Fiches Maladies

Fièvres hémorragiques

Caractéristiques communes

fièvres hémorragiques virales
gris : zone où des cas ont été observés

Maladies épidémiques redoutables et redoutées –quoique trop souvent par les simples touristes, qui ne les contractent que de manière rarissime.

Caractéristiques communes

  • Incubation : 3 jours à 3 semaines
  • Fièvre constante, syndrome d'allure grippale.
  • Puis, soit guérison spontanée, soit apparition de signes hémorragiques, d'abord cutanés : pétéchies, purpura, ecchymoses.
    • Complications : hémorragies diffuses, troubles hydroélectrolytiques, défaillance multi-viscérale.
    • Létalité : de 10 à 80%.

FH à virus Ebola et Marburg

  • Liées à deux redoutables Filovirus.
  • Réservoir(s) et vecteur(s) éventuel(s) ùal connus ; présence du virus en lisière des forêts, mais sans doute aussi à l'intérieur, chez certains grands singes.
  • Transmission : contact avec un malade (excrétion virale massive et touchant tous fluides et excreta : personnels de santé particulièrement exposés) ou avec un singe infecté (rare) ; contacts avec matériels contaminés, contacts sexuels ; certaines souches pourraient être transmises par aérosol.
  • Incubation : 3 jours à 3 semaines.
  • Létalité mal connue : 25 à 80% ; les plus graves des FHV.
  • Signes biologiques mal connus : thrombopénie constante ; leucocytes ?
  • Pas de traitement spécifique ; soins palliatifs, d'efficacité incertaine, de toutes façon très limitée.

Fièvre de Lassa

  • Liée à un Arenavirus.
  • Réservoir : rongeurs (Mastomys).
  • Transmission : contacts avec les rongeurs, direct et indirects (déjections, salive... et leurs aérosols ) ; transmission inter-humaine (nosocomiale en particulier).
  • Incubation : 5 à 16 jours.
  • Létalité : environ 15-20%.
  • Biologie : thrombopénie fréquente ; leucocytes normaux.
  • Traitement : ribavirine utile en préventif et en curatif précoce.

Fièvre de la Vallée du Rift

  • Liée à un Bunyaviridae.
  • Vecteur : moustiques. Réservoir : ovins, caprins, bovins et autres animaux domestiques, et également moustiques.
  • Transmission : piqûre de moustiques (diurnes et nocturnes) ; contacts directs ou indirects (y compris aérosols) avec les animaux infectés, leur sang en particulier. A priori pas de transmission inter-humaine.
  • Incubation : 2 à 5 jours.
  • Létalité : 10% ?
  • Biologie : thrombopénie constante ; leucocytes ?
  • Traitement : ribavirine pour les cas graves, d’efficacité mal quantifiée.

Fièvre de Crimée-Congo

  • Liée à un Bunyaviridae.
  • Non exclusivement africaine : présente aussi en Turquie, Grèce, Proche-Orient septentrional.
  • Vecteur : tiques (diverses espèces). Réservoir : ovins et bovins.
  • Transmission : morsure de tique ; contacts (y compris aérosols) avec la viande d'animaux infectés ; transmission nosocomiale décrite.
  • Incubation : 3 à 12 jours.
  • Létalité : 20 à 30%.
  • Biologie : thrombopénie constante ; leucocytes ?
  • Traitement : la ribavirine serait efficace.

Prévention de base pour le voyageur

  • Eviter toute zone dans laquelle des cas suspects sont signalés.
  • Eviter les incursions en forêt, même brèves et en lisières.
  • Proscrire tout contact direct ou indirect avec tous animaux, toute visite d'abattoirs...
  • Prévenir toute piqûre ou morsure d'arthropodes (vêtements couvrants si possible imprégnés, répulsifs, moustiquaires imprégnées).

Centre National de Référence Arboviroses et FHV :
Institut Pasteur, 28 rue du Dr. Roux 75724 Paris cedex 15.
Tél - 01 40 61 30 88 ; fax - 01 40 61 31 51.

Tous droits réservés pour tous pays.