Decembre 2015 Actualités sanitaires

Editorial

  Le désormais célèbre pédiatre de Tours est « soupçonné » d’avoir fait un faux certificat de vaccination contre le tétanos à un enfant de 9 ans, lequel a développé un tétanos en juillet dernier. Le 19 novembre, il a été suspendu par l’Agence Régionale de Santé. Pour l’Ordre des Médecins, il encourt jusqu’à six mois d’interdiction d’exercice.
Après quatre mois d’hospitalisation spécialisée, « son état de santé est satisfaisant » a déclaré l’ARS.
   Il y a quelques décennies, tous les médecins et épidémiologistes pressentaient une proche élimination du tétanos en France. Malheureusement, 3 cas en 2008, puis 15 en 2010 (InVS).
Il y a quelques décennies, les médecins anti-vaccins étaient rarissimes, le corps médical étant conscient que la vaccination avait été la mesure de santé publique la plus efficace en termes de vie sauvées. Aujourd’hui les milieux et sectes hostiles prolifèrent. Ils tentent de s’approprier le bien-être naturel grâce à des médecins magiques qui sont en antagonisme avec la médecine scientifique moderne. Nous ne sommes pas sortis d’affaire.
   En tout cas, quoi qu’il se passe en France, les voyageurs exotiques doivent impérativement  se tenir à l’écart de ce laxisme. Si l’un d’entre eux, non ou insuffisamment vacciné contre le tétanos, se blesse en voyage loin de tout, il pourrait ne recevoir qu’un vieux sérum de cheval périmé dans un frigo en panne… plus dangereux encore peut-être que le tétanos lui-même.

Joyeuses fêtes de fin d’année à tous, y compris aux militants anti-vaccins à qui nous souhaitons de bon cœur et avec une grande compassion une prompte rédemption.

Dr Alain Fisch.

Directeur de la rédaction



EN DIRECT SANTE MONDE

 

 

  Une maladie sévit (A), ne bénéficiant d’aucun vaccin ni traitement curatif.
  A T0 un vaccin est mis sur le marché. Il connaît tout de suite un grand succès. L’incidence de la maladie chute proportionnellement à la couverture vaccinale.
  La crainte de la maladie par le grand public s’amenuise puisqu’on ne la voit plus guère.
  De ce fait, ne reste plus sur la place publique que… le vaccin. On entend « il y a eu des cas de (au choix) sarcoïdose, hépatites, sclérose en plaques… ». C’est normal, c’est humain : quand on fait quelque chose à grande échelle et rapidement, il y a toujours une rétroaction.
  De fait, la campagne kouchnérienne massive de vaccination hépatite B (1994) avait fait sortir un lien bien évidemment causal avec la survenue de la sclérose en plaques (!) . Aucun autre pays dans le monde n’avait constaté une telle association et beaucoup se moquèrent de nous ; les Anglais bien évidemment en premier. Mal leur en prit : peu de temps après, la Grande Bretagne lance une vaste campagne de vaccination ROR. Qu’en sortit-il ? le ROR provoque l’autisme ! Mais seulement en Angleterre ! Rigolades des Français, bien justifiées ; d’autant que nos propres militants anti-vaccins sont un peu perdus par le fait que le ROR ne provoque pas l’autisme dans l’Hexagone et que les militants anglais se refusent à boycotter le vaccin HB qui, chez eux, ne provoque pas la SEP !..
Shakespeare leur aurait répondu « Much ado about nothing ». Et les vrais médecins, d’où qu’ils soient, auraient dit à tous: “ne vous contentez pas de la coïncidence temporelle: ne concluez que si les critères de causalité sont remplis (cela ne dit rien aux sectaires ni à la plèbe intellectuelle qui se nourrit de leurs écrits) ” : http://www.astrium.com/espace-medecins/risques-et-situations/la-notion-de-causalite-en-epidemiologie.html


La vérité sur les vaccins
« Chutes spectaculaires, voire disparition de maladies infectieuses qui, hier, faisaient des ravages, grâce à la vaccination n'empêchent pas aujourd'hui une défiance vis à vis des vaccins. Décryptage ».
Chapeau du dernier numéro (826) de Sciences & Avenir, qui est à  lire et à faire lire à tous pour en terminer avec les inepties des imbéciles heureux, des enfants gâtés et autres bobos qui ne sont pas conscients que les vaccins sont sur le point d’éliminer le tétanos, la diphtérie, la poliomyélite, la rougeole et de nombreux autres  grands fléaux infectieux historiques de l’humanité.

