Fiches Pays

Honduras (HN)

Risques Santé et Sécurité

Maladies diarrhéiques très répandues. Risque alimentaire élevé : hépatites A et E, Giardiase, amibiase et autres parasitoses, salmonelles et shigelles, etc... Ne pas boire l'eau du robinet. Emergence possible de plusieurs maladies transmises par piqûres d'insectes (++ juillet- août- septembre en dessous de 2000 m). Bouffées épidémiques récurrentes de dengue. Mines anti personnel (datent du conflit avec les Contras du Nicaragua, réapparaissent lors des cyclones). Envenimations : vipères, crotales, couleuvres, scorpions, araignées. Forte insécurité liée à une délinquance en hausse constante (le Honduras est l'un des pays les plus pauvres du continent) : éviter les quartiers populaires, ne pas porter de bijoux, etc. ; appels de secours d'urgence souvent sans suite. Infrastructure routière en mauvais état, routes dangereuses : préférer un chauffeur local, ne pas conduire la nuit. Cartes de crédit peu acceptées (prendre des travellers chèques en $ US).
Plongée : nombreux sites, caisson hyperbare aux Iles de la Baie. Requins gris, barracudas. Piraterie maritime le long de la côte caraïbe. Drogues : incarcérations longues, y compris pour le cannabis.


Vous trouverez sur notre boutique tous les produits utiles pour votre santé, votre sécurité et votre confort.

 

Données générales

Capitale (administrative) Tegucigalpa (TGU), 1 M hab.
Altitude maximale 2.870 m
Superficie 112.090 km²
Côtes 820 km
Tourisme Mise à jour
PNB/hab PNB/hab
Monnaie Lempira (HNL) Consulter le taux de change
Description du climat [15° 00 S, 86° 30 O]
Subtropical dans les régions de basse altitude, plus tempéré en hauteur.
Saison des pluies de mai à octobre (côtes caraïbes très arrosées) ; saison touristique de février à avril.
Températures à TGU : moy. des max : 31°5 (avril), moy. des mini. 16°C (janvier).
Peu de variations saisonnières.
Recours sanitaires Soins hospitaliers de qualité médiocre, à payer sur place ; système de santé quasi-inexistant ailleurs.
Liste de médecins parlant français sur le site du Ministère des Affaires Etrangères.
Contacter l'ambassade si nécessaire.
Contracter une assurance de rapatriement sanitaire.
Langues Espagnol
dialectes amérindiens (miskito, rama, sumu). Anglais souvent compris à TGU.
Décalage horaire -7h (Heure d'hiver)
Vol Paris-TGU 19h

Données consulaires

Formalités d'entrée

Justificatifs d'identité et de voyageConditions supplémentaires
Passeport Pas de visa nécessaire pour un séjour de moins de 90 jours. Taxe à la sortie du territoire.

Consulter la mise à jour

Ambassade:

8, rue Crevaux - 75116 Paris, Tél : - 01.47.55.86.45, Fax : - 01.47.55.86.48

Représentation(s) diplomatique(s) dans le pays : France (FR)

Tegucigalpa Ambassade
Adresse 337 avenida Juan Lindo - Colonia Palmira - AP 3441 - Tegucigalpa
Tél [504] 236 68 00 / 236 55 83 / 236 64 32
Fax [504] 236 80 51 / 221 35 78
Adresse web http://www.ambafrance-hn.org

Données sanitaires et sécurité

Vaccinations

Obligatoire(s) Aucun
Universelle(s) Tétanos, Diphtérie, Poliomyélite, Coqueluche, Hépatite B
Spécifique(s) au pays Typhoïde, Hépatite A
Éventuelle(s) Rage

 

Protections spécifiques

  • Paludisme

Zone I. P.vivax ++, régions côtières et altitudes < 1.800 m. Protection contre les piqûres de moustiques. Chimioprophylaxie éventuelle Prévention médicamenteuse ZONE 1, inutile pour beaucoup d'experts.

 Voir la carte de répartition du paludisme

Tableau récapitulatif des principaux risques Santé

MaladiePrésenceRisquesPrévention
Rage Circulation du virus Chiens errants ++ Vaccination préventive recommandée en cas de séjours ruraux ou prolongés (expatriés et leurs enfants) ou mettant le voyageur en contact professionnel avec des animaux. Hors ce cas, éviter tous contacts animaux.
Paludisme P. vivax ++ Nord et est du pays (en dessous de 1.800 m) Chimioprophylaxie éventuelle, protection contre les moustiques.
VIH et autres Infections Sexuellement Transmissibles (IST) Consulter mise à jour Contacts sexuels, sang Respect des règles universelles de protection contre les infections sexuellement transmissibles (préservatifs ...).
Dengue Milliers de cas/an Important Protections contres les moustiques.
Hépatite B Endémicité faible ? (peu de données) Idem VIH Vaccination; respect des règles universelles de protection contre les infections sexuellement transmissibles (préservatifs ...).
Typhoïde et Hépatite A Forte endémicité de l'hépatite A Alimentaire "maladies des mains sales" Vaccinations; hygiène alimentaire, cuire ses aliments et vérifier leurs origines.
Parasitoses intestinales Anguillules, amibes etc Alimentaire, boues Hygiène des aliments et boissons, hygiène générale.
Leishmanioses Toutes formes, cutanée, muqueuse augmenté si tourisme de proximité Protections contre les insectes (moucherons, sandflies ou phlébotomes).

Les risques suivants, bien que parfois présents, sont principalement destinés à l'information du professionnel de santé.

MaladiePrésenceRisquesPrévention
Trypanosomiase américaine (Maladie de Chagas) Quelques foyers ruraux Faible +++ Protections contre les punaises.
Leptospirose Présente Sous évalué ? Éviter tous contacts avec l'eau douce et ne pas boire d'eau non traitée.
Tuberculose Hyper-endémique Théoriquement faible Contacts protégés
Rougeole Forte endémicité Nul si vacciné Vaccination

Sources: OMS, CDC, MAE, Foreign Office, US Consulate, Gideon, IDEEP, ProMED, J Travel Med.

Tous droits réservés pour tous pays.