Fiches Pays

Guinée République ( Conakry ) (GN)

 

Risques Santé et Sécurité

Diarrhée du voyageur de causes diverses très fréquentes; épidémies de shigellose ; ne pas boire l'eau du robinet, même à CKY. Hygiène généralement très défectueuse, y compris restaurants ; pas de tout à l'égout. Risque d'éclosion de fièvres hémorragiques comme la fièvre d'Ebola (mars 2 - 014). Persistance de nombreuses parasitoses africaines : trypanosomiase, onchocercose, filariose lymphatique, leishmaniose cutanée etc. Cas sporadiques de maladies vectorielles : rickettsioses, myiases, fièvres à tiques etc. Envenimations : vipères, cobras, mambas, scorpions, araignées. Eaux douces : bilharzioses, leptospirose, hépatite E... Plages/mer : tungose (puce chique) et larva migrans ; raies, requins (peu agressifs), barracudas, méduses. Aucun site de baignade sécurisé ; plages peu engageantes (dépôts d'ordures, ruissellement d'eaux usées...). Huîtres de palétuviers appétissantes mais dangereuses. Violences urbaines exacerbées par la grande pauvreté, sans particularités, surtout nocturnes à CKY : harcèlements, enfants voleurs, etc. Eviter de se déplacer seul. Frontière libérienne très dangereuse. Conducteurs indisciplinés, routes mal entretenues sauf axes principaux. Détention de stupéfiants réprimée selon la législation internationale.

Vous trouverez sur notre boutique tous les produits utiles pour votre santé, votre sécurité et votre confort.

 

Données générales

Capitale (administrative) Conakry (CKY)
Altitude maximale 1.752 m
Superficie 245.857 km²
Côtes 320 km
Frontières Cote d'Ivoire
Guinée-Bissau
Liberia
Mali
Sénégal
Sierra Leone
Tourisme Mise à jour
PNB/hab PNB/hab
Monnaie Franc guinéen (GNF) Consulter le taux de change
Description du climat [11° 00 N, 10°00 O]. Climat chaud et humide de juin à novembre, plus tempéré dans le Fouta Djalon. Harmattan, sec et poussiéreux, pendant la saison sèche (1ère partie de l'année, dite de la méningite). Peu de variations des températures à CKY : moy. des max. 32°C (mars), min. 22°C (janvier).
Recours sanitaires Infrastructures globalement très défaillantes. Deux cliniques (Ambroise Paré et Pasteur) disposent d'unités chirurgicales et d'une ambulance ; contacter l'ambassade si besoin. Contracter une assurance de rapatriement sanitaire.
Langues Français
Décalage horaire -1h (Heure d'hiver)
Vol Paris-CKY 8h

 

Données consulaires

Formalités d'entrée

Justificatifs d'identité et de voyageConditions supplémentaires
Passeport Valide avec visa et certificat de vaccination contre la fièvre jaune.

Consulter la mise à jour

Ambassade:

51, rue de la Faisanderie - 75116 Paris, Tél : - 01 47 04 81 48, Fax : - 01 47 04 57

Représentation(s) diplomatique(s) dans le pays : France (FR)

Conakry Ambassade
Adresse Boulevard du Commerce - BP 373 et 570
Tél [224] 304 710 00
Fax [224] 304 710 15 / 49
Adresse web http://www.ambafrance-gn.org

 

Données sanitaires et sécurité

Vaccinations

Obligatoire(s) Fièvre jaune (centre agréé)
Universelle(s) Tétanos, Diphtérie, Poliomyélite, Coqueluche, Hépatite B
Spécifique(s) au pays Typhoïde, Hépatite A
Éventuelle(s) Rage, Méningite à méningocoques ACYW135

 

Protections spécifiques

  • Paludisme

P. falciparum : Pays du groupe III. Prophylaxie : protection moustiquesPrévention médicamenteuse ZONE 3

Voir la carte de répartition du paludisme

Tableau récapitulatif des principaux risques Santé

MaladiePrésenceRisquesPrévention
Choléra Epidémies fréquentes même à CKY Faible (nul si précautions) Hygiène alimentaire.
Rage Circulation du virus Chiens errants ++ Vaccination préventive recommandée en cas de séjours ruraux ou prolongés (expatriés et leurs enfants) ou mettant le voyageur en contact professionnel avec des animaux. Hors ce cas, éviter tous contacts animaux.
Fièvre jaune Eclosions fréquentes Imprévisible mais omniprésent Vaccination.
Paludisme P. falciparum surtout Permanent avec exacerbations saisonnières Chimioprophylaxie, protection contre les moustiques.
VIH et autres Infections Sexuellement Transmissibles (IST) Consulter mise à jour Contacts sexuels, sang Respect des règles universelles de protection contre les infections sexuellement transmissibles (préservatifs ...).
Dengue Sporadique, circulation du virus Faible (hors épidémie) Protections contres les moustiques.
Hépatite B Pays de forte endémicité (>10%) Idem VIH Vaccination; respect des règles universelles de protection contre les infections sexuellement transmissibles (préservatifs ...).
Typhoïde et Hépatite A Risque très élevé Omniprésent (« maladies des mains sales ») Vaccinations; hygiène alimentaire, cuire ses aliments et vérifier leurs origines.
Bilharzioses ou schistosomiases (urinaire et intestinale) Urinaire et intestinale Bains eaux douces ++ Éviter tous contacts avec l'eau douce stagnante.
Parasitoses intestinales Amibes, anguillules, ascaris... +++ Péril fécal, boues Hygiène des aliments et boissons, hygiène générale.
Méningite à méningocoque Centaines de cas/an ; nord surtout ++ saison sèche (nov-juin) Vaccin méningococcique contre les souches des groupes ACYW135.

Les risques suivants, bien que parfois présents, sont principalement destinés à l'information du professionnel de santé.

MaladiePrésenceRisquesPrévention
Brucellose Quelques cas/an Alimentaire (lait et dérivés) Ne consommer de produits laitiers que pasteurisés.
Filariose lymphatique (ou éléphantiasis), onchocercose Lymphatique, onchocercose Faible (maladies d'accumulation) Protections contre les moustiques.

Sources: OMS, CDC, MAE, Foreign Office, US Consulate, Gideon, IDEEP, ProMED, J Travel Med.

Tous droits réservés pour tous pays.