Fiches Pays

Botswana (BW)

Risques Santé et Sécurité

Le Botswana est un pays à risque sanitaire assez faible, inférieur à celui de la plupart de ses voisins. Diarrhée du voyageur sans particularités. Bien que le risque épidémique soit limité, possibilités d'éclosion de fièvres hémorragiques diverses. Cas sporadiques/bouffées d'encéphalite et/où diverses fièvres à tiques. Le Botswana fait partie des pays les plus touchés du monde par l'infection par le VIH. Régions touristiques du nord assez sûres, nettement moins au sud en zone urbaine (Gaborone, Francistown). Réseau routier urbain correct, plus aléatoire ailleurs ; circulation à gauche. Le vaccin contre la fièvre jaune n'est obligatoire qu'en provenance d'une zone endémique, mais il est prudent d'emporter un carnet international valide si l'on est vacciné (tracasseries aux frontières possibles, zones endémiques proches). Dangers spécifiques au Kalahari semi désertique (3/4 centre et sud) : soleil, serpents Cobra, Aspiledas et autres, scorpions... Tourisme animalier très répandu, respecter les règles strictes du Botswana's Wildlife Conservation and National Parks Act. Ne pas toucher les animaux, même inoffensifs. Corruption mal tolérée. Drogues : répression sévère, y compris pour le cannabis.

Vous trouverez sur notre boutique tous les produits utiles pour votre santé, votre sécurité et votre confort.

 

Données générales

Capitale (administrative) Gaborone (GBE), 0,170 M hab.
Altitude maximale 1 489 m
Superficie 600 370 km²
Frontières Afrique du Sud
Namibie
Zimbabwe
Tourisme Mise à jour
PNB/hab PNB/hab
Monnaie Pula (BWP) Consulter le taux de change
Description du climat [22° 00 S, 24 °00 E]. Climat semi-aride avec été chauds et hivers froids (650 mm de pluies à Chobe, région la plus humaide). Sud désertique. Saisons inversées. Tourisme animalier : préférer avril et mai, mois secs où les animaux se rassemblent aux points d'eau. Moy. des max 33°C (janvier), des minima 5°C (juillet).
Recours sanitaires Hôpitaux de qualité à GBE et Francistown, aléatoires ailleurs. Appeler le médecin de l'ambassade au 395.34.24, portable 72.65.67.10 si urgence. Contracter une assurance de rapatriement sanitaire.
Langues Anglais
Setswana
Décalage horaire +1h (Heure d'hiver)
Vol Paris-GBE 15h

Données consulaires

Formalités d'entrée

Justificatifs d'identité et de voyageConditions supplémentaires
Passeport Valide six mois après l'entrée dans le pays. Si le séjour est supérieur à 3 mois, un contrat de travail est nécessaire. Attention l'ambassade est en Belgique.

Consulter la mise à jour

Section consulaire:

88, avenue d'Iéna - 75116 Paris, Tél : - 01.47.20.08.23 - 01.47.20.08.23, Fax : - 01.47.20.42.58.

Représentation(s) diplomatique(s) dans le pays : France (FR)

Gaborone Ambassade
Adresse 761 Robinson Road Post Office 1424 Gaborone
Tél [267] 397 38 63
Fax 761 Robinson Road - PO Box 1424 - Gaborone Tél: [267] 397 38 63 [267] 397 17 33
Adresse web http://www.ambafrance-bw.org/

Données sanitaires et sécurité

Vaccinations

Obligatoire(s) Aucun
Universelle(s) Tétanos, Diphtérie, Poliomyélite, Coqueluche, Hépatite B
Spécifique(s) au pays Typhoïde, Hépatite A
Éventuelle(s) Rage, Méningite à méningocoque ACYW135

 

Protections spécifiques

  • Paludisme

P. falciparum.
Pays de zone 3. Mais grande hétérogénéité de la transmission, diminuant fortement du nord vers le sud (pas de paludisme à GBE).. Si chimioprophylaxie nécessaire, Prévention médicamenteuse ZONE 3

Protection contre les moustiques.

 Voir la carte de répartition du paludisme

Tableau récapitulatif des principaux risques Santé

MaladiePrésenceRisquesPrévention
Choléra Pays indemne nul Hygiène alimentaire.
Rage Circulation régionale du virus Morsure animale (chiens++) Se faire vacciner est préventivement recommandé en cas de séjours ruraux ou prolongés (expatriés et leurs enfants) ou mettant le voyageur en contact professionnel avec des animaux. Hors ce cas, éviter tous contacts animaux.
Fièvre jaune ou amarile nul nul 0
Paludisme P.falciparum, gradient nord-sud Nord+, sud-, ailleurs +/- Chimioprophylaxie éventuelle, protection contre les moustiques.
VIH (Sida) et autres Infections Sexuellement Transmissibles (IST) Consulter mise à jour Contacts sexuels, sang Respecter les règles universelles de protection contre les infections sexuellement transmissibles (préservatifs ...).
Hépatite B Prévalence AgHBs élevée, campagnes de vaccinations enfants Idem VIH Vaccination, respect des règles universelles de protection contre les maladies sexuellement transmissibles (préservatifs ...).
Typhoïde et Hépatite A Prévalence VHA > typhoïde Imprévisible, élevé pour VHA (« maladies des mains sales ») Vaccinations, hygiène alimentaire, cuire ses aliments et vérifier leurs origines.
Bilharzioses ou schistosomiases (urinaire et intestinale) Intestinales (Chobe+) et urinaire (Est+) Contacts eaux douces sauvages Éviter tous contacts avec l'eau douce stagnante.
Parasitoses intestinales Amibes, Giardia, ankylostome... Comme dans toute la zone Hygiène des aliments et boissons, hygiène générale.

Les risques suivants, bien que parfois présents, sont principalement destinés à l'information du professionnel de santé.

MaladiePrésenceRisquesPrévention
Fièvre de la vallée du Rift (RVF) Présence du virus Faible hors épidémie Utiliser des protections contres les moustiques (répulsifs, moustiquaires ...)
Brucellose Présente , faible incidence Laits et dérivés contaminés Ne consommer de produits laitiers que pasteurisés.
Trypanosomiase africaine (maladie du sommeil) Présence régionale du parasite Faible mais non nul Protections contre les insectes, taons en l'occurence
Leptospirose Peu de données Sous-estimé ? Éviter tous contacts avec l'eau douce et ne pas boire d'eau non traitée.

Sources: OMS, CDC, MAE, Foreign Office, US Consulate, Gideon, IDEEP, ProMED, J Travel Med.

Tous droits réservés pour tous pays.