux de tout le pays rapportent des cas: écoles, foyers, maisons de retraite etc (Santé Canada).

Après l'Amérique, bien évidemment l'Angleterre : une épidémie liée au norovirus a entraîné la fermeture d'un hôpital d'Exeter (sud-ouest) après contamination de 130 patients et de 50 personnels soignants. Finalement, l'hôpital vient de d'ouvrir à nouveau, pour soigner ses propres patients et personnels infectés (ProMED).

Le rapport qualité culinaire / risque dans les pays anglo-saxons justifie de conseiller aux voyageurs un jeûne rituel ou des barres de survie (NDLR).

Panique à Canton

Depuis quelques semaines, la panique règne dans la province de Canton: une épidémie de pneumonies graves fait déserter les lieux publics par une population munie de masques. Les rumeurs vont bon train, tant sur le nombre de cas que sur la cause: la population a autodiagnostiqué la peste et répand partout des produits chimiques en tout genre. Officiellement il y a eu 305 cas (5 décès) et le germe responsable serait Chlamydia pneumoniae (BMJ).

Méningite au Burkina Faso

Au cours des deux premiers mois de l'année, il a été rapporté officiellement 3.691 cas (542 décès) de méningite à méningocoque A ou W135; l'ensemble du pays est atteint, et de manière inhabituellement précoce (OMS). Le Burkina Faso étant un pays carrefour de l'Afrique de l'Ouest, il est très probable que la maladie essaime dans toute la région; et la première extension meurtrière pourrait se faire vers la Côte d'Ivoire, dans la région de Bouaké aux mains des rebelles (NDLR).

Inquiétudes en Thaïlande

Deux gros problèmes dans ce paradis du tourisme.

- La dengue. Rien qu'en janvier, 800 cas ont été identifiés à Bangkok: du jamais vu aussi tôt dans l'année (Xinhua). A Phuket, les cas de dengue sont trois fois plus nombreux que l'année dernière à la même époque (ProMED). Ces données pessimistes semblent extrapolables à l'ensemble du pays.

Les autorités aéroportuaires de Shanghai tentent de dissuader les Chinois de se rendre dans ce pays, dans le style "avez-vous bien réfléchi '" , "savez-vous ce qu'est la dengue '" etc (EastDay.com).

- Le risque terroriste. Qui l'eût cru (sauf Houellebecq) ' Mais il semble bien réel: "faire preuve de vigilance et surtout éviter les lieux de rassemblement de nombreux touristes occidentaux (bars, dancings, rave parties etc...)" trouve-t-on sur le site du Ministère des Affaires étrangères.

Maladies à déclaration obligatoire, France

Nouvelle liste (n=26), comprenant de nombreuses maladies des voyageurs exotiques, et nouvelles modalités de déclaration. Téléchargement des fiches et toutes explications utiles sur le site de l'Institut de veille sanitaire: www.invs.sante.fr

Divers

Au Ghana, malgré une forte croissance de l'infection par VIH, le paludisme tue plus que le sida, ont déclaré les autorités (Accra Mail). Méningite à méningocoque dans le nord du pays (allAfrica.com).

Dans la capitale namibienne Windhoek, le tiers de la population des 15-49 ans est infecté par le VIH (USAID).

Il n'y aura bientôt plus de chirurgiens au Sénégal : actuellement il y en a 70 pour 10 millions d'habitants (Le Soleil). Les Sénégalais ont toujours eu une grande aptitude à copier le modèle français' (NDLR).

Ebola dans la région de la Cuvette Ouest au Congo: au 7 mars, 105 cas, 89 morts (OMS). Les autorités rappellent qu'il est dangereux de manger les grands singes qui demeurent pourtant un met de luxe dans la capitale Brazzaville (ProMED).

Ouverture à Hô Chi Minh-Ville (Saigon) de l'hôpital franco-vietnamien, censé procurer des soins de haut niveau (Assoc. FVH). Nous ne connaissons pas à ce jour les conditions d'accueil des voyageurs (NDLR).