Fiches Pays

Groenland (GL)

Risques Santé et Sécurité

Risque épidémiologique restreint (très faible population, climat défavorable), circulation de quelques parasites et virus comme la rage des renards ou l'échinococcose alvéolaire. Quelques pickpockets sur les sites touristiques, mais délinquance et violences urbaines très rares en pratique. Prolifération fréquente des moustiques et simulies en été (certaines années restant indemnes), sans transmission de maladies vectorielles ; risque de simuliidose, prévention par DEET 30-50%. La forte prévalence de la tuberculose décrite dans les années 2000 était attribuée à la multiplication des micro-foyers locaux touchant principalement des enfants. Croisières : les épidémies de diarrhées à norovirus semblent de plus en plus fréquentes. Risque théorique d'infections contractées par contact avec la faune sauvage : tularémie etc... Réchauffement climatique : pertes annuelles de 100 milliards de tonnes de glace mettant en danger les équilibres écologiques actuels (disparition des caribous, risque accru de catastrophes naturelles etc). Respecter d'évidentes règles de sécurité pour tout déplacement en zone polaire soumise à des variations climatiques parfois brutales et inattendues (pas de trains et très peu de routes, aucun réseau ne reliant les villes entre elles) ; signaler ses déplacements à des tiers.

Vous trouverez sur notre boutique tous les produits utiles pour votre santé, votre sécurité et votre confort.

 

Données générales

Capitale (administrative) Nuuk (GOH), 0, - 016 M hab.
Altitude maximale 3.700 m
Superficie 2.166.086 km²
Côtes 44.087 km
Tourisme Mise à jour
PNB/hab PNB/hab
Monnaie Couronne danoise (DKK) Consulter le taux de change
Description du climat De subarctique à arctique avec des étés frais et des hivers très froids. Températures moyennes à GOH : mini -9°C (janvier) ; max + 7°C (juillet) ; les températures hivernales peuvent descendre à -35°C dans le nord.
Recours sanitaires Praticiens de qualité, aux normes et standards européens, mais recours techniques limités, d'où obligations d'évacuation. Emporter avec soi tout médicament inhabituel. Contracter une assurance assistance internationale (pas de prise en charge par la carte européenne d'assurance maladie).
Langues Kalaallisut
Danois
anglais compris en zones urbaines
Décalage horaire -4h
Vol Paris-GOH 6h30

Données consulaires

Formalités d'entrée

Justificatifs d'identité et de voyageConditions supplémentaires
Passeport ou Carte Nationale d'Identité Entrée soumise aux mêmes conditions que pour le Danemark. Cependant, d'un point de vue douanier le pays n'est pas membre de la CEE. Interdictions d'importations d'armes, drogues, animaux vivants sauf chiens de guide.

Consulter la mise à jour

Ambassade:

Ambassade du Danemark, 77 avenue Marceau, 75116 Paris, Tél : - 01 44 31 21 21 - 01 44 31 21 21, Internet: http://www.ambparis.um.dk/fr

Représentation(s) diplomatique(s) dans le pays : France (FR)

Danemark Ambassade
Adresse Kongens Nytorv 4 - 1050 Copenhague K
Tél [45]33 67 - 01 00 <br> Agence consulaire à Nuuk : (299)32 45 66

Données sanitaires et sécurité

Vaccinations

Obligatoire(s) Aucun
Universelle(s) Tétanos, Diphtérie, Poliomyélite, Coqueluche
Spécifique(s) au pays Hépatite A
Éventuelle(s) Grippe, Rougeole - Oreillons - Rubéole(ROR)

 

Tableau récapitulatif des principaux risques Santé

MaladiePrésenceRisquesPrévention
Rage Circulation du virus (rage arctique) Faible (renard arctique) Vaccination préventive recommandée en cas de séjours ruraux ou prolongés (expatriés et leurs enfants) ou mettant le voyageur en contact professionnel avec des animaux. Hors ce cas, éviter tous contacts animaux.
VIH (Sida) et autres Infections Sexuellement Transmissibles (IST) Consulter mise à jour Contacts sexuels, sang Respect des règles universelles de protection contre les infections sexuellement transmissibles (préservatifs ...).
Hépatite B Forte endémicité AgHBs (Inuits) Idem VIH Vaccination et respect des règles universelles de protection contre les maladies sexuellement transmissibles (préservatifs ...).
Typhoïde et Hépatite A Circulation du virus VHA. Pas de cas récents de typhoïde « maladie des mains sales » Vaccination HA; hygiène alimentaire, cuire ses aliments et vérifier leurs origines.
Toxi-infections alimentaires (salmonelloses, listériose, botulisme ...) Episodique Alimentaire (aliments putréfiés y compris poissons), Règles d'hygiène alimentaire de base et se tenir informé des risques éventuels de contamination.
Tuberculose Micro épidémies (infantiles ++) Augmente avec contacts population Eviter contacts inter-humains rapprochés fréquents.
Trichinose (ou trichinellose) Cas régulièrement rapportés Alimentaire (ours mal cuit) Ne pas consommer de viande d'ours et autres animaux crue ou insuffisamment cuite.
Anisakiase Cas rapportés (côte est +) Alimentaire (poissons) Proscrire poissons crus ou insuffisamment cuits.

Sources: OMS, CDC, MAE, Foreign Office, US Consulate, Gideon, IDEEP, ProMED, J Travel Med.

Tous droits réservés pour tous pays.