Fiches Pays

Kenya (KE)

Risques Santé et Sécurité

Accidents de la voie publique++ (conduite à gauche). Violence urbaine (pickpockets, vols à l'arraché, agressions) : NBO, Mombasa, villes côtières surtout. Dix vols à main armée de véhicules / j à NBO. Cambriolages, y compris dans certains hôtels. Refuser cadeaux d'inconnus (touristes drogués puis volés). Eviter promenades nocturnes solitaires. Fraudes et vols cartes de crédit++. Autoroute vers Somalie dangereuse. Parcs Nationaux sécurisés depuis 1996. Lynchages (500/an), émeutes périodiques sans conséquences pour les touristes à ce jour. Drogues : jusqu'à 20 ans de prison pour achat ou vente de marijuana. Diarrhée du voyageur de toutes causes (taux d’attaque >50%), filtrer ou bouillir l’eau du robinet pour la boire. Risque important de maladies vectorielles; paludisme (sauf altitudes > 1 500 m), fièvre jaune, fièvre de la vallée du Rift (épidémie en 2006) etc. Possibilité d’émergence d’une fièvre hémorragique, Ebola, Marburg ou autre. Foyers de parasitoses "exotiques" diverses: bilharzioses, filariose lymphatique, maladie du sommeil etc. Cas de charbon (anthrax) épisodiques mais récurrents. La tuberculose est un grand problème de santé publique au Kenya. Mais, en pratique, un séjour au Kenya ne fait pas courir un risque sanitaire très élevé. Violences urbaines : forte criminalité sous toutes ses formes, nombreux pickpockets, vols à la tire, agressions directes, cambriolages etc.; rapports d’intoxications crapuleuses dans les transports en commun. Escroqueries au viol (accusation avec demande de rançon), une peine pouvant atteindre un emprisonnement à vie. Trafic urbain. Circulation à gauche, accidents fréquents ; rouler vitres et portes bloquées, éviter tout déplacement la nuit (l’arrêt au feu rouge la nuit est déconseillé par le MAE). Routes de dangereuses à impraticables en saison des pluies, surtout hors NBO. Insécurité permanente dans le nord : s’adjoindre un guide local. Bandes armées sur les frontières du Soudan, de la Somalie et de l’Ethiopie.Risque terroriste prouvé par les attentats de 1998, 2002 et 2 - 013.

Vous trouverez sur notre boutique tous les produits utiles pour votre santé, votre sécurité et votre confort.

 

Données générales

Capitale (administrative) Nairobi (NBO), 2 M hab.
Altitude maximale 5.199 m
Superficie 582.650 km²
Côtes 536 km
Frontières Ethiopie (830 km)
Somalie (682 km)
Tanzanie (769 km)
Soudan (232 km)
Ouganda (933 km)
Tourisme Mise à jour
PNB/hab PNB/hab
Monnaie Shilling kenyan (KES) Consulter le taux de change
Description du climat (Lat - 01°18'S, Long 36°46'E)
Climats variés : chaud et humide (Mombasa), désertique aride (nord), plus tempéré (plateaux, centre, montagnes) ; Max 37°C (Fev, Lodwar), Min 9°C (Jul, NBO).
Recours sanitaires Corrects hors urgences ; prévoir assistance internationale.
Langues

Swahili
Anglais

Décalage horaire +2h (Heure d'hiver)
Vol Paris-NBO 8h

Données consulaires

Formalités d'entrée

Justificatifs d'identité et de voyageConditions supplémentaires
Passeport Avec visa.

Consulter la mise à jour

Ambassade:

3, rue de Cimarosa 75116 Paris, Tél : - 01 42 53 35 00 - 01 42 53 35 00

Représentation(s) diplomatique(s) dans le pays : France (FR)

Nairobi Ambassade
Adresse Barclays Plaza building - 9th floor - Loita street - Nairobi Adresse postale : Barclays Plaza - PO Box 41784 - 0 - 0100 Nairobi
Tél [254] (20) 277 80 00
Fax [254] (20) 277 81 80
Adresse web http://www.ambafrance-ke.org/
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Données sanitaires et sécurité

Vaccinations

Obligatoire(s) Fièvre jaune (centre agréé)
Universelle(s) Diphtérie Tétanos Polio Coqueluche (nombreux nouveaux cas de poliomyélite depuis 2008), Hépatite B
Spécifique(s) au pays Typhoïde, Hépatite A
Éventuelle(s)

Méningite à méningocoques ACYW135; Rougeole (épidémies régulières).

 

Protections spécifiques

  • Paludisme

Pays du groupe III : prévalence élevée de souches de P. falciparum  chloroquino-résistant
Prophylaxie : Protection moustiques (répulsifs, moustiquaires imprégnées), Prévention médicamenteuse ZONE 3

 Voir la carte de répartition du paludisme

Tableau récapitulatif des principaux risques Santé

MaladiePrésenceRisquesPrévention
Choléra

Risque constant (hors NBO); épidémies en 2 - 010

Faible, augmenté si épidémie Hygiène alimentaire.
Rage Surtout zones rurales Faible (animal errant) Vaccination préventive recommandée en cas de séjours ruraux ou prolongés (expatriés et leurs enfants) ou mettant le voyageur en contact professionnel avec des animaux. Hors ce cas, éviter tous contacts animaux.
Fièvre jaune

Zone d'endémicité

Constant, aggravé en zone rurale sauf à NBO Vaccination.

Fièvre de la Vallée du Rift

Zoonose avec cas humains (2006, 2007, 2 - 010)

Théoriquement faible

Protection moustiques, viandes et laits infectés.

Paludisme Transmission toute l'année; (lac Victoria), (altitude>2000 m = absent) Important même en zone urbaine Chimioprophylaxie, protection contre les moustiques.
VIH et autres Infections Sexuellement Transmissibles (IST) Consulter mise à jour Transmission sexuelle, sang Respect des règles universelles de protection contre les infections sexuellement transmissibles (préservatifs ...).
Hépatite B

Cancer du foie =3ème cause de cancer au Kenya
Forte prévalence Ag HBs

Contacts sexuels, sanguins, matériels non stériles Vaccination; respect des règles universelles de protection contre les maladies sexuellement transmissibles (préservatifs ...).
Typhoïde et Hépatite A Circulation large, de + en + de souches résistantes (typhoïde) Omniprésent
Hyper-endémiques (maladies "des mains sales")
Vaccinations; hygiène alimentaire, cuire ses aliments et vérifier leurs origines.
Bilharzioses ou schistosomiases (urinaire et intestinale) Eaux douces stagnantes Modéré : baignades, marche pieds nus Éviter tous contacts avec l'eau douce stagnante.
Parasitoses intestinales

Endémiques. Amibles, Giardia, anguillule etc

Péril fécal, boues Hygiène des aliments et boissons, hygiène générale.
Méningite à méningocoque Constant, ++ saison sèche ++ si séjour en zone rurale

Vaccin méningococcique contre les souches des groupes ACYW135.

Leishmaniose

Kala azar surtout, en augmentation

Nord-est surtout

Protections insectes.

Leptospirose

Sans doute assez élevé (épidémies documentées récentes)

Faible (baignade en eau douce polluée)

Eviter contacts eaux sauvages (rats).

Sources: OMS, CDC, MAE, Foreign Office, US Consulate, Gideon, IDEEP, ProMED, J Travel Med.

Tous droits réservés pour tous pays.