Fiches Maladies

Poliomyélite

 

Poliomyélite

La poliomyélite antérieure aiguë est une maladie virale pouvant entraîner une destruction massive et definitive des neurones de la corne antérieure de la moelle et des noyaux moteurs crâniens.Grâce à la vaccination systématique dans les pays industrialisés, la poliomyéte y est devenue quasi exclusivement une maladie importée (de manière rarissime) par les voyageurs internationaux.

  • La prévalence de la polio est inversement proportionnelle à l'effort vaccinal consenti sur le territoire concerné.
  • En Europe, la polio est à un niveau quasi inexistant mais n'est pas officiellement partout éliminée. Les autorités internationales incitent les pays européens à maintenir une pression vaccinale forte.
  • Grâce à des campagnes de vaccination massives et soutenues, le continent américain n'a connu aucun cas depuis 15 ans.
  • Les zones de circulation virale maximale sont le sous-continent indien et l'Afrique sub-saharienne.

Les virus responsables

Poliovirus 1, 2 et 3 ne présentent entre eux aucune immunité croisée (un patient ayant contracté une polio pourrait très bien en contracter une seconde en l'absence de vaccination).

Ces virus sont transmis par l'eau et les aliments souillés : ils circulent donc potentiellement dans les pays de basse hygiène féco-orale.

Ils résistent à bon nombre d'antiseptiques usuels, au froid, mais sont détruits par les températures supérieures à 60°C.

Les victimes

Dans les pays d'endémicité, ce sont avant tout les enfants et adolescents.

Dans les pays où les virus ne circulent plus (ou quasiment plus), la maladie ne menace que les voyageurs non vaccinés, et peut alors frapper à n'importe quel âge.

Les victimes

  • Période d'invasion de 1 à 8 jours, inconstante, aspécifique : syndrome d'allure virale.
  • Installation rapide des paralysies : quelques heures à quelques jours ; répartition anarchique. Il s'agit d'un déficit moteur pur, sans aucune manifestation sensitive.
  • Tous les degrés de gravité sont possibles : depuis la parésie d'un membre rapidement régressive jusqu'à la mort par atteinte respiratoire massive.
  • Evolution aléatoire :
    • lésions définitives : déficits moteurs à vie, avec amyotrophie et graves problèmes locomoteurs voire respiratoires ;
    • parfois régression partielle ou totale.

Traitement

  • Absence de traitement curatif spécifique.
  • Repos, antalgiques éventuels, soins orthopédiques, rééducation.

Vaccination

Obligatoire en France pour tous les enfants et adolescents. Le calendrier vaccinal recommande de maintenir l'immunité toute la vie par des rappels tous les 10 ans.

Cette recommandation devient impérative dans le cadre de voyages tropicaux.

En cas d'oubli de ces rappels décennaux, la remise à jour de l'immunité se fera (grossièrement) sur la base d'une injection de rappel par décennie oubliée.

Les vaccins : le vaccin atténué, oral, n'est quasiment plus utilisé en Europe. On utilise les vaccins inactivés, injectables :

Pour les rappels de l'adulte, on ne devrait plus aujoud'hui utiliser un quelque autre vaccin que le quadrivalent, immunisant contre Polio, diphtérie, Tétanos et Coqueluche, dTCaP (Repevax®, Boostrix® tetra). A renouveler tous les 10 ans.

Tous droits réservés pour tous pays.