Moustiques : prévention des piqûres

La prévention des piqûres de moustiques constitue la première prévention du paludisme, avant les médicaments. Elle est la seule arme contre toutes les maladies (type dengue) contre lesquelles n'existent ni médicament préventif ni vaccin. Les mesures qui suivent sont maximales: à adapter en fonction de chaque cas. Elles sont à adopter en priorité entre le crépuscule et l'aube, en particulier dans le cadre de la prévention du paludisme.

Mesures comportementales

Répulsifs cutanés anti-moustiques

Seuls sont reconnus comme réellement efficaces ceux qui contiennent :

La protection après pulvérisation se situe en 8 et 9 heures (en fonction de la sudation de la peau).

Concernant l'utilisation des produits de protection solaire, ils doivent être appliqués en premier avant la pulvérisation des produits de protection anti-moustiques (en effet, les agents actifs des produits de protection contre les moustiques agissent par diffusion de molécules qui brouillent le radar du moustique, ils ne faut donc pas les masquer sous une couche de produits solaires.

NB. Les répulsifs anti-moustiques ne sont soumis en France à aucune réglementation particulière, étant assimilés à des produits cosmétiques ! De ce fait n'importe quel produit peut revendiquer une action répulsive sans aucun embryon de preuve.

Citons, parmi les produits totalement inefficaces ou d'efficacité trop incertaine pour être prescrits aux voyageurs tropicaux :

Imprégnation des vêtements

Ne dormir que sous des moustiquaires imprégnées

C'est la mesure la plus recommandée par l'OMS. La moustiquaire, imprégnée de perméthrine ou de deltaméthrine, a une durée d'efficacité de 6 mois, pendant lesquels se produiront :

NB : les appareils à ultra-sons sur secteur même de forte puissance sont totalement inefficaces, pas plus que les lampes à ultraviolet qui ne détruisent que les insectes le plus souvent innofensifs. Le moustique est plus subtil, il arrive même d'en voir dans des régions polaires !

 

Pour les expatriés et résidents au long cours :

 

Tous droits réservés pour tous pays.