News

Décembre 2013

Editorial

« Zika », ça vous dit quelque chose chers confrères et autres lecteurs férus de santé tropicale et des voyages ? Non, c’est normal si vous êtes métropolitain. Mais ce petit mot bizarre parle très clairement, et souvent douloureusement, aux oreilles de nos compatriotes des DOM, TOM et POM de la région Asie Pacifique. Nous vous proposons de découvrir ci-après cette maladie transmissible émergente –arbovirose- qui sévit en ce moment en Polynésie Française.


EN DIRECT SANTE MONDE

Atovaquone-proguanil
Atovaquone-proguanil® et ses génériques

Bonne nouvelle pour nos patients voyageurs, pour leur adhésion à nos prescriptions antipaludiques et leur observance. Viennent d’être mis sur le marché (30.11.13) deux génériques de Atovaquone-proguanil®.
- Atovaquone/proguanil Mylan® 250mg/100mg. Boîte de 12 comprimés pelliculés : 23,90€.
Mais il faut noter une incongruité, une bizarrerie. Les recommandations officielles (RCP) de Atovaquone-proguanil® stipulent :
1) un début de traitement la veille ou le jour même du départ
2) une durée de prescription maximale de 3 mois
Alors que le produit Mylan est à commencer 24-48h avant le départ et ne peut être prescrit que pour une durée de 28 jours !
- Atovaquone/proguanil Sigma Tau® France 250mg/100mg. Boîte de 12 comprimés pelliculés. Si les mentions légales stipulent un début de traitement la veille ou le jour du départ, comme Atovaquone-proguanil®, il n’y a pas en revanche de durée de prescription maximale : il est indiqué « poursuivre pendant la durée du risque d'impaludation et 7 jours après avoir quitté la zone d'endémie ». Là encore, le générique diffère.
Les pharmaciens vont avoir bien du mal à substituer, les RCP étant différentes alors que les molécules sont identiques ! Les autorités sanitaires n’auraient-elles pas pu imposer une cohérence plutôt que de laisser passer un désordre de mauvais goût ?
En tout cas, tous les prix vont baisser : les officinaux qui vendaient la Atovaquone-proguanil® à prix bas (31-32€) pourraient désormais descendre à 18-19€, voire encore plus bas pour ceux qui en faisaient un produit d’appel.

Répertoire des spécialités pharmaceutiques (RCP) :
http://agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/index.php

Dengue
Dengue

La croissance mondiale de la redoutable arbovirose se poursuit. S’accélère-t-elle par rapport aux prévisions déjà pessimistes ? (Ndlr).
Brésil : Depuis janvier, 573 morts, soit près du double des décès enregistrés sur toute l'année 2 - 012, Les Etats les plus touchés sont Minas Gerais (116 décès), Sao Paulo (72), Goias (58), Ceara (54) et Rio (48). La plupart des sites du Mundial 2 - 014 sont concernés. Les autorités ont déclaré l’état d’alerte dans 157 villes. (Ministério da Saúde).
Antilles Françaises : Epidémies de dengue en décroissance lente (CIRE).
Polynésie Française : Plus de 1100 cas de dengue depuis septembre ; 84 hospitalisations, un décès (ARS). L’épidémie s’associe à une autre, également liée à un arbovirus : le Zika (voir ci-après) : près de 2000 cas signalés sur l’archipel. Chiffres considérés comme très sous-estimés par les praticiens locaux. Et la saison des pluies arrive (Ndlr).
Réunion : Aucun cas autochtone depuis juillet (ARS-0I).
Nouvelle Calédonie : Après la dengue et le chikungunya, le Zika commence à arriver (Dass)

D

Mexique : Les sites côtiers et balnéaires sont désormais considérés comme dangereux pour les touristes en raison des trafics de stupéfiants et de la violence qu’ils génèrent : Acapulco et Cancun y compris. Les trafiquants aiment ces zones car ils se fondent dans les flux de touristes. Le rapport du Strategic Forcasting Inc, USA, ne met pas en évidence une volonté de la part des trafiquants de s’en prendre directement aux touristes ; cependant leurs activités clandestines augmentent le risque de se trouver pris entre deux feux et d’être exposés à des situations de violence (Stratfor).
Etats-Unis : Les derniers chiffres du paludisme importé (2 - 011) sont jugés alarmants : 2000 cas diagnostiqués et traités (5 décès) : soit le nombre le plus élevé depuis 1971. La faute est à la négligence des voyageurs quant à la prévention médicamenteuse. Dans la grande majorité des cas, l’infestation a eu lieu en Afrique sub-saharienne et en Inde (CDC).

Rupture de stock de vaccin unidose contre la fièvre jaune : Date de retour à la normale non connue. Les centres agréés sont dûment fournis en unités vaccinales 10 doses (SPMSD).

Coronavirus mers
Coronavirus MERS

Cas monde : 157 ; décès : 66 (chiffres qui changent presque chaque jour en ce moment Ndlr).
Le virus vient d’être isolé, pour la première fois, chez un dromadaire en Arabie saoudite (11.11). Le propriétaire de l’animal était lui-même infecté ; il est probable que l’homme ait été contaminé par le dromadaire : génotypage en cours. Trois dromadaires ont été à ce jour identifiés comme porteurs du virus. Le dromadaire est donc à l’évidence le lien entre la chauve-souris –réservoir- et l’homme (SPA –Saudi Press Agency – rien à voir avec Société Protectrice des Animaux… Ndlr).

Tous droits réservés pour tous pays.

Lire les archives