News

Mai 2002

Quelques nouvelles du Brésil

- Après un séjour de 6 jours en zone côtière à l'ouest de Manaus, un Texan de 46 ans est décédé de fièvre jaune; il n'était bien sûr pas vacciné, et, manifestement, personne ne lui avait dit qu'il était vital de l'être (ProMED).

- L'épidémie de dengue à Rio de Janeiro, qui a atteint plus de 150.000 personnes et en a tué au moins 56, est considérée par les autorités comme étant désormais "sous contrôle": non confirmé par l'OMS (ProMED).

- Réapparition du paludisme dans l'état de Rio, y compris en bordure de la ville de Rio. Aucun cas n'a été constaté en centre ville, mais certains experts n'excluent pas cette éventualité dans un futur proche (Reuters).

Dengue: quelques actualités

Thaïlande. L'épidémie a commencé, y compris à Bangkok; ce début épidémique survient un mois plus tôt que d'habitude, ce qui est de mauvais pronostic (Nation). Mauvais pronostic que semble confirmer le réseau allemand SIMPID qui note en ce moment une forte croissance des cas chez les voyageurs en provenance du sud thaïlandais (TropNetEurop). Des épidémies d'une rare intensité sont notées dans les îles du Golfe de Siam, en particulier à Koh Phangan (GeoSentinel).

Nicaragua. Un tiers de cas de plus que l'année dernière à la même époque (ProMED). Même constatation au Costa Rica (COMTEX).

Choléra en Thaïlande: ça suffit !

Un nouveau touriste japonais (on ne les compte plus !) vient de déclarer un choléra après un séjour touristique en Thaïlande. Il s'agit d'un homme de 55 ans, fonctionnaire, qui n'y a passé que 3 jours (les Japonais n'ont pas beaucoup de vacances NDLR), du 26 au 29 mars. Le diagnostic a été rapide (31 mars) car les Japonais sont désormais habitués. Correctement traité, le patient est désormais guéri (ProMED).

NDLR. Fort de nos 13.000 médecins lecteurs de VISA, de la présence de nos articles sur le web (www.sante-voyages.com), de l'abonnement gratuit que nous concédons à l'ambassade de Thaïlande, et bien que tout cela ne soit pas grand chose, nous exigeons des explications claires et un communiqué officiel du gouvernement thaïlandais sur la situation du choléra dans ce pays hautement touristique.

Méningite / Direction générale de la Santé / OMS

Pays de la ceinture de la méningite: Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Djibouti, Ethiopie, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Nigeria, République centrafricaine, Rwanda, Sénégal, Somalie, Soudan, Tchad, Togo.

Pays dans lesquels sont survenues des épidémies importantes de méningite à méningocoque (1970-1996) : Brésil, Burundi, Chili, Cuba, Haïti, Inde, Kenya, Malawi, Mongolie, Népal, Ouganda, Tanzanie, Viet-Nam. MES 2002/15 : 245-7.

Grèce : mystérieuse épidémie

A notre mise sous presse, 53 sujets dont 5 décédés ont été atteints d'une myopéricardite aiguë entrant dans le cadre d'un syndrome infectieux de type viral. Des cas sont rapportés sur l'ensemble du territoire, y compris en Crète. Aux dernières nouvelles, il s'agirait d'une épidémie à Enterovirus picornaviridae (Coxsackie). La transmission de ce virus est essentiellement manuportée (CNN.com).

NDLR. L'OMS fait savoir qu'elle n'émet aucune restriction aux voyages en Grèce. Le contraire serait sans doute abusif ; attirons néanmoins l'attention de nos voyageurs se rendant dans ce pays sur la nécessité d'une stricte hygiène alimentaire et générale -des mains en particulier.

Divers

- La méningite à méningocoque W135 au Burkina Faso a fait, au dernier pointage officiel (14.04), 10.210 cas dont 1.208 mortels (OMS).

- Les Pays-Bas sont en train de se livrer à la plus grande campagne de vaccination de leur histoire: 3,4 millions de Hollandais vont recevoir, en prévention primaire, un vaccin contre la méningite à méningocoque C (BMJ).

- France. L'infection aiguë symptomatique par le virus de l'hépatite B, ainsi que toute infection par le VIH sont désormais soumises à déclaration obligatoire (JO 03.05.2002).

- Le gouvernement norvégien prépare une loi interdisant de fumer dans les restaurants mais aussi dans tous les bars du pays (AP).

- Ebola Gabon. Le 6 mai, le ministre de la santé gabonais a officiellement déclaré la fin de l'épidémie, le dernier patient étant décédé le 19 mars ; le délai entre les deux dates est le double du temps d'incubation du virus Ebola (OMS).