NDLR Un jour, sans doute proche, l’Histoire leur demandera de rendre des comptes. Un proverbe africain,  Toucouleur, dit : « celui qui se fait marchand d’ombres a intérêt à liquider son stock avant la tombée de la nuit ».

Les campagnes anti-vaccination : des conséquences quasi génocidaires
Lire l’excellent et incisif article qui vient d’être publié dans le Huffingtonpost Canada


 

Les 12 mythes régulièrement colportés concernant les vaccins
  La Società Italiana di Pediatria, excédée par les agissements des anti-vaccins, vient de diffuser largement sur le web, en les dénonçant vigoureusement, les douze mythes et rumeurs qui circulent dans ce pays (dans le nôtre aussi…).
1) Les vaccins contiennent des ingrédients dangereux
2) Les profits sont énormes, raison pour laquelle on veut nous vacciner
3) Les vaccins ne sont pas efficaces, ils ne protègent pas à 100%
4) Les maladies infectieuses étaient déjà en train de disparaître avant les vaccins
5) Certains vaccins sont responsable de l’autisme
6) Les personnes vaccinées contre la grippe tombent quand même malades
7) Les vaccins sont devenus inutiles grâce à l’amélioration de l’hygiène, de l’alimentation, de la qualité de vie en général
8) Les vaccins ont des effets secondaires graves, et plusieurs années après leur injection ; on ne les connaît pas encore et nos enfants vont tomber malades
9) Pourquoi devrais-je faire vacciner mon enfant ? Les maladies qui peuvent être prévenues par les vaccins ont quasiment toutes disparu
10) Plusieurs vaccins injectés en une seule fois, en une seule piqûre, sont dangereux
11) Trop de vaccins peuvent rendre malade, surtout les petits enfants
12) L’infection naturelle est meilleure que le vaccin ; avant les vaccins, tout le monde avait la rougeole et les autres maladies de l’enfance, et personne n’est jamais mort.

NDLR. Et bien, qu’est-ce qu’ils trimballent les Italiens. C’est pas en France qu’on penserait de telles stupidités !..
Au dernier point, n°12, faux et potentiellement meurtrier, l’OMS répond (Nov 2015, Aide mémoire 286)
- La rougeole reste l'une des causes importantes de décès du jeune enfant, alors qu’il existe un vaccin sûr et efficace.
- En 2014, on a recensé 114 900 décès par rougeole dans le monde, soit près de 314 décès par jour ou 13 par heure.
- Grâce à la vaccination antirougeoleuse, les décès par rougeole dans le monde ont chuté de 79% entre 2000 et 2014.
- En 2014, environ 85% des enfants dans le monde –contre 73% en 2000– ont reçu une dose de vaccin antirougeoleux avant l’âge de un an, grâce à l’intervention systématique des services de santé.
- Entre 2000 et 2014, on estime que la vaccination antirougeoleuse a évité 17,1 millions de décès, faisant de ce vaccin le meilleur investissement dans la santé publique.


POLIOMYELITE MONDE, VOYAGES INTERNATIONAUX

L’OMS publie régulièrement des recommandations vaccinales pour les voyageurs internationaux. Voici la dernière, concernant la poliomyélite, diffusée le 26 novembre (malheureusement seulement en anglais à ce jour), le texte passé au traducteur de Google n’est pas trop mal (Ndlr).

