News

Juin 1999

Poussée de la fièvre jaune en Amérique du Sud'

Bolivie. 53 cas (21 décès) officiellement rapportés depuis le début de l'année; malgré des campagnes de vaccination, les cas continuent de s'accumuler.

Brésil. 18 cas (3 décès), tous dans l'Etat de Para ; bien que des campagnes de vaccination aient été menées revendiquant une couverture de 100% des résidents, la transmission de la fièvre jaune continue en raison d'incessantes migrations.

Colombie. 2 cas (2 décès).

Pérou. 13 cas (1 décès -5 d'après ProMED-) confirmés, dans la partie amazonienne du pays.

Source : OMS

NDLR. Cette recrudescence est liée aux travaux agricoles en forêt, particulièrement intenses ces derniers mois (café, c'urs de palmiers'). Ceci pose deux problèmes:

- de nombreux travailleurs saisonniers, migrants internes et externes, sont susceptibles de rapporter le virus amaril dans leur région d'origine;

- les travailleurs infectés, une fois un pécule amassé, peuvent venir en ville et faire partir les très redoutables épidémies urbaines.

' et réapparition de la fièvre jaune urbaine

Depuis plusieurs décennies, on ne constatait dans les zones endémiques que des cas sporadiques de fièvre jaune selvatique, transmise du singe ' l'homme qui s'aventurait en forêt. Depuis quelques mois on constate des cas parmi des citadins en Amérique du Sud, en Bolivie tout particulièrement: 6 cas récents -dont 5 décès- ' Santa Cruz. 281 habitants de cette ville, tirés au sort, furent prélevés: 6% présentaient des IgM antiamarils.

Source : Lancet

NDLR. On sait que 10 ' 15% des voyageurs français se rendant en zone d'endémicité amarile ne sont pas vaccinés contre la fièvre jaune. Compte tenu du faible nombre de ces touristes qui se rendent en zone forestière, le risque s'est avéré insignifiant. Mais s'il suffit désormais de séjourner dans un hôtel du centre ville pour contracter la fièvre jaune, la catastrophe est prévisible.

Le virus Nipah de Malaisie : faut-il avoir peur '

Au cours des trois derniers mois, une épidémie a terrorisé la Malaisie et la communauté scientifique internationale. 258 personnes ont été cliniquement atteintes, 100 sont décédées. L'autopsie révéla des lésions nécrotiques, principalement pulmonaires et rénales. En raison de similitudes avec le virus Hendra, les autorités procédèrent ' l'abattage par l'armée de près d'un million de porcs et mirent en place des mesures militaires d'isolement et de quarantaine des fermes et fermiers. Moyennant quoi l'épidémie semble s'être éteinte, tout au moins provisoirement et jusqu'' ce que survienne une autre de ces épouvantables viroses asiatiques.

Source : Malaysian Veterinary Services, ProMED

NDLR. Les porcs, les oiseaux ou les deux réunis dans le même portage viral (virus H5N1 de Hong-Kong) posent un problème majeur de santé publique en Asie. Les proximités génomiques et la promiscuité quotidienne entre le porc et l'homme permettent le passage facile de virus porcins ' l'homme. Il y a eu plusieurs menaces d'épidémies mondiales ces derniers mois : ce n'est que grâce au sang froid des autorités asiatiques qui ne reculent devant aucun holocauste animal et autres mesures musclées que le monde a pu être semble-t-il épargné. Voyageurs en Asie : évitez tout contact, même lointain, avec les porcs sauf lorsqu'ils sont cuits au wok, bien braisés ou laqués.

Nouvelles alarmantes diverses et variées

- Au Nouveau Mexique, aux Etats-Unis, on s'inquiète de l'augmentation du nombre de cas de hantavirose ' forte létalité liée ' un virus non identifié appelé justement "No Name".
Les experts pensent qu'il s'agit d'une conséquence du phénomène climatique El Nino qui a créé les conditions alimentaires d'une prolifération des rongeurs: si tel est le cas, il pourrait s'agir du début d'une vaste épidémie.

Sources: CNN Interactive

- Sur la côte pacifique du Nicaragua les poissons meurent par millions semble-t-il. Cause non identifiée. Mais les populations continuent de consommer du poisson, les firmes ' en exporter, les restaurants pour touristes ' s'en approvisionner

Sources: ProMed

- Roumanie: 70 personnes (au moins) ont été hospitalisées après avoir consommé des choux ' la crème et des éclairs au chocolat fabriqués par la pâtisserie Opera ' Iasi. On vient de découvrir que quelqu'un avait déféqué dans le réfrigérateur !

Sources: News Media

- Immense nuage de suie et de soufre (100 millions de km²) ' 3.000 mètres au-dessus de l'Océan indien. Origine: l'Inde et l'Asie du sud-est. Conséquences : non encore évaluées

Sources Agences de presse

- France. En raison d'une contamination par la microalgue Dinophysis, le ramassage des coquillages est interdit en baie de Douarnenez. Cette contamination est très précoce, laissant mal augurer de ce qui va se passer en juillet-août, mois habituels des alertes et interdictions de ramassage

Sources: DDASS Finistère