Fiches Pays

  Suriname (SR)

Risques Santé et Sécurité

Eau du robinet potable dans la capitale seulement ; ailleurs, filtrer ou bouillir. Forêt équatoriale dense et dangereuse (la forêt amazonienne couvre 95% du territoire), ne s’y aventurer qu’accompagné d’un guide averti. Inondations graves fréquentes dans le nord et le centre du pays. Présence de plusieurs infections « tropicales » dont leishmaniose, Chagas, bilharziose, filariose lymphatique, typhoïde ; pas de choléra. Ne pas utiliser d’aspirine pour traiter une fièvre ou des douleurs d’étiologie indéterminée (épidémies annuelles de dengue faisant à chaque fois des centaines de victimes). Délinquance urbaine sans caractéristiques particulières, mais en forte croissance sur les sites touristiques : éviter les signes ostensibles de richesse, ne pas se promener seul la nuit. Rapports d’agressions au gaz soporifique dans des hôtels bon marché. Les déplacements vers l’intérieur sont encore généralement assez sécuritaires. Conduite à gauche ; réseau routier alternant les tronçons en bon et mauvais état ; pistes inaccessibles aux véhicules mal adaptés. Cartes de crédit parfois (seulement) acceptées. Drogues : consommation prohibée, répression sévère avec incarcération. Piraterie maritime. Risque terroriste faible.

Vous trouverez sur notre boutique tous les produits utiles pour votre santé, votre sécurité et votre confort.

 

Données générales

Capitale (administrative) Paramaribo (PBM), 243 000 habitants en 2004, pour un total pays estimé à 520.000
Altitude maximale 1.230 m (Juliana Top)
Superficie 163 820 km2 
Côtes 386 km
Frontières Brésil, Guyane française et Guyana
Tourisme Mise à jour
PNB/hab PNB/hab
Monnaie Florin Suriname (SRG) Consulter le taux de change
Description du climat Climat tropical chaud et humide avec peu de variations saisonnières. Le touriste averti préférera les mois les plus secs (sept.-oct) qui sont aussi les plus ensoleillés. Températures moyennes toujours > 30°C sauf avril plus frais
Recours sanitaires Recours limités et ne répondant pas aux normes européennes (ex : une seule ambulance au service des urgences de l’hôpital académique de PBM, référence locale). Paiements immédiats en liquidités, même à l’hôpital public. Se munir des médicaments indispensables (à se procurer éventuellement en Guyane). Liste des médecins consultés par les Français disponible sur le site du MAE, sachant qu’il sera toujours préférable de consulter en Guyane. Contracter une assurance assistance de rapatriement sanitaire
Langues Néerlandais (officiel), anglais largement compris. Au moins une quinzaine de langues ou dialectes dont le sranan tongo (ou taki taki) des natifs créoles revendiqué par une partie de la jeunesse du pays
Décalage horaire -4 heures (hiver)
Vol Pas de vol direct Paris-PBM (7 480 km; passer par Amsterdam ou Cayenne, vol # 8h30)

Données consulaires

Formalités d'entrée

Justificatifs d'identité et de voyageConditions supplémentaires
Passeport  Visa, à demander à l’ambassade du Suriname en Belgique, avenue Louise, Box 20 B-1050 Bruxelles, tel 00 32 2 640 11 7200 32 2 640 11 72 ou 12 44, courriel:   Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Consulter la mise à jour

Ambassade:

avenue Louise, Box 20 B-1050 Bruxelles, tel 00 32 2 640 11 7200 32 2 640 11 72 ou 12 44, courriel Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Représentation(s) diplomatique(s) dans le pays : France (FR)

 Ambassade et consulat
Adresse  5-7 Henck Arronstraat - PO box 2648 – Paramaribo
Tél Tél : [597] 47 52 22 / 47 64 55
Fax : [597] 47 12 08 / 47 47 68
Adresse web www.ambafrance-sr.org/france_suriname_guyana
Mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Données sanitaires et sécurité

Vaccinations

Obligatoire(s) Fièvre jaune (centre agréé)
Universelle(s) Tétanos, Diphtérie, Poliomyélite, Coqueluche, Hépatite B
Spécifique(s) au pays Hépatite A, typhoïde
Éventuelle(s) Rage au cas par cas, vérifier ROR

Protections spécifiques

  • Paludisme

P falciparum hors PMB, plus fortes prévalences à l’intérieur du pays et le long du fleuve Maroni. Pays de zone III : chimioprophylaxie Prévention médicamenteuse ZONE 3. Protection moustiques +++.

Consulter la carte de répartition nationale du paludisme

Tableau récapitulatif des principaux risques Santé

MaladiePrésenceRisquesPrévention
Paludisme P falciparum hors PBM Elevé si séjour en forêt Protection moustiques, chimioprophylaxie
Fièvre jaune Zone d’endémicité Imprévisible Vaccination
Dengue Risque régional élevé Elevé si épidémie Protection moustiques
VIH et MST Consulter mise à jour Contacts sexuels, sang Règles universelles
Hépatite B Zone d’endémicité intermédiaire Idem VIH Vaccination
Hépatite A et typhoïde Encore largement présents Alimentaire "maladies des mains sales" Vaccinations ; hygiène alimentaire
Rage Circulation du virus, cas humains Morsures chiens errants surtout Vaccin préventif au cas par cas
Leptospirose Cas régulièrement rapportés Sous estimée ? Eviter contacts eaux souillées (rongeurs)

Les risques suivants, bien que parfois présents, sont principalement destinés à l'information du professionnel de santé.

MaladiePrésenceRisquesPrévention
Leishmaniose Cutanée et cut/muqueuse Forêt surtout Protection insectes
Bilharziose intestinales District de Saramaca ++ Théoriquement faible Eviter contacts eaux douces sauvages
Parasitoses intestinales Anguillules, ascaris etc Péril fécal, boues Hygiène alimentaire et générale

Sources: OMS, CDC, MAE, Foreign Office, US Consulate, Gideon, IDEEP, ProMED, J Travel Med.

Tous droits réservés pour tous pays.