Et aussi la Factsheet (Principaux faits – aide-mémoire n° 114, oct 2015, OMS)

Et enfin, ci-après le lien OMS pour : liste des pays concernés par la poliomyélite

recommandations pour les voyageurs


Coronavirus MERS-Cov

  Les médias généralistes ne parlent plus de cette très grave infection. On peut comprendre, mais le corps médical doit rester vigilant car la maladie couve toujours en Arabie saoudite. Entre le 2 et 27 novembre, trois cas supplémentaires sont survenus dans ce pays : deux personnes sont décédées, la troisième est en réanimation  (OMS).

  La Corée du Sud a connu depuis mai 2015 une importante épidémie : 186 personnes infectées, 38 décédées. Il ne subsistait qu’un seul cas, pris en charge à l’hôpital universitaire de Séoul depuis le mois de juin. Il est décédé le 2 décembre.
Le pays a connu, à cause du MERS-Cov, une très grave crise du tourisme, des voyages professionnels, et de la consommation intérieure, ne pourra obtenir la déclaration définitive officielle de fin d’épidémie que 28 jours après ce décès. Soit le dernier jour de décembre (KBS World).


Choléra Tanzanie

  Au cours des quatre derniers mois, plus de 10.000 cas de choléra ont été recensés, dont près de 4500 cas dans la métropole économique Dar-es-Salam.
Les pluies diluviennes provoquées par El Nino –qui est particulièrement violent cette année- sont susceptibles d’aggraver considérablement l’épidémie en cours (OMS).

NDLR. Nombreux sont les touristes internationaux dans ce pays aux magnifiques paysages et réserves animalières. Nombreux sont aussi ceux qui se sont rendus par le passé dans des pays où sévissait le choléra. Combien l’ont contracté ? Aucun. Alors pas de panique.


Ebola Liberia

  On croyait que c’était terminé !
« La survenue d’un cluster (grappe Ndlr) de cas d’infection à virus Ebola à Monrovia, capitale du Liberia, nous conduit à re-intégrer ce pays dans la liste des pays à risque en plus de la Guinée Conakry. A cette heure, l’origine épidémiologique et géographique n’est pas connue » (InVS).

NDLR. « cluster » !  l’Institut national de Veille sanitaire devrait se mettre en rapport avec le secrétariat d’Etat à la francophonie. Ou bien ce dernier pourrait réprimander le premier…


 

 

Moustiques France métropolitaine. Arrêté ministériel du 20 novembre 2015.

   Il fixe le nombre de départements où les moustiques constituent une menace pour la population. Il y en avait un en 2008, 10 en 2014 ; il sont au nombre de 28 aujourd’hui :
Ain, Alpes-de-Haute-Provence, Alpes-Maritimes, Ardèche, Aude, Bouches-du-Rhône, Dordogne, Drome, Gard, Haute-Garonne, Gironde, Hérault, Isère, Landes, Lot, Lot-et-Garonne, Pyrénées-Atlantiques, Pyrénées-Orientales, Bas-Rhin, Rhône, Saöne-et-Loire, Savoie, Tarn, Tarn-et-Garonne, Vaucluse, Vendée et Val-de-Marne.
Les moustiques vecteurs de maladies (Ministère de la Santé)

Le 23 novembre 1950 décédait le docteur Hyacinthe Jean Vincent.

  C’est qui ce confrère ? Mais nous le connaissons tous par l’angine qui porte son nom ! Mais pas que ça !..  La revue Le Généraliste lui rend hommage (lien ci-dessous). N’oublions pas ce très brillant confrère infectiologue et tropicaliste (Ndlr).


Le moteur de recherche Français et qui respecte votre vie privée : Qwant

A essayer, pour apprécier les performances de nos remarquables mathématiciens français.


 

AERIEN / TRANSPORTS

 

Roissy-CDG islamiste. Les résultats des perquisitions menées à l’aéroport de Roissy CDG sont jugés « inquiétants »

Sécurité – terrorisme : devrait être connu des voyageurs aériens dès maintenant et dans les prochains mois…

Avions de demain. Géant !

Nouvelle voiture de police en Italie : on ne joue plus !


Tous droits réservés pour tous pays

Lire les archives des actualités sanitaires